Promus en Fédérale 2 – Versailles, pas de révolution, mais des ambitions

0

Suite de notre tour d’horizon des promus en Fédérale 2. Aujourd’hui, le Rugby Club de Versailles, qui évoluera dans la poule 8… (Par Marco Matabiau).

Manager du groupe sénior (et en charge des avants), Tiphen Charrol ne s’en cache pas : « L’objectif de la saison passée était de monter en Fédérale 2 . Il fallait valider un travail de longue date. On avait été champions d’Île de France Honneur, tant en première qu’en réserve, en 2018/2019, puis premiers de poule de Fédérale 3 en mars 2020 quand la saison a été interrompue par l’épidémie de Covid-19 ». Le club se voit alors proposé la montée administrative, mais refuse : « On souhaitait monter sportivement et continuer à se structurer« . Cette saison, les Versaillais ont terminé une fois encore en tête de leur poule (seulement deux défaites en phase régulière, face à Maisons-Laffitte et Évreux) avant d’attaquer les phases finales et de buter sur les Héraultais de Servian-Boujan. L’objectif d’accession sera finalement atteint lors du barrage face à Vincennes.

285878932_2280478215464086_7120820283655078911_n
Le Stade Porchefontaine en fête lors de la montée (photo club)

Coach Charroll sera toujours associé à Jean-Maurice Oulouma, qui aura la responsabilité du jeu des lignes arrières. Quant à l’effectif, il reste stable. Certes, Carn et Bourgeois (troisième ligne) ainsi que Batochi (deuxième ligne) et Diacre (ailier) raccrochent les crampons alors que le pilier Ngo Van file vers les Espoirs massicois. Pour ce qui est des recrues, Bidanesssy (pilier, Espoirs Racing 92), les deuxièmes lignes Shambuyi (Le Mans) et Piéton (Rouen) ainsi que le troisième ligne sud-africain Wood (Ris Orangis) renforcent le pack. La ligne des trois-quarts devrait pour sa part bénéficier des arrivées des trois-quarts centres Carrère (Chartres) et Soubes (Lormont) et du polyvalent ailier/ arrière Deflandre (Espoirs Racing 92). Le but n’est autre que de « se maintenir, en milieu de tableau, pour pouvoir continuer à construire le plus sereinement possible ». Ce ne sera pas une mince affaire dans une poule 8 qui sera en grande partie constituée d’équipes d’Île de France. Derbys en vue face à Courbevoie, Antony, Plaisir et Orsay.

Orsay, qui a été le premier déplacement dimanche dernier, s’est soldé par un beau sucès 28-25 (et un match nul de la réserve 17-17). De quoi parfaitement préparer la venue des Corsaires de Saint-Malo (autres promus) pour la grande première à domicile cette fois, au stade de Porchefontaine. A n’en pas douter une bonne nouvelle pour le trésorier, et l’obligation de sortir le bleu de chauffe pour les joueurs. Ces derniers devront être sur courant continu pour voir la lumière en fin de saison. Non, mais c’est Versailles ici ou pas ?

Versailles 2
L’effectif reste stable: une force pour les Versaillais avant d’entamer la longue saison de Fédérale 1 (Photo RCV Officiel).
Versailles 1
« C’est Versailles ici ! »: oui le groupe vit bien (Photo RCV Officiel).

291510298_2295977940580780_1864554155381688248_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here