Omar Hasan, une voix à suivre

0

Après avoir essayé le foot et le judo, Omar (prénom et nom hérités de son grand père syrien émigré en Argentine dans les années 1900) Hasan se met au rugby et s’y fait vite remarquer. A 20 ans, il joue pour la province de Tucuman (où il est né), et participe à la Coupe du Monde universitaire. L’année suivante, il est sélectionné avec les Pumas. Le pilier droit se fait repérer par un certain Jacques Fouroux, lors d’une tournée en France. Après une année à Auch, il rejoint Agen, puis le Stade Toulousain avec qui il gagnera une Coupe d’Europe en 2005, puis un Brennus en 2008…

Il prend sa retraite sportive la même année, après avoir disputé trois coupes du monde (1999, 2003, et 2007) pour 64 sélections avec l’Argentine. Passionné de chant lyrique, il se lance avec succès dans une nouvelle carrière, sur scène, comme baryton. On l’aperçoit aussi dans le film “Mercenaire” en 2016, puis dans l’émission “La France a un incroyable talent”. Mais le rugby reste au centre de ses (pré)occupations. Ses missions de consultant en mêlée en attestent, et son engagement comme entraîneur des avants en fédérale 1 du côté de Marmande aussi. Omar Hasan s’en explique dans un entretien qui fleure bon la discussion entre amis, avec l’accent sud américain, et l’accent du vrai. Il y évoque ses engagements, sa vision du rugby français, argentin, professionnel et amateur, ses projets aussi, sans oublier les Pumas bien sûr, emmenés par son ami Mario Ledesma, vainqueurs historiques des All Blacks le weekend dernier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here