PH – La passe de trois pour l’Isle-en-Dodon

0

Carbonne était le théâtre de la demi-finale qui opposait l’Isle-en-Dodon à Villeneuve de Paréage. Les deux équipes étaient à 80 minutes d’une finale à Ernest Wallon. L’USL déjà titré l’an dernier en 1ère série au niveau territorial, puis national, avait déjà réussi sa saison 2016-2017 en s’ouvrant les portes d’une nouvelle montée. Les ciel et blanc partaient donc naturellement avec les faveurs des pronostics face à des Ariégeois toujours imprévisibles…  (par LéaF)

isle en dodon villeneuve paréage demi-finale 2017Dès de le début de le rencontre, les Islois ont du mal à garder le ballon et cela profite aux Ariégeois qui mettent beaucoup d’intensité dans ces premières minutes. Selvestre viendra débloquer le compteur sur une pénalité pour les Noir et Vert. Son rival, Daignan fera de même trois minutes plus tard. L’USL continue à commettre des erreurs et n’arrive pas à imposer son jeu. Nouvelle faute, Selvestre reprend le dessus, 6 à 3. Il faudra attendre la 30ème minute, après une attaque placée des Bleu et Blanc, pour que Zanandrea vienne aplatir en force au grand de bonheur de ses supporters. Daignan le transforme et voilà que l’Isle domine pour la première fois dans cette partie. Mais il ne faudra pas parler trop vite. Dès la remise en jeu, Villeneuve redouble d’efforts, son pack d’avant se met en marche, et Selosan vient aplatir en coin. Une transformation compliquée pour l’arrière Ariégeois mais pas d’inquiétude il la passe sans problème. Les Noir et Vert reprennent l’avantage et l’USL se remet dans un faux rythme. Il faudra compter sur l’indiscipline de Dedieu pour permettre à Daignan de repasser trois points et donc de mener les siens sur un score de parité, 13-13, avant les citron.

isle en dodon villeneuve paréage demi-finale 2017
Le combat était au rendez-vous sous un soleil de plomb

Les hommes d’Olivier Charlas doivent absolument se reprendre pour arriver à mettre leur jeu en place. La seconde période démarre difficilement. Le score évolue à la 48ème minute sur une pénalité en faveur de l’USL. Quelques minutes plus tard, Daignan en passera une de plus afin de conforter les siens, 19-13. Après un beau temps de jeu, les Islois mettent la vitesse nécessaire afin d’amener Lafforgue dans l’en-but. Transformation réussite. 13 points séparent désormais les deux équipes. Mais pas de relâchement côté Islois, les joueurs connaissent bien cette équipe ariégeoise. A seulement trois minutes du coup de sifflet final, Sotton vient inscrire le dernier essai dans cette rencontre. Monsieur l’arbitre n’a pas encore donné fin à ce match que l’on entend déjà scander “On est en finale” dans les tribunes. Après quelques frayeurs, l’arbitre siffle cette fin de partie. Victoire pour l’USL 33-13. Prochaine et dernière étape : une finale à Ernest Wallon dimanche prochain face à Lauzerte.

L'isle en dodon- Villeneuve Paréage
Après la joie d’une montée, celle d’une nouvelle finale, mais à Ernest Wallon

Feuille de match

USL 33 – 13 Villeneuve du Paréage (MT 13-13)

L’Isle en Dodon : Delpech, Silvestrini, Arieu (cap), Cortes, Lafforgue, Sainte-Livrade, Daignan, Sotton, Zanandrea, Truillet, Gilibert, Marrou, Lagarde, Bolle, Suzes.

Villeuneuve du Paréage : Selvestre, Calero, Nicol, Ferrafiat, Djemane, Arigno, Tougne (cap), Izaac Gillin, Dedieu, Amouroux, Pujol, Selosan, Respaud, Mouty.

Vainqueurs : 3E Zanandrea (30′), Lafforgue (55′), Sotton (77′) ; 3T Daignan (30′,55′,77′) ; 4P Daignan (6′,36′,48′,53′)

Vaincus : 1E Selosan (31′) ; 1T Selvestre (31′) ; 2P Selvestre (3′,10′)

isle en dodon villeneuve du paréage demi-finale 2017

Réactions :

Didier Nicol (entraîneur de Villeneuve du Paréage) : « Nous avons fait face à une bonne équipe. On a réussi à les maîtriser pendant 40 minutes. Ils ont été bons devant et cela nous a usé. On craque à la fin et c’est dommage. Maintenant, il faut se concentrer pour les championnats de France. »

Olivier Charlas (entraîneur de l’Isle en Dodon) : « Je suis très content de ce groupe. En deux ans on fait deux finales Midi-Pyrénées, et ça c’est beau. Sur l’ensemble du match, on fait une première mi-temps approximative mais on arrive à se reprendre en seconde. Les joueurs travaillent dur depuis le mois d’août et aujourd’hui ça paye. Au vu de la saison, cette finale est méritée. Maintenant on espère ramener de nouveau le bouclier. Le seul point noir de ce week-end est la défaite de l’équipe réserve, elle avait la place elle aussi d’aller jusqu’en finale. Aujourd’hui, ça fait chaud au cœur de voir tout ce peuple Bleu et Blanc qui ont fait le déplacement. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here