Promotion Honneur Occitanie : deux finales sous protection policière et… gaz lacrymogène !

0

Le stade Jean-Noël Fondère de Foix accueillait deux finales ce dimanche : les réserves et les équipes premières de promotion Honneur Occitanie. Un accueil salué par tout le monde pour sa qualité, mais qui n’a pas empêché certains pseudo-supporters de se distinguer bêtement…

Alors que Maubourguet s’inclinait 18-21 face aux Rives d’Orb en réserve, l’équipe fanion des Haut-Pyrénéens ramenait le bouclier après sa victoire contre l’Entente Fleury Salles Coursan 15-18. Voilà les scores et les résultats. Malheureusement, l’extra-sportif doit être mis en lumière à cause de faits inadmissibles ayant nécessité la venue et l’intervention de la Police.

281576641_143683128234404_3244367259710201181_n
Un fourgon pour rétablir l’ordre (©photo club)

Eric Bousquet, coprésident du Stade Olympique Maubourguétois Rugby nous fait part de son dépit : « Avant le match des réserves, nous étions au club house avec les officiels pour manger. Les supporters de l’équipe réserve des Rives d’Orb ont visiblement eu des mots et des gestes déplacés envers nos supporters présents dans les tribunes. » Sébastien Lozano, co-président de Foix détaille : « Les supporters des deux équipes réserves se sont accrochés avant la rencontre, c’était lors du repas d’avant match. J’ai été prévenu et suis allé aussitôt dans la tribune. J’ai réussi à convaincre les deux camps de se calmer en leur expliquant qu’en tant qu’organisateurs, nous pouvions annuler la rencontre si les incidents ne s’arrêtaient pas immédiatement. Le calme est revenu, mais j’avais pris soin d’appeler la police pour maintenir l’ordre. Je n’imaginais pas une seule seconde que ces quelques policiers seraient contraints d’intervenir encore une fois. »

« J’ai eu très peur ! »

En effet, le pire était à venir. Alors que Maubourguet s’imposait contre Fleury Salles Coursan lors de la finale des équipes premières, de nouveaux incidents, bien plus graves, se sont produits à nouveau. Le co-président fuxéen a bien voulu décrire ce qu’il a vu et subi par la même occasion : « Des supporters qui envahissent le terrain quand leur équipe gagne, c’est normal, mais pas quand elle perd. Je ne l’avais jamais vu, surtout de la sorte. J’ai vu une horde d’animaux sauvages déferler sur le terrain. Ils étaient au moins une centaine. Un supporter de Maubourguet est venu encourager ses équipes, et il a fini la nuit à l’hôpital, ce n’est pas normal ! Je vais vous faire une confidence, j’ai eu très peur. Heureusement que les policiers étaient présents et sont intervenus rapidement, sinon, je n’ose imaginer ce qui aurait pu se passer. J’ai raccompagné l’arbitre, j’ai dû le protéger, car il y avait un jeune de Fleury qui l’attendait pour s’en prendre à lui. Ces comportements ne doivent pas rester impunis. » Toujours est-il que l’utilisation de gaz lacrymogènes a eu un effet immédiat.

image
Une scène surréaliste à Foix hier après-midi (©photo Jean Patrick Lapeyrade – DDM)

Il a fallu attendre une vingtaine de minutes pour que le calme revienne et que la remise du bouclier, sous bonne escorte policière (!) puisse avoir lieu. Eric Bousquet, le co-président de Maubourguet nous assurait que « la fête a été gâchée sur le moment, mais nous nous sommes rattrapés chez nous ».

281882462_491127169429088_1350623726953731717_n
Les joueurs de Maubourguet ont quand même pris le temps de poser sur le terrain pour immortaliser leur titre de champion (photo club)

Sébastien Lozano conclut en soulignant deux points importants : « La journée était belle, il faisait chaud, et l’alcool a visiblement fait des dégâts auprès de certains. C’est vraiment dommage, triste et irrationnel comme situation. Ceci dit, je tiens à souligner le comportement exemplaire des joueurs. Les deux matchs, d’un très bon niveau par ailleurs, se sont  déroulés sans accroc. Je peux même vous dire qu’un joueur de Fleury est venu après le match dans le vestiaire de l’arbitre pour s’excuser du comportement des supporters de son équipe, et qu’il en avait même sincèrement honte. »

A la Commission de discipline de mener l’enquête en concertation avec les autorités locales pour prendre des sanctions exemplaires, comme celles prises il y a quelques semaines après une bagarre en U19, et en 2ème série (suspension d’un joueur pour 48 matchs). Et sinon, félicitations aux Rives d’Orb et à Maubourguet pour leur titre…

PS : la compagne du supporter de Maubourguet touché à l’oreille, nous a donné des nouvelles assez rassurantes. Le jeune homme a passé des examens à l’hôpital de Foix, qui n’ont pas révélé d’hémorragie, mais une commotion cérébrale à surveiller. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here