Présentation Fédérale 2 (Poule 6) – Saint-Girons, confirmation attendue

0

Tour d’horizon des équipes de Fédérale 2. Aujourd’hui, présentation du Saint Girons Sporting Club Couserans, qui évoluera en poule 6… (Par Marco Matabiau)

saint girons le luc
Le 16ème homme de « Saint-Gi » (photo Pascal Villalba)

Pour qui suit le rugby des divisions de fédérale depuis quelques saisons, le parcours du SGSCC est en tous points remarquable : champion des Pyrénées (face à Léguevin) et de France Honneur (45 – 3 en finale face aux Tango de Châlon-sur -Saône) en 2018, une seule saison en F3 (avec à la clé une accession à l’échelon supérieur, agrémentée d’un superbe parcours en playoffs) et, depuis deux ans, des performances d’une grande régularité avec un jeu chatoyant en Fédérale 2. Un travail de fond réalisé par Benoit Tessarotto, Eric Heymans et son frère Lionel. Ce dernier évoque la dernière intersaison : « La reprise début juillet était facultative. Beaucoup de nos joueurs font du sport dans leur vie quotidienne, qu’ils soient agriculteurs ou qu’ils fassent de la montagne. Du coup, on a retrouvé un groupe pas tant à la ramasse physiquement que cela. On a planifié beaucoup de renforcement musculaire, notamment au niveau des épaules. Il ne faudrait pas qu’aux premiers contacts, on ait des acromios qui sautent ». La vraie reprise a eu lieu le 28 juillet : « Depuis des années, on programme la prépa physique sur sept semaines. Comme le championnat commence plus tôt, on s’est adaptés. Quant à la Covid, on a proposé une vaccination collective, sans obliger personne bien entendu ».

Saint Girons Auch décembre 2019 ©Pascal Villalba (8)
Lionel Heymans se montre préoccupé quant au début de saison (Photo Pascal Villalba).

Comme souvent dans le Couserans, il y a eu peu de mouvements de joueurs : le  talonneur Marcelin revient de Balma et le troisième ligne d’Urrugne, Bordes, rejoint le club ariégeois. Pour ce qui est des départs, les deuxièmes lignes Busquet et Gouzy s’engagent avec Foix. Après un match contre Mouguerre (24-24) et un stage cohésion au Pays Basque le weekend dernier (lors duquel les Saint Gironnais auront notamment été accueillis dans le restaurant du Rieumois Lionel Mazars), il est temps de se plonger dans le championnat. Et quelle plongée : réceptions de Layrac et Villefranche de Lauragais, deux des cadors de la poule 6, avant un déplacement chez une vieille connaissance, au Stade Beaumontois. On a déjà fait plus simple pour démarrer une compétition. Mais les Lions Verts en ont vu d’autres…

Saint Girons Auch décembre 2019 ©Pascal Villalba (17)
Saint Girons comptera encore sur la vista et l’expérience du capitaine et demi de mêlée Lazerges (Photo Pascal Villalba).

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here