Obtention des licences FFR : le dispositif pour 2021 – 2022

0
Le dispositif mis en place pour la délivrance des licences l’an passé est reconduit pour la saison prochaine, mais quelques aménagements sont à noter… (source FFR.fr)

oval e 2 web

Vous étiez 98,4 % à déclarer avoir gagné du temps à l’occasion de la campagne de délivrance des licences en décembre 2020 à l’occasion d’un questionnaire envoyé par la FFR, seulement cinq mois après la mise en place de ce nouveau processus (juillet 2020). Ce constat est également valable auprès des Ligues régionales et Comités départementaux, qui ont indiqué avoir mieux vécu cette période classiquement très chargée.

Le pari est donc gagné, puisque l’objectif poursuivi par la FFR dans le cadre de son Choc de simplification permet aux clubs de bénéficier désormais d’une plus grande autonomie ; ils ne sont plus, dans ces cas précis, dépendants des délais de validation extérieurs et sur lesquels ils ne disposaient finalement jusqu’alors d’aucune marge de manœuvre. Pour la saison 2021-2022, il y a quelques aménagements selon les joueurs et les offres de pratiques. Confiance, responsabilité, rapidité et efficacité, ces quatre piliers constituent désormais le processus de délivrance des licences.

Rugby Éducatif, Rugby Compétition et Rugby Loisir avec plaquage adapté

Pour ces licences, pas de changement notable. Comme la saison dernière, la validation des demandes de renouvellement de licence des joueurs amateurs, dès lors que la demande concerne un ressortissant de l’État français ou d’un État membre de l’Union européenne, sera effectuée directement par les associations pour fluidifier et gagner en rapidité. Les autres licences continueront à être délivrées selon le parcours actuel, c’est-à-dire soit par l’organisme régional, soit par la FFR.

Dans ces catégories, toute demande de licence effectuée au titre de la saison 2021-2022 doit comprendre la présentation d’un certificat médical de non-contre-indication daté de moins d’un an à la date d’initialisation de la demande et correspondant à ladite pratique.

Rugby Loisir sans plaquage (Rugby à 5, Beach Rugby)

Comme pour les autres licences de joueurs, la validation des demandes de renouvellement de licence de ces joueurs, dès lors que la demande concerne un ressortissant de l’État français ou d’un État membre de l’Union européenne, sera également effectuée directement par les associations en vue de poursuivre le même objectif de rapidité. Les autres licences continueront à être délivrées selon le parcours actuel, c’est-à-dire soit par l’organisme régional, soit par la FFR.

En revanche, et concernant l’aspect médical, le décret n° 2021-564 du 7 mai 2021 est venu assouplir les conditions mais uniquement pour les mineurs. Pour ces derniers, l’obtention ou le renouvellement de cette licence est subordonné à l’attestation du renseignement d’un questionnaire relatif à l’état de santé du sportif, accessible via Oval-e, réalisé conjointement par le mineur et par ses représentants légaux. Lorsqu’une réponse au questionnaire de santé conduit à un examen médical – c’est-à-dire au moins une réponse “oui” –, l’obtention ou le renouvellement de cette licence nécessitera la production d’un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à la pratique du rugby datant de moins de six mois. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si toutes les rubriques donnent lieu à une réponse négative, la production d’un certificat médical n’est pas exigée. Les représentants légaux doivent simplement attester, sur le logiciel Oval-e, être dans cette situation.

Pour les majeurs, la présentation d’un certificat médical d’absence de contre-indication datant de moins d’un an est exigée tous les trois ans. Lorsqu’un certificat médical n’est pas exigé pour le renouvellement de la licence, le sportif renseigne un questionnaire de santé dont il atteste auprès de la FFR que chacune des rubriques donne lieu à une réponse négative. À défaut, il est tenu de produire un nouveau certificat médical attestant de l’absence de contre-indication daté de moins d’un an pour obtenir le renouvellement de sa licence.

On le constate, les clubs ont une nouvelle fois un rôle central dans le processus de renouvellement des licences. Leur implication et leur sérieux sont donc une pierre angulaire de ce dispositif lancé la saison dernière. (source FFR.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here