Promotion Honneur – Rodez-Espalion, le derby du renouveau

1

Trente kilomètres séparent Espalion de Rodez, et bien plus encore au niveau rugbystique. Tout du moins, jusqu’à l’an passé, où l’un remontait en promotion Honneur, quand l’autre allait être rétrogradé de fédérale 1 à… promotion. Le dernier derby entre ces deux formations, remontait à 2003, une éternité donc. Le match aller avait été remporté par les Espalionnais (16-9). Pour le retour, les deux formations, respectivement 3ème et 4ème, jouent la qualif pour les phases finales. Aussi, les dirigeants ruthénois avaient décidé de mettre les petits plats dans les grands ce dimanche. Le repas d’avant match, servi à la salle de fêtes affichait complet avec ses 600 convives. Un premier signe d’un engouement digne des plus grandes heures du rugby aveyronnais… (par David Campese, photos Daniel Cristol)

DSC_7997_254
Beaucoup de monde pour le repas d’avant match préparé et servi par les bénévoles du club

En effet, le stade Paul Lignon était lui aussi copieusement garni avec ses 3 500 supporters. Un véritable record pour un match de saison régulière en promotion Honneur. Dans une ambiance des grands jours donc, Espalion ouvre le score, mais les locaux finissent mieux ce premier acte conclu sur un 8-6 assez logique. Rodez semble avoir mieux profité de la pause depuis ses vestiaires (Espalion préférant rester sur la belle et nouvelle pelouse ruthénoise). Avec trois essais inscrits lors de ce second acte maîtrisé, les locaux se sont montrés aussi entreprenants que réalistes. Espalion ne déméritera pas, mais ne parviendra pas à trouver la faille dans une défense imperméable. 28-12, score final. Rodez dépasse son adversaire du jour au classement, et même Luzech, qui était deuxième avec 40 pts. Avec 41 points et un match en moins, les Ruthénois peuvent légitimement se projeter sur leur objectif, à savoir terminer second de poule pour mieux appréhender les phases finales. La première place semblant dévolue à Lisle-sur-Tarn. Mais les Lislois, invaincus jusqu’à la trêve hivernale, traversent une forte zone de turbulence, avec trois défaites de rang. De là à imaginer leur chiper le fauteuil de leader, c’est une autre histoire. Rodez réécrit la sienne, et ce derby a permis de confirmer, si besoin était, tout l’engouement d’un public fidèle pour le ballon ovale. Les supporters des deux camps peuvent être fiers de leurs protégés, qu’ils devraient retrouver en phases finales dans quelques semaines. Et qui sait, une des deux pourrait bien prendre l’ascenseur pour l’étage supérieur.

En attendant, la 3ème mi-temps a été (aussi) à la hauteur de l’événement, avec beaucoup de monde, des rires, et de convivialité, dans une salle des fêtes qui portait bien son nom.  Hommage soit ainsi rendu aux nombreux bénévoles du club qui ont oeuvré pendant plusieurs semaines pour que ce “simple” match devienne un véritable événement. Nul doute que le président ruthénois, Stéphane Floirac, a eu les frissons, et Bernard Laporte, né à Rodez, a dû apprécier cette réussite, même à distance, lui qui avait posté une vidéo de soutien à “sa” ville dans le courant de la semaine.

L’album de la journée par Daniel Cristol

DSC_7887_144
Dès 11h du matin, la foule des grands jours arrive à la salle des fêtes
DSC_7872_129
Sourires et retrouvailles multi générationnelles
DSC_7935_192
Jeunes de l’école de rugby, black ruthènes et dirigeants ont mis la main à la pâte

DSC_7953_210

DSC_7951_208
Repas (presque) diététique
DSC_7903_160
On fait l’apéro ?
DSC_7997_254
600 convives !
DSC_8016_273
Générations rugby
DSC_8032_289
La caisse rouge bien sûr
DSC_8078_335
L’heure du dessert : il ne faut pas se manquer
DSC_7981_238
Carton plein !
DSC_8083_340
Qui fait la vaisselle ?
DSC_8348_605
Les supporters ont pris place dans le stade Paul Lignon
DSC_8801_1058
Mains courantes bien garnies aussi
DSC_8123_380
Les jeunes de l’école de rugby mobilisés pour participer à la fête

DSC_8154_411

DSC_8143_400

DSC_8093_350
Eric Doria (debout à gauche) patron des arbitres de la ligue Occitanie, a invité Robin MOURGERE (RCENA) et Arthur DRULHE (Rodez Rugby) deux jeunes arbitres de chaque club, pour assister le trio arbitral emmené par Rémi Janotto (accroupi à gauche)
DSC_8199_456
L’entrée des artistes
DSC_8422_679
Gros combat pendant 80 minutes
DSC_8758_1015
Mêmes couleurs pour un un département qui a fêté le rugby

DSC_8838_1095

DSC_8995_1252
Fin du match : retour à la salle des fêtes pour voir la fin de France-Italie

DSC_9078_1335

DSC_9083_1340
Encore plus de monde qu’à midi
DSC_9105_1362
Une journée royale avec une tombola qui ne l’était pas moins. La fête du rugby aveyronnais s’est déroulée comme dans un fauteuil

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here