Mercatovale : Gregory Moulis devient entraîneur

0

Après une opération qui s’est compliquée, Franck Capdeville, coach des avants d’Hagetmau, a dû se résoudre à laisser sa place, car la durée de son absence est inconnue. Le « remplaçant » a été confirmé en fin de semaine dernière, et il s’agit d’une « vielle » connaissance…

Une vieille connaissance du club déjà, puisque passé par Hagetmau en 2011 : Gregory Moulis. L’ancien talon de Blagnac ou plus récemment Lombez-Samatan, a été lui aussi victime d’une blessure récurrente à l’épaule, qu’il a tenté de résorber par une opération, en vain. Il a donc décidé de ranger ses crampons de joueur, à 36 ans, pour enfiler le costume d’entraîneur.

Il s’en explique, aussi déterminé qu’il pouvait l’être sur le pré : « L’entraîneur des avants d’Hagtemau a été hospitalisé récemment avec une période d’indisponibilité, le Président s’est alors mis à la recherche d’un entraîneur. C’est dans ce cadre qu’il m’a contacté il y une quinzaine de jours. Même si je l’avais dans un coin de la tête, je ne pensais pas attaquer l’entraînement immédiatement, j’étais en pleine convalescence de l’épaule et songeais peut-être à reprendre en tant que joueur à Rion. Après une bonne réflexion, et voyant la difficulté de mon corps à récupérer, j’ai opté pour basculer de l’autre côté de la barrière. Dès le retour de Franck, il y aura un fonctionnement à trois. Donc je resterai dans le staff quoiqu’il arrive. On se calera le moment venu. »

Lombez ? Ce sera très particulier pour moi, c’est ma famille le LSC !

Le néo coach prouve qu’il est déjà dans son élément, et adopte d’ores-et-déjà un discours de circonstance : « Les premiers entraînements ont confirmé les renseignements pris avant ma décision : c’est un groupe de qualité, un club très sain avec un énorme challenge à relever ! En effet c’est une poule très dense et homogène. Nous avons récupéré les points perdus à domicile contre Aramits en allant gagner à Orthez ce dimanche. Le groupe a bien répondu et cette victoire va nous faire passer dans une nouvelle dynamique. On a 15 jours devant nous pour bien travailler et préparer un bloc de match qui sera déterminant avec deux réceptions (Lourdes et Astarac ) plus un déplacement compliqué à L’Isle-Jourdain ! »

Avant des retrouvailles dans le Gers à nouveau, le 12 janvier prochain, mais cette fois, face à son ancien club de Lombez-Samatan, avec notamment un certain Julien Lauvernet assis sur le banc de touche également. Une rencontre à la saveur particulière pour l’ex capitaine des Rouge et Blanc : « Bien sûr, comment ne pas y penser. Ce sera très particulier pour moi, c’est ma famille le LSC ! La date est cochée oui, mais je suis plus dans le court terme actuellement avec un bloc de match très important qui arrive. »

Pour son parcours, son exemplarité, et sa passion du rugby, il était normal, aujourd’hui que Greg soit… à l’honneur. Bonne chance au nouvel entraîneur désormais.

Moulis
Le regard est tourné vers le maintien pour le nouveau coach (photo LSC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here