Nationale – Narbonne et Bourg-en-Bresse s’envolent vers la Pro D2, retour sur terre pour Nice et Albi

0

Albi avait rendez-vous avec son histoire, pour oublier l’amère défaite contre Rouen, en 2019. Mais le SCA restera à nouveau à quai et ne reviendra pas en Pro D2. Pas cette année en tout, à l’inverse de Bourg-en-Bresse… et Narbonne !

Dans un match couperet comme celui d’une montée, qui se joue en 80 minutes, la discipline est une des priorités. Dans ce cas, jouer à 13 contre 15 pendant de longues minutes, ouvre des brèches à un adversaire qui n’en demandait pas tant. Après un premier acte plutôt équilibré, le second lui, a donc tourné en faveur de Bressans entreprenants et joueurs. Les Albigeois eux, sombraient petit à petit, avec deux cartons jaunes pour jeu dangereux, puis un troisième carton jaune pour anti jeu. Une indiscipline constatée plusieurs fois au cours de cette saison, et un mal récurrent qui aura coûté cher. Bourg-en-Bresse s’impose finalement 36-16, et remonte en Pro D2. Les joueurs de l’Ain, auteurs d’une solide saison, tenteront de décrocher le bouclier sur le terrain “voisin” de Bourgoin pour une finale inédite.

Albi va devoir rebondir, encore, et ce sera avec un nouveau staff, puisque Arnaud Mela, ému à la fin de la rencontre, a confirmé son départ après quatre années à la tête du SCA : “Les joueurs ont besoin de changement, d’entendre un autre discours et de voir autre chose. C’est dommage de terminer de cette manière, mais c’est comme ça. Il n’y a que des bons mecs dans cette équipe.” Une page se tourne, les dirigeants tarnais vont devoir réécrire un nouveau chapitre…

194404768_160084019464438_7011927525757989172_n
Nice s’est incliné face à des Orange pressés de remonter en Pro D2 (photo club)

Dans le même temps, Narbonne a créé la surprise en s’imposant à Nice dans les derniers instants d’un match cadenassé. Les Audois étaient déjà revenus de la Côte d’Azur avec la victoire en phase de poules, mais cette fois, ce succès les envoie en Pro D2, quatre ans après l’avoir quitté. Boris Goutard a passé la pénalité de la gagne à la 78ème minute, avant un final irrespirable. Le RCNM passe à l’orange mais offre une joie indescriptible à ses nombreux supporters : ceux venus jusqu’à Nice et ceux restés au pays et qui ont suivi la rencontre en direct sur la chaîne l’Equipe.

Pour Nice, après une saison en tous points remarquable, le bel édifice rouge et noir avait montré quelques signes de faiblesse ces dernières semaines. Les Azuréens ont craqué au plus mauvais des moments, mais repartiront pour le prochain exercice avec un statut de candidat numéro un pour une montée qui leur semble promise à court terme…

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here