Mercatovale – Stéphane Bohn “le moment de changer de discours”

0

En place depuis quatre ans, il a largement contribué à redonner des couleurs à Rieumes. Vice champion des Pyrénées après une saison en Honneur réussie, Stéphane Bohn n’a eu de cesse d’imposer l’exigence qu’il s’impose à lui-même, à un groupe toujours à l’écoute et désormais, promu en fédérale 2. Pourtant, le coach a annoncé son départ aux joueurs il y a plusieurs semaines. Et va rencontrer ce dimanche, celui qui va le remplacer…

L’ancien Columérin l’a officialisé avant la dernière ligne droite, un moyen sûrement de souder un peu plus le groupe pour parvenir à ses fins. L’objectif de la montée atteint, le coach ne fait plus de sa future destination un mystère et rejoindra l’Isle-Jourdain dès la fin de son enrichissante aventure rieumoise. Le temps pour lui de nous expliquer les raisons de ce choix :“Je suis arrivé à Rieumes voici 4 années, sur la pointe des pieds en essayant d’apporter, si possible, quelque chose à chaque joueur qui serait sous ma responsabilité et il est simplement temps de changer. Je ne suis pas certain d’avoir réussi ma mission mais j’ai le sentiment d’avoir contribué à redonner quelques émotions positives aux personnes qui nous soutiennent en ces temps troublés et je remercie l’ensemble de mes garçons, l’ensemble du staff et l’ensemble des dirigeants de m’avoir accompagné si longtemps en supportant mes humeurs, et mes exigences parfois disproportionnées, notamment les semaines de défaite. Merci tout particulièrement à Stéphane Audouy pour avoir répondu toujours favorablement avec beaucoup complaisance afin d’organiser des séances «originales » même si je sentais bien qu’il me considérait certaines fois comme un illuminé.
Dernier point qui me tient à cœur, je tenais à remercier très sincèrement Jérôme Vivies et Patrick Cadours, car sans eux je n’aurais jamais connu le club de Rieumes au sien duquel j’ai pris beaucoup de plaisir, je souhaite qu’ils soient ici remerciés et j’en profite pour leur témoigner toute mon amitié et tout mon attachement”.

Concernant son arrivée dans le club gersois, Stéphane Bohn ne cache pas non plus qu’il part un peu dans l’inconnu, mais cet homme de défi, reconnu pour ses grandes qualités de rugbyman et d’homme devrait redonner un nouvel élan à un groupe qui a un peu souffert en fin de saison : “Lors des entretiens avec les dirigeants du club, j’ai rencontré des gens sérieux, avec un objectif clair qui correspondait, a priori, à ma façon de concevoir les choses et à ma manière de fonctionner. Je ne connais pas beaucoup le club et ne connais pas non plus les joueurs parfaitement mais cet état de fait est valable pour l’ensemble dans la mesure où peu de personnes me connaissent. Nous allons mutuellement tenter de nous apprivoiser afin d’obtenir une feuille de route cohérente et efficace. J’arrive sans prétentions particulières dans une structure organisée où beaucoup de choses fonctionnent déjà très bien sportivement ou administrativement et il n’est évidemment pas question de tout changer au titre d’un égo ou d’un postulat qui remettrait en cause les valeurs fondamentales de ce sport à savoir l’humilité et le respect”.

Claude Guiraud, actuel entraîneur de Tournefeuille, va le remplacer. Les deux hommes auront l’occasion d’échanger à ce sujet ce dimanche lors du 8ème de finale du championnat de France 100% haut-garonnais, qui se jouera à Blagnac…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here