Mercatovale : les anciens joueurs du ROC s’investissent

1

L’année prochaine, le Rugby Olympique Castelnaudary évoluera toujours en fédérale 2, après une saison 2018-2019 riche en émotions. Stéphane Bergerou, actuel président, sera épaulé par deux “jeunes”, au sommet de l’organigramme chaurien : Olivier Calvet, qui sera en charge du sportif des cadets aux séniors, et Benoît Sibra, le désormais ex demi de mêlée, qui aura la responsabilité du sponsoring et des partenaires. Une belle transmission et continuité qui se propagent jusqu’aux entraîneurs…

fctt castelnaudary 10 17 (1)
Benoît Sibra, de la mêlée sur le terrain, à celle des partenaires

Trois présidents aux profils différents, mais très complémentaires, pour un projet club en construction. “L’idée est de consolider notre place en fédérale 2, jouer la qualification dans les années futures, et développer notre rugby dans le Lauragais audois” nous confie Olivier Calvet, qui poursuit “L’équipe est encore composée de quelques anciens, mais avec des jeunes aussi, que l’on veut intégrer au mieux avec le groupe séniors.  Nous sommes le seul club de l’Aude, à avoir ses propres cadets et ses juniors. Ce n’est pas simple, mais on se bat, et et on veut en tirer profit dans le futur.”

Aux modifications présidentielles, il faut y rajouter celles du staff. Il sera dirigé par Lionel Conduret, Thomas Carbonnel sera au soutien pour s’occuper des avants de l’équipe première. Romain Maury (arrière du ROC tout récemment retraité des terrains) entraînera la B avec David Picornel, qui jouait pilier avec la réserve jusqu’à cette fin de saison. Tout ce beau monde sera managé par Yannick Largé.

On le voit, ces changements à doses homéopathiques, sont placés sous le signe de la continuité avec des glorieux anciens qui s’investissent pleinement pour un club dont ils ont porté fièrement les couleurs il y a quelques années, voire quelques semaines pour les plus jeunes “anciens”. De quoi assurer la transmission de la bonne parole pour la génération montante, elle-même encadrée par quelques “papas”, à l’image d’Adrien Rouzaud, dont on serait pas surpris de le voir intégrer lui aussi, un jour ou l’autre, un poste à responsabilité chez les Rouge et Blanc.

1 COMMENTAIRE

  1. Très belles initiatives au sein du staff du ROC ce club a une belle âme et une école de rugby qui alimente les équipes seniors. Pour avoir entraîné quelques années aux RELM puis au ROC ce club est un exemple d’intégration des jeunes et d’une équipe de bénévoles superbe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here