PH – Verfeil em…portet à domicile

0

Défait lors de ses deux derniers matchs (disputés à l’extérieur), Verfeil retrouvait la pelouse du stade Dandrieu pour en découdre avec Portet. Un affrontement entre deux équipes de milieu de tableau, pourtant ambitieuses, dont l’issue est restée indécise jusqu’aux dernières secondes… (par Marco Matabiau)

sam_4762

Ce sont les visiteurs qui réalisaient le meilleur début de match, enchaînant autour des rucks par leurs avants et s’appuyant sur le jeu au pied de l’ouvreur Gonzales, qui profitait d’une légère brise favorable. C’est logiquement que ce même Gonzales inaugurait le tableau d’affichage sur une pénalité des 22 mètres en face (3-0, 6ème). Quelques instants plus tard, Portet ratait une première fois le coche, un passage à vide à deux petits mètres de la ligne de but verfeilloise venant mettre un terme à une action plus que prometteuse. A la 16ème, les locaux réagissaient enfin, sortaient de leurs 22 sur un ballon porté efficace et dynamique et récoltaient une pénalité… ce qui leur permettait de passer la ligne médiane pour la première fois de la partie.  Après quelques temps de jeu plutôt stériles, Allières, pourtant en position délicate, tentait un drop, et ratait la cible. Nouvelle occasion ratée quelques instants plus tard (21ème) quand, suite à un bon enchaînement, les rouge et vert laissaient échapper le ballon à 5 mètres de la terre promise. Ce n’était que partie remise : sur un ballon récupéré sur lancer adverse, les Verfeillois en deux temps de jeu, lançaient Allières, suite à une redoublée avec Vergely (dit «Cigogne», tout juste sorti d’une retraite pourtant bien méritée), s’engouffrait dans la ligne de défense portésienne et décalait d’une longue passe vissée Costes. Le véloce ailier faisait parler ses jambes et marquait dans le coin gauche. La transformation était manquée mais Verfeil menait tout de même 5 à 3, un score plutôt heureux pour eux. Portet, piqué au vif, repartait à l’attaque, emmené par son troisième ligne Nomaris, très actif autour des points chauds. A la 29ème, Verfeil se mettait de nouveau à la faute sur un maul. Gonzales transformait (5-6). Une avance que les hommes du duo Lacrampe – Saint Romas n’allaient pas conserver bien longtemps puisqu’à la 32ème, la défense portésienne était sanctionnée pour un hors-jeu de ligne. Allières, dès 22 mètres en bonne position redonnait l’avantage aux siens (8-6). Même si les visiteurs manquaient une nouvelle occasion par Saintes, bien servi par Marbella en bout de ligne, ils allaient néanmoins virer en tête à la pause car, dans les arrêts de jeu, Gonzales, toujours lui, convertissait une nouvelle pénalité consécutive à une mêlée apparemment tournée de façon volontaire par le pack verfeillois: 8-9 pour Portet à la pause.

Si proche, si loin…

Les Portésiens réceptionnaient le coup d’envoi de la seconde période, et ne se faisaient pas prier pour attaquer depuis leurs 22 mètres. Marbella décalait Saintes, manœuvrait son vis-à-vis mais était pourtant repris à une petite quinzaine de mètres de la ligne. Une nouvelle occasion gâchée. On commençait à se demander si cela n’allait pas finir par jouer de mauvais tours aux Portésiens, qui accentuaient cependant leur avance sur un nouveau coup de botte de Gonzales (12-8, 54ème). Cinq minutes plus tard, Verfeil recollait sur une pénalité d’Allières (12-11, 59ème). Bien que menés au score, les hommes de Bousse et Baeza n’arrivaient pas à enchaîner, rendaient au pied le peu de ballons dont ils disposaient. Pour ne rien arranger, à la 68ème, Delnosdedieu, tout juste entré en jeu, écopait d’un carton jaune pour plaquage haut. Portet campait désormais dans le camp des locaux, maîtrisant son sujet, notamment grâce au gros travail de son paquet d’avants, emmené sur la fin de match par  le massif seconde ligne Brigard. Et pourtant… Il s’en est fallu d’un cheveu pour que Verfeil n’emporte la mise sur un nouvel exploit personnel, dont l’ailier Costes a le secret. Prise de balle devant la défense, petit coup de pied par-dessus récupéré de volée, accélération, course plein champ, cad’dèb sur l’arrière, mais c’était sans compter sur le retour de Lachaume qui mettait un terme aux espoirs de victoire des locaux.

Au final, Portet s’impose logiquement. Une bonne conquête et des enchaînements de qualité, combinés à la réussite au pied de leur ouvreur, ont permis aux Portésiens d’aller chercher leur premier succès hors de leurs bases. Quant aux Verfeillois, dont c’est là la troisième défaite consécutive, ils regretteront sans doute de n’avoir pas su conserver le ballon et de l’avoir rendu systématiquement par le pied à leurs adversaires du jour. Des regrets d’autant plus palpables qu’en fin de match, en alternant davantage le jeu et en tenant le ballon, ils ont réussi à créer quelques déséquilibres dans la ligne de défense adverse.

sam_4758

Réactions

Jérôme Vergely (Seconde ligne, Verfeil) : On a trop basé notre jeu sur le défi physique. On avait toujours le dernier geste qui manque. En revanche, on voit que sur les dernières minutes, en tenant le ballon et en jouant davantage sur les extérieurs, on commence à les mettre en danger. On l’a fait un peu trop tard. On savait que Portet était fort devant. Ils n’ont pas commis de fautes, ils se déplacent bien. Leur 10 nous a tenus dans notre camp par son jeu au pied, ils nous ont mis sous pression et nous ont fait déjouer.

Eric Lacrampe (Entraîneur, Portet) : On a des occasions qu’on ne concrétise pas. On avait peur que ça nous coûte un cher. Depuis le début de saison, on n’avait pas fait ce qu’il fallait pour gagner à l’extérieur. J’avais dit aux joueurs que j’espérais qu’on allait le faire et que ce match serait comme un déclic pour lancer la saison. On a vu qu’on avait une équipe équilibrée et qu’on savait aussi alterner le jeu. C’était plutôt pas mal.

Olivier Gonzales (Demi d’ouverture, Portet) : On savait qu’il fallait répondre présent devant. Je pense qu’on l’a fait. On a essayé d’exploiter les moindres ballons qu’on pouvait avoir, même si des fautes de mains nous ont empêchés de finir les coups. On a enfin notre victoire à l’extérieur. On a retrouvé des valeurs qu’on n’avait pas forcément depuis le début, notamment suite à une préparation écourtée en début de saison. Mais bon… c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens.

Feuille de match

A Verfeil (Stade Gabriel-Dandrieu): U.S. Portet bat U.S. Verfeil 12 à 11 (mi-temps: 9 – 8)
Arbitrage: M.  Florian Estève (Comité Midi-Pyrénées)

Pour Verfeil: un essai de Costes (26è), deux pénalités d’Allières (32è, 59è)
Pour Portet: quatre pénalités de Gonzales (6ème, 29ème, 40ème, 54ème)

Cartons jaunes: à Verfeil, Delnosdedieu (68ème)

Composition Verfeil : Faye ; Montal, Guallar, Vasquez, Costes ; Allières (o, cap), Arif (m) ; Alibert, Saboni, Lecussan ; Vergely, Vicente ; Miquel, Plautard, Possamoi.
Sur le banc : Garrigues, Pac, Soriano, Desangles, Delnosdedieu, Peysson, Espitalier.

Entraîneurs: Bruno Bousse et Sébastien Baeza.

Composition Portet : Marbella ; Saintes, Veischeger, Labadie, Lachaume ; Gonzales (o), Meirelles (m) ; Nomaris, Baune, Pidoire ; Brigard, Mandagout (cap) ; Cavalli, Quintard, Brugnerotto.
Sur le banc : Béranger, Courduire, Bozoul, Castet, Balanca, Cobirol, Godin.

Entraîneurs: Eric Lacrampe et Thierry Saint Romas.

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here