Présentation Fédérale 3 (Poule 9) – US Quillan-Limoux, effervescence dans la Haute Vallée

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 3. Aujourd’hui, présentation de l’US Quillan-Limoux Haute Vallée, qui évoluera en poule 9… (Par Marco Matabiau).

Comme ce fut le cas pour de nombreuses formations lors des mois passés, maintenir le contact entre les divers acteurs du club audois s’est avéré essentiel. Malik Boudjerra, en charge des trois-quarts et du projet de jeu (il est associé à Manu Etien, l’ancien troisième ligne aile passé par Clermont, Montauban et Carcassonne), nous en dit davantage: « On s’est vus le samedi matin quand le couvre-feu était à 18 heures, puis le vendredi soir quand c’est passé à 21 heures. On avait en moyenne 25 garçons. Il fallait respecter pas mal de règles, travailler par groupes de 9 par exemple. On a surtout axé le travail sur les skills, on jouait aussi au flag. Ce temps nous a aussi permis d’intégrer des jeunes du club qui nous ont rejoints pour ces séances ».

Quillan 2
L’équipe aura encore fière allure cette saison (Photo Michel Moresqui).

En ces temps de Covid, Malik pousse la réflexion plus loin: « La période actuelle nous amène à penser différemment. On fait davantage appel aux jeunes du coin. Sept de nos juniors montent cette saison pour renforcer notre effectif. Il faut dire que l’on est un peu enclavés et que si on ne travaille pas autrement, si on ne propose pas autre chose, on ne s’en sortira pas ». Le staff, fort de sept membres, se structure peu à peu: deux anciens équipiers premiers (Bertrand Arthozoul et Pierre Jeanfreu) sont aux commandes de l’équipe réserve et Thibault Gotrane, le préparateur physique de l’US Carcassonne, intervient également auprès des joueurs.

Quillan2
Les Audois retrouveront sur leur route les Catalans de Salanque Côte Radieuse : une belle empoignade en prévision donc (Photo Michel Moresqui).

La collaboration avec Carcassonne ne s’arrête pas là. En effet, depuis deux ans, l’US Quillan-Limoux Haute Vallée donne la possibilité à de jeunes joueurs du club de la Cité de pouvoir gagner du temps de jeu. Ainsi, cette saison, Perez (talonneur), Jardy (deuxième ligne), Boyer (ouvreur), les frères Godet (Jean-Baptiste et Jean-Marc, tous deux ailiers) et Fortes (trois-quart centre) rejoignent les Rouge, Noir et Bleu. Arrivent aussi les piliers Cadéac (Balma), Fabre (Narbonne, Espoirs) et Ferriol (Castelnaudary). Un nom qui sent bon le rugby à XIII, tout comme Bettin (talonneur), Martinez et Garrouste (trois-quart centres), tous trois en provenance de Poma XIII. L’arrière Reffre fait le chemin inverse. Sur le départ aussi, les frères Faugères (Christophe et Cédric, tous deux piliers) feront le bonheur de Yannick Idrac à Saverdun. Enfin, l’arrière Guyot s’est engagé avec Conques-Villemoustaussou. Pas mal de turnover donc. Reste maintenant à savoir si la mayonnaise prendra et quand on pourra déboucher la blanquette pour fêter les succès. Pourquoi pas dès le premier bloc: contre Saverdun et à Thuir avant une nouvelle réception, celle du RC Saudrune.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here