Règlements 2018-2019 : tous les changements à connaître

8

La Commission Régionale des Arbitres de la Ligue Occitanie informe les clubs des changements principaux de règles (ou règlements) pour la saison à venir…

arbitres générique (7)
Après leur stage à Cap Découverte, les arbitres de la région Occitanie ont pris connaissance de toutes les nouveautés (photo Christophe Fabriès)

Changements dans les catégories amateurs :

Possibilité d’inscrire 23 joueurs sur la feuille de match pour les catégories A et B (Espoirs Fédéraux 1, Elite 1 Féminine, Elite 2 Féminine, Elite Crabos, Elite Alamercery, Elite Gaudermen, National M18, National M16)

Les autres compétitions Amateurs sont limitées à 22 joueurs sur la feuille de match.

Fin des changements illimités, ayant pour conséquence l’application de la règle World Rugby pour tous les niveaux :
– 7 changements tactiques pour les équipes à 22 joueurs
– 8 changements tactiques pour les équipes à 23 joueurs

Afin de faciliter la tâche des officiels de match le protocole détaillé ci-dessous est mis en place.

1er cas :
Présence d’un représentant fédéral ou d’un accompagnateur de l’arbitre (désigné officiellement).
A son arrivée au stade l’arbitre remet à chaque équipe des cartons de changements (16 par équipe).
Lorsqu’un entraîneur veut faire un changement il doit remplir le carton de changement et le remettre au représentant fédéral ou à l’accompagnateur qui validera ou pas ce changement. Si le changement est validé lors de l’arrêt de jeu qui suit, le joueur sortant quittera le terrain et ensuite le joueur entrant fera son entrée sur le terrain.
A la fin de la rencontre les cartons de changements serviront à remplir la feuille de match.

2ème cas :
L’arbitre de champ est seul.
A son arrivée au stade l’arbitre remet à chaque équipe des cartons de changements (16 par équipe).
Lorsqu’un entraîneur veut faire un changement il doit remplir le carton de changement et le donner au joueur entrant.
A l’arrêt de jeu qui suit le joueur entrant donnera à l’arbitre le carton de changement si l’arbitre valide ce changement alors le joueur sortant quittera le terrain. Si l’arbitre ne valide pas le changement le joueur entrant sortira du terrain.
L’arbitre conservera les cartons de changement qui lui serviront à la fin de la rencontre à remplir la feuille de match.

En annexe, un tableau récapitulatif des conditions de retour en jeu pour un joueur sorti pour des raisons tactiques.

Utilisation du « Carton bleu » par les officiels de match :

Sont concernées les compétitions suivantes : 1ère et 2ème Divisions Professionnelles, Elite 1 et 2 Féminines, Espoirs/Reichel, 1ère, 2ème et 3ème Divisions Fédérales, Elite Crabos, Elite Alamercery, Elite Gaudermen et Honneur.

Dans le secteur amateur, lorsqu’un arbitre détecte un (des) signes(s) évident(s) de commotion cérébrale ou suspecte une commotion cérébrale, il le signale en montrant un carton bleu. Le carton bleu a pour effet d’entraîner la sortie définitive du joueur ou de la joueuse concerné(e) de l’aire de jeu. Le joueur ou la joueuse sera remplacé(e) dans tous les cas.

Tout officiel de match peut porter à la connaissance de l’arbitre une suspicion de commotion cérébrale.

L’encadrement technique qui suspecte une commotion cérébrale peut également décider de sortir définitivement le joueur ou la joueuse concerné(e) de l’aire de jeu.

Autres changements :

La catégorie Fédérale Féminines 2 passe de la catégorie C’ à la catégorie C ;
Un préparateur physique est autorisé sur les rencontres de 1ère, 2ème et 3ème Divisions Fédérales, Espoirs/Reichel, Elite 1 et 2 Féminines, Espoirs Fédéraux 1, Fédérale B et Excellence B ;
Suppression du carton blanc pour la 1ère Division Fédérale, les Elite 1 et 2 Féminines.

ANNEXE

arbitrage 1

 

arbitrage 2

8 Commentaires

  1. Complètement d’accord ! Archi nul et ultra compliqué à gérer !!! Le mec qui a pondu ça joue t-il et si oui à quel niveau ?!
    En série avec un seul arbitre c’est ingérable ou tout au moins c’est gérable n’importe comment…

  2. Premier match dimanche… gestion très compliquée voir impossible des petits papiers pour un arbitre central tout seul. A revoir et vite.

  3. On va finir à y arriver, à en dégoûter un maximum du rugby, à faire fuir les éducateurs, entraîneurs, dirigeants… à finir par des divisions qui s’arrêteront aux Fédérales ! Moins de clubs à gérer, plus d’argents pour le rugby d’en haut, et des petits villages qui ne verront plus d’équipes de rugby animer leurs dimanches. Continuez à pondre ce genre de règles, les grands théoriciens intellos du rugby, payés à rien foutre dans les comités ou à la fédé, mais arrêtez de vous plaindre de la baisse du nombre de licenciés. Avec ces règles à la con qui changent tous les 6 mois et qui compliquent tout, le rugbyman finira par se faire rare !

    • Tout à fait d’accOrd…. et si un arbitre n’a pas ses petits papiers on fait quoi ? Et quand il pleut… rétrograde….. je ne savais pas que le rugby pouvait abîmer à ce point là

  4. C’est bien de limiter les changements. Pour le spectateur le jeu sera plus clair, il y aura moins d’interruptions. Il faudra un jour des règles qui permettent un rugby plus rapide avec plus de temps de jeu sinon les gens iront vers d’autres sports.

  5. Pourquoi, ne pas avoir confié cette tache à la table de marque, qui fonctionnait jusqu’à là très bien et qui avait en plus l’avantage de mettre un dirigeant de chaque club cote à cote, entre les deux banc de touche. Il me semble que cela contribuait à améliorer les relations entre tous. Les arbitres qui ont déjà de nombreuses règles à faire respecter, n’avaient pas besoin de cette charge supplémentaire. Je m’interroge si la tête pensante qui a pondu cela, a jamais mis les pieds sur un terrain ??? Ou si les hautes instances fédérales ne font plus confiance
    aux dirigeants de clubs qui les ont élues ……………

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here