PH – Saint-Sulpice et Lauzerte vont se retrouver en finale

0

Les pronostics annonçaient une finale opposant les deux premiers de poule, Saint-Sulpice et Léguevin. Une équipe sur deux a tenu son rang. Lauzerte est venu troubler l’ordre établi, présumé. (par Herminator et Jonah Lomu)

Saint-Sulpice – Arize Daumazan : 17-9

Saint-Sulpice est venu à bout des toujours valeureux joueurs de Daumazan qui ont lutté, avec leurs forces du jour pendant une heure avant ce céder en fin de rencontre. Les deux équipes étaient crispées lors d’un premier acte, où seuls les buteurs meubleront le planchot (6-6). D’entrée de seconde période les choses s’accélèrent en faveur des Sulpiciens et le carton jaune récolté par l’ailier Robin Filaquier va avoir des conséquences sur la rencontre : dix points encaissés, dont l’essai du match. Un écart conséquent que les Ariègeois ne combleront jamais. En récoltant un second carton jaune, Arize dominé territorialement et qui se heurte à une défense tarnaise décidément infranchissable, rend les armes. Les hommes de Benoît Guillochon sont à deux doigts de marquer un nouvel essai mais se contentent d’une pénalité qui assure la qualification vers la finale.

DSC_8167
Grosse empoignade devant, mais c’est Saint-Sulpice qui en tirera le bénéfice au final (photo FH)

Réactions 

Robin Filaquier (ailier Arize) : La déception l’emporte, mon carton jaune est le tournant du match. Il est totalement immérité et sur cette infériorité, on encaisse des points qui permettent à notre adversaire de prendre le large. Mais on s’est battu jusqu’au bout. Merci à nos fantastiques supporters.

DSC_8200
La manivelle tourne toujours pour Saint-Sulpice (photo FH)

Benoit Guillochon (entraîneur Saint-Sulpice) : Je le dis tous les dimanches, mais merci aux joueurs, nous sur le banc, on est des spectateurs aux premières loges. On a bien géré nos temps faibles mais surtout nos temps forts en marquant au bon moment. Nous allons maintenant préparer le troisième rendez vous de la saison contre Lauzerte.

Florian Carayon (demi de mêlée Saint-Sulpice) : On a vraiment eu du mal à rentrer dans le match, l’enjeu a pris le pas sur le jeu. On s’est bien repris dans les phases de conquête  avec la concrétisation qui va de pair. En seconde période on a très bien géré territorialement en contenant Arize dans son camp, physiquement on a pris le dessus.

 Lauzerte-Leguevin : 23-12

Déjà finaliste l’an passé, Lauzerte en battant Léguevin a gagné le droit de retrouver Saint Sulpice en finale. Le Quinze du Pays de Serres a construit son succès sur ses bases habituelles, une bonne conquête en touche, un bon buteur (V. Franceries), quelques ballons portés dévastateurs et deux essais (un par mi-temps). Dont un par le talonneur Benjamin Melun-Cazes (26ème). Son vis à vis, Jean-Baptiste Bayonne n’a pas eu cette chance, et a même suscité l’inquiétude, en provoquant une interruption de la rencontre de plus de trente minutes. L’infortuné s’en sort avec une grosse entorse aux cervicales et nous rassuré quelque peu en nous indiquant “devoir passer des examens complémentaires dans trois jours”.  Si Léguevin, privé de ballons par son adversaire, a été réduit à la portion congrue et n’a pas pu produire son volume de jeu habituel, il paraît probable que cette blessure a eu une influence certaine sur le rendement et le moral de l’équipe. Bouysset enquillera bien 4 pénalités, mais Le Coq baissera pavillon devant une équipe de Lauzerte qui aura le mérite de maintenir son niveau de jeu jusqu’au bout pour accrocher une place en finale.

leguevin photo sab
Benjamin Melun-Cazes, talonneur de Lauzerte, marquera un essai décisif (photo Sab)

Frédéric Assié (co-entraîneur de Lauzerte) :On savait que ce match, comme le précédent et le suivant d’ailleurs, serait difficile. Léguevin pratique un jeu aéré avec beaucoup de mouvements, il nous a fallu bien défendre, être propre dans notre conquête et notre jeu au pied pour pouvoir gagner. Une victoire qui fait plaisir à beaucoup de personnes bien au-delà du club. Merci à nos supporters qui ont gagné dans les tribunes et nous ont bien soutenu. Une pensée pour le talonneur de Léguevin qui s’est blessé aux cervicales, on lui souhaite de recouvrer ses moyens au plus vite.

Bertrand Cunnac (pilier de Léguevin) :C’est vraiment la déception et la frustration qui dominent après un match comme cela. La défaite est toujours acceptable quand on donne tout, or, j’ai l’impression que sur ce match nous avons failli dans notre implication individuelle et collective, qui plus est, face à une équipe solide et très organisée devant, jouant sur les limites du règlement en matière de contact mais limitée derrière. Nous n’avons pas su mettre notre jeu en place. Il faut arriver à digérer cette grosse désillusion pour repartir plein d’envie, de faim, pour les championnats de France. Je tiens aussi à avoir une pensée pour notre talon JB sorti sur une grosse blessure et je lui souhaite de revenir vite.

lauzerte léguevin 04 15 photo mel iv (3)
Lauzerte bien structuré devant…
lauzerte léguevin 04 15 photo mel iv (1)
…et bien organisé derrière (photo Mel Iv)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here