L’interview décalée de…Gaël Macowiack (Villefranche-de-Lauragais)

0

Il a marqué les esprits de la saison dernière. Sur le terrain souvent, mais surtout grâce à une photo. A Revel, pouce levé, tout sourire, lors d’une mêlée pendant un match officiel. Il méritait donc bien d’ouvrir le bal de la première interview décalée de l’année. De retour sur ses terres, à Villefranche, Jean-Gaël Macowiack a retrouvé ses amis, sur et en dehors du terrain. Selon nos informations, les retrouvailles se passent très bien. Pour ce beau gaillard de 95kg l’été à 105kg l’hiver, le rugby n’a commencé qu’à 18 ans, après une suspension de 4 mois au…foot. Et oui, Gaël n’a que 9 ans de rugby derrière lui, mais beaucoup de choses à raconter, et à démontrer. (par Jonah Lomu)

revel rieumes 2014 gael macowiack
Comme ici face à Rieumes la saison dernière, Gaël entend bien sonner la charge pour Villefranche (photo Serge Gonzalez)

Côté privé

Ton surnom ? je n’en ai pas vraiment…de temps en temps, Maco…ou Mc Caw…pour Richie !

 

Avec quelle femme partirais-tu sur une île déserte ? La mienne. je ne veux pas d’histoires. Elle lira cette interview !

 

Jerome-ferrari_pics_390
On confond Gaël avec un autre comique, professionnel lui, Jérémy Ferrari. Votre avis ?

On te confond avec qui ? Avec Jérémy Ferrari (voir photo)

 

Fromage ou dessert ? Fromage

 

Un alcool ? Rhum

 

Un plat ?  Un risotto. Que je fais moi-même.

 

Ta musique du moment ? “Chandelier” de Sia

 

Ta série ou film préféré ? Forrest Gump

 

L’endroit que tu aimerais faire connaître ? Villefranche de Lauragais bien sûr

 

Ton passe-temps favori ? Faire l’apero…et passer du temps avec ma copine. Elle lit vos interviews je vous dis !

 

Ta plus grosse honte ? en 3ème mi temps chez Tarzan à Villefranche. Je suis allé aux wc. J’ai glissé, mais j’ai continué à pisser. Résultat, je suis resté 1h enfermé, histoire de sécher. La honte !

 

Ta première cuite ? Au foot en moins de 15, mon père devait me récupérer à minuit. On était pressé par le temps et on a bu très vite, trop vite. J’étais cuit !

 

Ta dernière grosse colère ? Elle est à venir sûrement…Quoique, aujourd’hui je me suis mis en colère. En fait, je suis un peu colérique.

 

Es-tu superstitieux ? Pas du tout

 

Ta devise ? Je n’ai pas de devise, mais une phrase que je garde souvent à l’esprit : “On ne peut pas s’endormir plus con que le matin”

 

 

 

gael macowiack et...chibre
Gaël pose avec Nicolas “Chibre” Fauré

Côté terrain

Le joueur avec qui tu rêverais de jouer ? Yven Barrau (joueur du FCV)…je joue avec, mais quel rêve !

 

Celui que tu aimerais plaquer ?  Louis Picamoles. paas parce que je ne l’aime pas, au contraire, je l’admire. Mais j’aimerais bien savoir sur combien de mètres il me traînerait…

 

Ton club préféré ? Le Stade Toulousain

 

Ton meilleur souvenir rugby ? En finale du championnat Midi-Pyrénées avec Hers Lauragais. Il y a quatre ans contre Eaunes.

 

Ton pire ? La descente, avec Hers Lauragais il y a deux ans.

 

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Daniel Cabrol en Reichel, et mon père, bien sûr, qui m’a entraîné pendant 5 ans.

 

Moulés ou vissés ? Vissés !

 

 Et pour la passe ? Aucun risque, je n’en fais pas !

 

 

gael maco
Les copains d’abord…

Côté vestiaires

 Que fais-tu la veille d’un match important ? Un petit verre, un bon repas. Une bonne soirée quoi !

 

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Euh…c’est peut être moi. Il y a aussi Nicolas Marty dit “marcassin” puisque son père s’appelait “Sanglier”. On peut aussi citer Vincent Allières, pas mal dans son registre.

 

Le plus fêtard ? Il y en a plusieurs. En même temps, c’est une équipe de rugby ! Thomas Rougé alias Tumas, “Le Pis” Romain Pissinis, Nicolas Fauré (co-président) dit “Chibre”…

 

PS de Romain Pissinis : “Gaël me cite parmi les fêtards ? ok. Mais je crois bon de préciser que samedi dernier, après le match amical contre Leucate, Gaël est rentré au petit matin. il a même passé des coups de fil dans la nuit qui le prouvent. Il se prépare dur pour la reprise car il y a de la concurrence…pendant et après les matchs !” 

 

romain pissinis
Romain Pissinis teste la nouvelle carapace de son téléphone

Le plus râleur ? Moi, indiscutablement.

 

Le plus fashion ? Mathieu Mignona dit Perruque…

 

Celui qui fait peur sous la douche ? Lucas Courtieu…mais je ne peux pas confirmer 

 

Une anecdote mémorable ? Greg Morin qui jouait avec moi à Revel. Il écoutait de la musique tout le monde avec son casque. Un jour, le coach fait son speech d’avant match, et dit “allez les gars, on sort maintenant”. Et puis Greg qui dit “Bon, quand est-ce qu’on y va ?”…

 

gaetan mbemoun
Gaetan Mbemoun

PS de Greg Morin : “J’ai une anecdote sur Gaël qui avait lancé les parties de pétanque avant les matchs. Je me souviens qu’avant de jouer contre Mazères, il jetait des petits cailloux sur notre pilier Gaetan Mbemoun (voir photo ci-contre)…coiffé comme Finau Maka. Il ne s’en rendait pas compte.”

 

La phrase préférée du coach ? Je ne les écoute pas trop en fait...

 

 La question qu’on ne t’a pas posée ? Pourquoi Nicolas Fauré se surnomme “Chibre”…ben je ne sais pas. Comme beaucoup !

 

 

 

gael macowiack 1
La cigarette électronique selon Gaël…

Fiche d’identité

Né le 26 mars 1987  à Toulouse

 

Profession : Paysagiste

 

Parcours en club : Au foot jusqu’à 18 ans à Baziège, puis rugby, juniors à Villefranche, une année séniors, 3 ans à Hers, une année à Revel et retour à Villefranche

 

Poste :  3ème ligne

 

Poids : entre 95 et 105 kg

Taille : 1.80m

 

gael macowiack hers lauragais
Souvenirs d’hers-Lauragais. Du meilleur au pire…
gael macowiack revel montrejeau fevrier 2014
Tête haute, regard lointain, et prêt à faire une passe vissée…non, ce n’est pas le style de Gaël ! (photo S. Gonzalez)
greg morin
“Gaël est un très bon joueur, doué techniquement, qui recule rarement sur les impacts”.    Greg Morin est parfois en décalage avec ses collègues dans les vestiaires, mais rend hommage à son ancien coéquipier. Ici, il ne dort pas, il se concentre !

 

jean gael macowiack
Quand un coach parle, voilà à quoi pense Gaël…parfois !

 

nicolas marty et vincent allières
Nicolas Marty et Vincent Allières, pompiers ET comiques de service.
Gaël Mackowiak
“c’était un match de Coupe des Pyrénées, on menait de 20 points à trois minutes de la fin. J’ai vu Serge Gonzalez et je lui ai fait ce signe. Il a pris la photo, alors que je ne pensais pas qu’il le fasse”…Et si Gaël, voilà comment on fait la Une du plus grand média du rugby amateur !

rrrr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here