Mercatovale : Maxime Sidobre quitte Pamiers pour Bourgoin-Jallieu

0

Jeune numéro 9 talentueux, formé à Carcassonne, Maxime Sidobre en était devenu un titulaire indiscutable en Espoirs. Au point de faire des apparitions régulières avec l’équipe de Pro D2, et même de marquer un essai victorieux à Mont-de-Marsan. Néanmoins barré par la présence de l’australien Josh Valentine à son poste, le jeune homme de 22 ans avait décidé de se relancer du côté de Pamiers, en fédérale 1. Mais la crise du Covid est passée par-là, avec l’arrêt des compétitions. Le destin vient de lui jouer un joli tour…

maxime sidobre (2)
Maxime sous les couleurs de Pamiers (photo club)

Méhadji Tidjini, directeur du centre de formation carcassonnais le conseille alors à l’ancien demi de mêlée international Sébastien Tillous-Borde, devenu manager de Bourgoin-Jallieu, et à la recherche d’un jeune numéro 9. Après un premier contact, Maxime passe deux jours à s’entraîner en Isère où sa technique et sa vista sont mises à rude épreuve. Avec succès, puisqu’il s’est vu proposer un contrat de deux ans avec le CSBJ, et n’a pas hésité longtemps pour accepter cette offre : « J’étais pluri-actif à Pamiers où je partageais mon temps entre travail et rugby. Là, j’ai mon destin en mains ! ».

Un beau challenge à relever pour le fils de Julien Sidobre, ancien talon de Carcassonne, qui saura lui distiller quelques conseils bienvenus pour aborder au mieux ce challenge inattendu.

maxime sidobre (1)
Le fiston et le papa dans le vestiaire carcassonnais qu’ils ont bien connu tous les deux (©photo Serge Gonzalez)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here