PH – Causeries et debrief

0

Poule 1

Une journée riche en enseignements. Bressols au physique et au mental s’impose à Luzech et prend les commandes de la poule. En effet, Carmaux, dos au mur, a remporté le derby contre Saint-Juéry, qui concède sa deuxième défaite de la saison seulement. Caussade confirme son statut d’outsider, tout comme Portet, qui remporte un précieux succès à Espalion. Les hommes du président Panabière auront un joli coup à jouer ce dimanche en cas de nouvelle victoire. Mais l’adversaire viendra avec le plein de confiance puisque Verfeil est la troisième équipe à s’imposer à l’extérieur lors de cette journée. Qui plus est à Saint-Lys, qui n’avait connu la défaite à domicile qu’en tout début de saison contre Saint-Juéry. Une belle perf donc qui prouve les progrès notoires de l’équipe depuis fin novembre. Saint-Juéry voudra se relancer contre Luzech qui a pourtant besoin de points pour un maintien qui se jouera au couteau avec Espalion et Carmaux. Capdenac, qui n’a plus gagné depuis le 1er novembre reçoit justement Espalion. Les cheminots se doivent de l’emporter sous peine de voir le maintien se dérober sous leurs pieds rapidement.

espalion portet
Double victoire portésienne à Espalion. Les rouge et vert sont toujours dans la course (photo club)

Réactions

Philippe Oro (manager Carmaux) : Nous avons assisté à un bon derby, entre deux équipes diamétralement opposées au niveau du classement. Même si le score reste à l’ancienne, les intentions de jeu étaient là, des deux côtés. Depuis quelques temps, nous faisons preuve de discipline et de vaillance. C’était le minimum pour obtenir un succès face à une équipe du haut de tableau. Puis nous avions aussi en travers de la gorge la déculottée subie au match aller. Félicitations à l’ensemble des acteurs pour leurs comportements. Pour nous l’opération maintien continue.

Lionel Viguier (coach Saint-Juéry) : Face a des carmausins revigorés et prêts à vendre cher leur peau pour le maintien, on s’attendait à un match compliqué. Sans aucune pénalité à se mettre sous la dent et mis sous pression par la défense adverse, les seuls points marqués furent convertis par Massol sur pénalité.Pour le reste on est passé totalement à côté de notre match et je pense que la pression n’y est pas indifférente. Mais sans conquête, ni conservation, il est dur de joueur au rugby. Bravo à nos adversaires.

Jordan Boulogne (entraîneur Caprdenac) : Caussade et nous n’avons pas fermé le jeu, au début la défense a pris le pas sur les attaques, mais ces dernières, répétées, ont fini par nous faire craquer. On perd 22-5 à la pause et Caussade finit par prendre un bonus offensif mérité. Mes joueurs ont fait preuve d’ambition dans le jeu et de courage en défense. A noter un arbitrage impeccable, salué par les deux camps

Jérémie Soriano (3ème ligne Verfeil) : Un succès à l’extérieur qui fait beaucoup de bien dans les têtes mais aussi au classement, même si on garde le milieu de tableau, on prend un peu d’air avec ceux de derrière. Un match très engagé des deux cotés contre cette équipe de Saint-Lys, qui nous a mis en grosse difficulté sur nos ballons en touche. On notera une très bonne défense et un gros mental qui nous a permis de tenir ce petit écart jusqu’au coup de sifflet final. On peut retenir aussi un magnifique drop, en toute fin de match, de notre capitaine et N°10, Vincent !

Alain Delmas (entraîneur de Bressols) :Une victoire à l’extérieur, contre une bonne équipe de Luzech très dense devant, c’est toujours intéressant à prendre, surtout après la victoire de Carmaux sur St Juéry, notre adversaire direct pour la première place de la poule. Trois essais qui montrent notre progression sur la finition, une bonne conquête, une grosse défense, il restera encore quelques progrès à faire et gommer quelques fautes de discipline et maladresses avant d’attaquer les phases finales. En toute humilité, cette équipe gagne en maturité, mais nous devons confirmer ce bon départ 2016 face à une grosse équipe de Caussade, qui ne va certainement pas se déplacer chez nous la fleur au fusil dimanche prochain. A nos joueurs de prouver qu’ils peuvent relever le défi pour éclairer notre avenir.

saint lys verfeil
La frustration de Saint-Lys qui s’exprime ici face à Verfeil (photo club)

Résultats
Espalion 12-29 Portet-sur-Garonne
Caussade 39-5 Capdenac
Luzech 13-20 Bressols
Carmaux 6-3 Saint-Juéry
Saint-Lys 14-18 Verfeil

rugbypass-prenez-le

Poule 2

Mazères a réussi à prendre sa revanche sur la match aller et faire chuter Tarascon, qui piétine un peu depuis sa première défaite en décembre dernier. A moins que ce ne soit le niveau de la poule qui ne cesse de s’élever. Probable au vu de la performance de Saint-Jory, large vainqueur d’une équipe d’Aucamville, diminué avant et pendant la rencontre certes, mais qui n’enlève rien au probant succès des hommes de Benoît Ramade. Cazères a bien failli réaliser le gros coup du week-end en échouant à deux points du TEC. Mais les toulousains privés de match le week-end précédent manquaient sûrement de rythme. Cazères empoche un bonus défensif bienvenu, car dans le rétroviseur, c’est Lavelanet qui pointe le bout de son nez. Les Ariégeois vainqueurs au forceps d’Andorre maintiennent l’espoir, mais ont une montagne à gravir ce dimanche avec un déplacement très périlleux chez le voisin et leader Tarascon. Les coéquipiers de Pierre Marfaing voudront sûrement démontrer que la défaite à Mazères était un petit accident. Mazères justement voudra de son côté confirmer, mais Saint-Orens, privé de rencontre ce dimanche, sera frais et dispo pour les accueillir et prendre des points pour assurer une place dans les 6. Cazères se doit de l’emporter face à Andorre dans le match de la peur. TLA sera à la relance en recevant Lézat, tandis que St Jory reçoit une nouvelle fois pour rester sur sa dynamique, face au TEC. Un autre bon match en perspective.

mazeres tarascon
Mazères-Cassagne a bien manoeuvré pour gagner face à Tarascon (photo C. Bravo)

Réactions

Laurent Estaque (co-entraîneur Mazères-Cassagne) : Nous avons rendu une bonne copie malgré un peu de déchets dans le jeu. Nous avons su mettre les ingrédients nécessaires, avec beaucoup d’abnégation et de solidarité, ce qui nous a permis de remporter ce match. Je félicite tous les garçons en espérant que ce match leur permettra de franchir un cap. Nous avons les moyens de bien figurer mais il faut que l’équipe en prenne vraiment conscience et attaque tous les matchs avec cette envie. A noter que la rentrée du vieux soldat Regis, a amené de l’expérience et de la confiance.

Pierre Marfaing (arrière Tarascon) : On savait que ce serait un match très dur, avec beaucoup d’intensité, on ne s’est pas trompé. Mazères démarre bien, nous un peu moins, on prend un essai un peu casquette d’entrée, on arrive à se remettre un peu dans le match. En deuxième mi temps, on prend un essai d’entrée encore, par manque d’attention. On domine pendant un bon quart d’heure dans leurs 40 mètres, mais sans marquer. A l’inverse eux ont été réalistes. Il faut vite se remettre au travail pour préparer le derby de dimanche contre Lavelanet.

Ludovic Jacques (2ème ligne Aucamville) : St Jory a mérité sa victoire, rien à dire là- dessus. On est partis un peu diminués au niveau effectif, quelques joueurs blessés à des postes clés. Hormis ça, on démarre bien le match, on les met sous pression. On mène 8-0 et à partir de là les petits pépins continuent. On perd notre 8, sa sortie nous fait un peu mal. On prend 2 essais avant la mi-temps et on est menés 13-8,  mais le contenu de la première période est quand même bon dans l’ensemble. Après la pause on perd notre troisième ligne aile, et on prend un autre essai. A 20 mn de la fin notre talonneur part sur la civière et ça devient la déroute. Le score est lourd. Match à oublier rapidement. Il va falloir se remobiliser très vite car on reçoit 2 fois de suite à la maison. Mais ne vous inquiétez pa,s le TLA n’est pas mort !

Thomas Bendrell (ouvreur/arrière Lavelanet) : ca fait du bien de gagner, surtout contre une équipe qui n’est pas très loin au classement. D’autant qu’Andorre va jouer beaucoup à l’extérieur maintenant. Rien n’est joué, on y croit encore !

Lavelanet Andorre
Andorre s’est accroché jusqu’au bout : la preuve. Mais Lavelanet a préservé l’essentiel : la victoire. (photo P. VillaRésultats

Lavelanet 19-15 Andorre
Mazères-Cassagne 26-5 Tarascon
TEC 20-18 Cazères
Lézat – Saint-Orens (Reporté)
Saint-Jory 39-8 TLA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here