PH – Le Canton Saint-Lys retrouve son Honneur contre Montredon

0

L’opposition entre ces deux belles équipes de promotion honneur a tourné à l’avantage du Canton St Lys, issu des barrages. Même si on a cru, en fin de première période et à vingt minutes de la fin que Montredon, le promu et grand parmi les petits, allait saisir sa chance pour déborder des Haut-garonnais certains de leurs forces… (par BR – Photos BR et Maxx Pierre)

montredon saint lys demi finale 04 18 (5)
Gros bras de fer devant

Même si l’arbitre, M. Darnaudet a distribué huit cartons, certains justifiés, d’autres peut être un peu moins, il ne faut surtout pas croire que le combat était hors des limites, bien au contraire. Les supporters s’étaient déplacés en masse à Rabastens, le soleil était de la partie, et l’ambiance franchement festive. Tous les ingrédients d’un match de phase finale. Les impacts étaient rudes, les intentions manifestes, et la correction de tous les acteurs à la hauteur de l’événement.

Le vent aussi avait décidé de s’inviter. Saint-Lys s’appuyait dessus en première période, et son arrière, Rémi Durand faisait apprécier autant son jeu au pied, que ses bonnes mains, pour semer le désordre dans le camp tarnais. Ce dernier ouvrait d’ailleurs le score sur pénalité. Son compère Riot marquait quant à lui le premier essai du jour. A 8-0, Montredon décide de sortir de sa coquille, mettant sur le reculoir son adversaire, sanctionné à plusieurs reprises, et écopant jusqu’à trois cartons (2 jaunes et un blanc). Durant de longues minutes le Canton Saint-Lys a donc joué en infériorité numérique. Montredon en profitait pour recoller au score sur un essai en force, mais ne parvenait pas à corser l’addition sur ce temps fort.

montredon saint lys demi finale 04 18 (4)

A 11-7 à la pause, St Lys savait que le plus dur était à venir. Montredon, loin de ses standards habituels, dans la conquête notamment, bafouillait un rugby pourtant bien rôdé jusque là. Mais les hommes de David Loubet ont du caractère, et à l’heure de jeu, semblent avoir pris la mesure d’un adversaire écopant d’un carton rouge. Un essai permettait à l’OM de passer devant pour la première fois (11-14). Mais Saint-Lys se reprend, même à un de moins. Dutech égalise, donne l’avantage, avant de transformer son propre essai à dix minutes du terme (24-14). Montredon accuse le coup, forcément, mais finira fort par un essai collectif, trop tardif pour espérer un retour inespéré.

Saint-Lys a su se montrer patient, réaliste et conquérant, tout en s’appuyant sur l’expérience de quelques “anciens”, comme Olivier Bouchard, toujours précieux dans le combat et monter la voie. Une recette suffisante dimanche pour s’ouvrir les portes en grand d’une finale et surtout d’une montée en Honneur. Le Canton retrouve ainsi des couleurs perdues depuis sa descente de fédérale 3 il y a quelques saisons. Mais peut regarder l’avenir droit dans les yeux. Montredon reste à quai de son côté, mais le promu a une nouvelle fois démontré que le rugby de village, éloigné des grandes routes, avait sa place au plus haut niveau régional. Peut être que les joueurs ne se sentaient pas encore prêts à 100% pour une deuxième montée successive ?

La finale opposera ce dimanche le Canton Saint-Lys à un autre revenant, Saint-Orens (match à 15h à la Saudrune)

montredon saint lys demi finale 04 18 (8)

montredon saint lys demi finale 04 18 (2)


Réactions

José Diaz (Ancien joueur du C.O, supporter de Montredon) : José Diaz est en pays connu du côté de Montredon, puisque son frère, Albert est co-entraineur de l’équipe Tarnaise avec David Loubet. « Sincèrement, St Lys mérite sa victoire. Ils avaient devant, quelques joueurs qui ont su faire la différence. Quand ils ont joué à 12, nous n’avons pas été capables d’enfoncer le clou et ça nous a mis le doute. On a joué à l’envers par moments et à la sortie on fait des fautes bêtes et inutiles. On a voulu prendre St Lys devant mais ils étaient très denses et il aurait mieux valu écarter les ballons et les user pour pouvoir mettre notre jeu en place. Monttredon s’est battu tout seul. Il y avait certainement la possibilité de faire mieux    mais nous devons reconnaitre que St Lys était plus solide et plus puissant que Montredon dans les impacts. 

montredon saint lys demi finale 04 18 (9)

Pierre Astolfi  (Co-entraîneur de St Lys) : Cela fait quatre ans que nous avons ce groupe et que l’on court après une finale. Aujourd’hui on y est, les mecs ont tout donné et on peut être fiers d’eux. Nous avons été énormément pénalisé et on a pris trop de cartons même si certains étaient mérités, ça fait quand même beaucoup. Les gars y ont mis tout leur cœur, ceci expliquant peut être cela. Même lorsque l’on s’est retrouvé à 12, nous avons réussi à tenir un écart minimum et nous ne nous sommes jamais fait distancer. Quand tout le monde est revenu sur le terrain, nous avons su mettre la main sur match. Maintenant, comme on dit, ce n’est que du bonheur. 

montredon saint lys demi finale 04 18 (10)

Rémi Durand (arrière St Lys) : On est très bien rentré dans le match, avec les mêmes intentions qu’en 1/4 de finale contre Verfeil. On a marqué rapidement, mais nos erreurs bêtes leur ont permis de revenir au score. Le drop de Ben avant la mi-temps nous fait du bien, surtout à 12. En 2ème période, on entame de la même manière, mais le carton rouge nous fait réagir. On gagne ce match avec les tripes, on a su se mobiliser en jouant en infériorité. Maintenant place à la finale, et ensuite on appréciera la montée en honneur.

rémi durand
Rémi Durand, qui s’applique ici à ouvrir le score, a la tête tournée vers la finale.

David Loubet (entraîneur Montredon) : Tout d’abord ce fut un plaisir de voir mon alter ego Christophe (Montaud) sur le banc de Saint Lys avec qui nous avions tissé des liens d’amitiés sincères lors de ses saisons à Sainte Foy où nous leur avions fait tant de misères en phases finales. Il m’a avoué à la fin ainsi que tous ses proches, qu’ils voulaient à tout prix briser ce signe indien contre l’OM XV. Et bien c’est fait, et il faut les féliciter car ils ont mérité ce succès sans qu’on lâche le morceau. Les gars du Canton ont construit cette victoire sur la conquête directe dans l’alignement, la clé du match, et non sur leur discipline. Leur défense acharnée a été également supérieure à la nôtre, nous n’avons pas mis la même intensité que le dimanche précédent contre Cazères, d’une part par la fatigue d’une grosse débauche d’énergie du quart, et cette montée à l’horizon pas prévue du tout et pas assez discutée certainement… avec le recul. Malgré tout, nous avions les cartes en main à l’heure de jeu en reprenant l’avantage 14-11 et la balle de match 5 minutes après à 1 mètre de la ligne où nous devons tuer la rencontre. Malheureusement un manque de maîtrise nous coûte cher et le canton est resté en vie, et dans ces moments là, la survie l’emporte sur la logique qui se profilait. Nous souhaitons désormais bonne chance aux deux finalistes car Saint Orens mérite également de l’emporter. On s’est d’ailleurs régalé avec eux lors de nos deux confrontations et notamment leur seconde ligne toujours drôle, il se reconnaîtra, et le talent d’or du match retour à Montredon le trois quart aile… peut-être futur montredonnais ? En tout cas on l’espère, Michel Minvielle (président de Saint-Orens) peut le surveiller (rires). La saison de notre groupe séniors est à mettre tout de même au rayon des bons souvenirs. Nous poussons derrière les cadets en Grand Sud le samedi 28 avril en quarts et le championnat de France que nous ne réussissons jamais en espérant des ensilages et des fenaisons tardives. J’en profite aussi pour remercier les clubs rencontrés cette saison pour leur accueil, et de demander à Rugby Amateur de continuer ainsi, dans cette approche d’accompagnement des clubs, petits ou grands. Bonnes finales à tous les heureux élus et profitez de la fête.

montredon saint lys demi finale 04 18 (1)


Feuille de match

A Rabastens :  Canton de St Lys bat Montredon 24 à 19.  Mi-Temps 11 à 7
Arbitre : Mr Darnaudet assisté de Mr Filhol et  Armengaud. (Midi Pyrénées).

Pour Montredon : 3 essais Baisse (38e), Larget (55e), du Pack (80e), 2 transformations Molinier. Cartons jaunes : Olivier (14e), Etienne (61e), M.Molinié (71e).

Pour St Lys : 2 essais Riot (24e) Dutech (69e), 1 transformation et 2 pénalités Dutech (69e et 72e) Durand (19e), 1 drop Santoul (40e). Cartons blancs : Melo Alvès (32e), Riot (54e) Cartons jaunes : Pierre (34e), Riot (36e), Carton Rouge : Doom (59e).

Composition des équipes

Montredon : Baisse, F.Molinié, Bardou, Estadieu, Vritone, Poumayrol (cap), Séverac, Combes, (m) Bermond, (o) M.Molinié, Azéma, Combes J.Molinié, Olivier, Roux. Rempl : Déjean, Gayraud, Etienne, Julien, Gavalda, Espérou, Larget.   

Canton de St Lys : Lacout, Mo. Doom, Mélo Alvès, Pierre, Ma.Doom, Tonello, Jeauneau, Bouchard, (m) Lapeyre, (o) Santoul, Riot, Michard, Frontil, Calvel, Durand. Rempl : Rodriguez, Barrau, Brachet, Fourty, Bazzo, Fontès, Dutech.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here