Récompenses : des diplômés ROC…ambolesques

0

Le Reyniès Olympique Club colle à l’actualité cinématographique et les récompenses qui vont avec en ce début d’année. Le groupe tarn-et-garonnais a en effet procédé à une remise de diplômes pour les joueurs et les entraîneurs, reprenant les événements les plus marquants de l’année 2018. Moteur, silence, action !…

IMG_460211

Dans la catégorie “rugby amateur”, Reyniès, a décroché pas moins de huit récompenses. Il faut dire que les membres de l’équipe étaient les grands favoris pour décrocher le diplôme tant espéré, qu’ils s’offrent eux-mêmes.

Parmi les grands gagnants, Gaby, l’intendant du club, qui a reçu le prix du “Meilleur traceur de lignes du 82”. “Il n’arrive pas à tracer droit” nous a confié une source interne “invoquant toujours un problème mécanique”.

Un des entraîneurs, Julien, a quant à lui, été primé du “GPS d’Or”. Lors du déplacement à Montastruc la Conseillère (au nord de Toulouse), il est allé à Montastruc, oui, mais le Montastruc des Hautes Pyrénées. Soit à l’opposé du lieu prévu.

Les autres nominés :
– Rémy (entraîneur) alias Tactic man, pour ses combinaisons pas toujours assimilées
– Fredo (3ème ligne) surnommé l’ingénieur, avec ses analyses très pointues, mais surtout lors des 3ème mi temps
– Ludo dit la teigne, prix du plus gros mangeur, un diplôme incontestable.
– Julien, ouvreur, prix du meilleur acteur, normal. “Un vrai footballeur”, il tombe très facilement.
– Mathieu le troisième ligne centre, prix du plus beau mannequin. Il a raté un match pour… un défilé de mode.
– Bilou le talonneur, prix du meilleur 4ème rideau (où il se trouve très souvent)
– Alexis, ailier, prix des plus grosses cuisses (il fait 1m55 pour 50 kg)
– John, l’autre ailier, surnomm” *marathon man, enfin presque*. Il s’est préparé 2 mois pour 1 marathon, mais a rendu les armes au bout de quelques kms ( il s’était couché un peu tard la veille, toujours selon la légende)
– Corinne la cuisinière, prix du Bocuse d’or, notamment pour son Chili qui donne du gaz aux joueurs.
– Amélie, dirigeante, prix de la “pisseuse d’or”. “Il faut faire des arrêts réguliers pendant les trajets en bus”, nous a discrètement confié une source très proche de la concernée.

Bref, vous l’aurez compris, la soirée a été bonne. Qui plus est en présence d’un président de cérémonie particulier, puisque Michel Ruamps, président du Comité Tarn-et-Garonne, était présent pour cette remise de diplôme assez particulière. Et, à défaut d’un César ou d’un Oscar, tout le monde est reparti avec le sentiment du devoir accompli pour 2018. Vivement la cérémonie 2019…

IMG_45951

IMG_45941
le meilleur traceur du 82 !

IMG_460511

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here