Mercatovale : migration de l’USSS vers l’UAS

0

Plusieurs joueurs “historiques” saint sulpiciens (de la Lèze), 5 pour être précis, vont opérer un déplacement de quelques kilomètres vers l’Ariège et vers Saverdun… 

33749745_10214520245751546_1416318066320474112_n
Ils seront cinq, dont “Zlat”, ici en action, à poser leur sac du côté de Saverdun (photo club)

Michael Meneghel (pilier), Nicolas Galetto (2ème ligne dit galette), Benjamin Theunissien (dit Zlat), Mickaël Bouffil (ailier, de retour au bercail donc) et Loïc Mazières (arrière qui rejoint ainsi son frère) viennent renforcer significativement l’UAS, descendu de fédérale 2 à fédérale 3 cette année. Des renforts de poids sur le pré, mais aussi pour les 3èmes mi-temps selon nos informations.

Nicolas Galetto, arrivé à 5 ans à l’USSS, parti le temps de ses études du côté d’Agen en Reichel, puis Valence d’Agen en espoirs, a tenu à s’expliquer sur son choix : “Mon départ est dû au fait que je ne me retrouve plus dans la façon dont évolue le club en interne. Mais ceci n’est pas une critique envers le nouveau fonctionnement, qui semble nécessaire pour rivaliser à ce niveau là, et dans un rugby toujours plus dur, plus physique. De plus, la création de la catégorie Espoirs, au détriment de la bonne vieille “B”, est pour moi une belle connerie, c’est la mort du rugby de village à haut niveau. On pourrait croire de l’extérieur que tout a été rose cette année avec le titre… mais bien au contraire, la saison à été un vrai calvaire, avec des dizaines d’entraînements où l’on était moins de 10 joueurs pour diverses raisons plus ou moins compréhensibles. On a dû bricoler certains dimanche pour arriver à être 19 sur la feuille. Du coup, j’avais besoin d’un nouveau défi, d’un nouvel environnement, dans le but de retrouver du plaisir à venir à l’entraînement, et à se lever le dimanche matin.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here