Mercatovale : Fleurance va à l’essentiel

0

Damien Camacho et Nicolas Dupouy, respectivement capitaine et manager de Fleurance, nous ont confirmé les ambitions des Ciel et Blanc : ancrer le club en fédérale 1. Pour y parvenir, le club mise sur la formation, mais pour exister au mieux la saison prochaine, troisième successive à ce niveau, il a fallu recruter à l’extérieur…

Fleurance mise sur la jeunesse pour l’avenir, c’est un fait. D’abord en privilégiant la promotion interne on l’a dit, puis en recrutant quelques éléments extérieurs bien ciblés qui pourront s’épanouir dans le temps. A l’image de Louis LERAITRE, arrière ou ailier, qui arrive de Vannes ; Thomas MARINESCO pilier formé à Toulouse, qui revient dans le sud après une année à Drancy ; et Louis DECAVEL, demi d’ouverture prêté en double licence, qui arrive de Montauban.

PHOTO 2020 06 08 22 12 43

Pour finaliser son recrutement, l’ASF a fait appel à plusieurs éléments d’expérience aussi.  A commencer par Jonathan BRETHOUS (29 ans), ancien auscitain qui a connu la Pro D2, avant de se faire un nom en fédérale 1 du côté de Périgueux, Chambéry, Tarbes et Bergerac. Ce centre fera sans doute la paire avec Simon ANDREU (25 ans), qui revient dans le Gers (lorsqu’il portait les couleurs de l’Isle-Jourdain), après une année à Lavaur.

PHOTO 2020 06 08 22 16 15
Simon Andreu de retour dans le Gers

Du côté des avants, Venter BOELA, deuxième ligne de 105 kg pour 1.93m (25 ans), arrive d’Afrique du Sud, du club de Valke, avec lequel il a joué en Currie Cup. Gonzalo Manso MOYANO avait rejoint Lourdes après deux ans passés à Tarbes. Cette dernière expérience ne laissera pas que des bons souvenirs au solide talonneur, et nul doute que la fierté et la combativité de l’argentin seront un atout de plus dans le pack fleurantin.

PHOTO 2020 06 08 22 16 15 valke
Venter BOELA, souriant en dehors du terrain. Un peu moins pendant les matchs ! (photos ASF)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here