L’interview décalée de…Nicolas Giestal (Foix)

0
Ancien joueur de fédérale, il s’est rompu le tendon rotulien, l’écartant des terrains pendant quatre ans. Le temps pour lui de se découvrir une passion pour le culturisme. Nicolas Giestal est ainsi devenu un monsieur Muscle, terminant même 5ème du championnat de France l’an dernier. Mais qu’on se le dise, ce n’est pas de la gonflette. Capable de soulever 220kg en développé-couché, “Hulk”, comme on l’appelle désormais, a fait des ravages dans les défenses de 1ère série cette saison avec Foix. Et oui, l’appel du ballon ovale a été le plus fort, et il a rechaussé les crampons. Avec au bout, une montée pour les sang et or, et une finale régionale. Toujours en course en championnat de France (l’USF jouera contre le Servette de Genève), l’Avengeur ariégeois la nuit, et policier municipal fuxéen le jour, a pris le temps de répondre à notre interview décalée…et forcément protéinée. Merci à toi Hulk !
Une partie de Chifoumi ?
Côté privé
Ton surnom ? Hulk grâce à un surnom donné par un certain rédacteur de…RugbyAmateur ! Merci beaucoup.
On te confond avec qui ? Avec notre demi de mêlée, Julien Lopez sûrement à cause du gabarit de grosse crevette.
Ta musique du moment ? “What’s love” de Tina Turner, on l’a souvent chanté cette saison dans les vestiaires.
Ton film préféré ? The Avengers.
Ton acteur préféré ? Dwayne Johnson alias “The Rock”
giestal (1)
Nico lors des derniers championnats de France de culturisme
Ton actrice préférée ? Scarlett Johansson.
En dehors du rugby, ton sportif préféré ? Sans hésiter Mike Tyson.
Ton héros dans la vie réelle ou dans la fiction ? Vraiment parce qu’il me l’a demandé et comme il me fait de la peine, je vais dire Pierre Desprès (3ème ligne aile).
L’émission télé que tu regardes le plus souvent ? Je vais passer pour une fiotte, mais je regarde tous les soirs “Plus Belle la Vie”, avec ma chérie.
L’endroit que tu aimerais faire connaître ? L’Ariège, avec nos belles montagnes.
Ton passe-temps favori en dehors du rugby ? Bien évidemment, la muscu

giestal (3)

Ta plus grosse honte ? Quand on a joué au jeu de la force basque dans le bus de Pamiers, on m’a posé un cul sur la gueule, les concernés se reconnaîtront.
Ta première cuite ? À 16 ans avec Tomas Pecciarini, à Foix, on était sorti, et au bout de deux verres, on était pas bien.
Si tu gagnes des millions au Loto, quels sont tes premiers achats ? J’achète le châteaux de Foix, je le transforme en boite de nuit avec une piscine et une salle de muscu énorme.
Ton plat préféré ? Un grand MacDo servi par le manager Victor Benet dit Batman.
Ton dessert préféré ? Le tiramisu Nutella de ma chérie.
Tu peux partager un repas avec trois personnalités, qui choisis-tu ? The Rock, Tyson et Thor pour une bonne conversation d’intelligents.
Quel est le petit nom que tu donnes à ta chère et tendre ? Mon “Bébé”.
Côté terrain

18199026_1950290151865603_5698686870887412660_n

Tes premiers pas sur un terrain de rugby ? En poussin à Foix.
Ton joueur préféré ? Sans hésiter, Jamie Cudmore, pour son mental.
Ton club préféré ? Le Stade Toulousain, où j’ai eu la chance de jouer.
Ton meilleur souvenir rugby ? La coupe Voivenel gagnée avec Pamiers.
Ton pire ? Il n’y a pas longtemps, la finale Midi Pyrénées perdue à Ernest Wallon.
18198769_1948775735350378_9032312938187711943_n
Nicolas Giestal sur l’écran d’Ernest Wallon lors de la finale perdue contre Montredon
Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? René Neves qui nous expliquait que les mecs d’en face avait deux bras et deux jambes comme nous.
Ton plus beau geste réussi sur un terrain ? Un petit coup de pied par dessus la ligne 3/4 contre Céret avec le SCA, derrière il y a essai.

Ton plus beau raté ? Le même coup de pied en 1/4 championnat Midi Pyrénées contre Lavelanet où j’ai fait un bon pointu. J’ai envoyé le ballon de l’autre côté du terrain (rires). À retenter au plus vite pour rester sur un bon souvenir.

Côté vestiaires (avec anecdotes)

giestal (2)

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Alors il est aussi fou que comique, c’est Simon Esteve un

vrai taré que même les psychologues n’arrivent pas à cerner. Il est talonné de très près par Kezia Bourguignon avec son sourire éblouissant.

noname 2
Gauthier Duduss en pleine action (à ne pas reproduire chez vous !)

Le plus fêtard? Gauthier “Duduss” (ailier). Il titube en premier en soirée, mais avec lui, quand y’en a plus, y’en a encore. Et puis il y a Anthony Sandre, notre ouvreur…

Le plus râleur ? Thibault Rouch (pilier) quand on lui demande de se lever et de courir, car sa passion c’est d’être allongé.

Le plus bagarreur ? Charlie Bousquet (seconde ligne) et Yoan Rosales (pilier) mais les pires restent Pascal Fourcade (ailier en réserve) et Vincent Maciel (l’autre ailier)…des tueurs.

Le plus fashion ? Alors là il y en a deux qui me viennent d’un coup c’est Franck Da Costa (talon) et Pierre Despres toujours prêt à sortir. Et après Thibault Rouch et Lopez Yannick, mais dans leur style à eux.

Celui que tu préfères avoir dans ton équipe qu’en face ? Nicolas Déjean, il enquille tous les points…ou presque.

Celui qui est vraiment au dessus ? On ne l’a pas encore recruté je pense.

noname 5
Sampé et sa chaussette…vide

Celui qui fait peur sous la douche ? Sampé le talonneur de la réserve, preuve en image, mais bon je crois que la chaussette est vide.

Une anecdote mémorable (terrain, vestiaires, 3ème…) ? En cadet Fabien Frogier avait franchi la ligne des 3/4 il n’avait plus qu’à aller mettre l’essai, l’entraîneur lui a crié ” tire tire ” dans le sens cours, cours. Il a mis une grande chandelle, qui a fini en ballon mort , là on s’est tous regardé et on à exploser de rire.
La phrase préférée d’un coach ? “Tu m’emmerdes” dixit Benoît Vergé. Yannick Delrieu, notre autre coach parle de plus en plus comme lui.
Une question que tu veux poser à un coach ou un coéquipier ? Benoît, quand est-ce que tu arrêtes de gueuler comme un cochon au bord du terrain, car de toute façon, on ne t’entend pas.
Une conclusion ? Mon équipe est en or, et on rigole vraiment.
Quand Nico décide de te raser…ben, tu te laisses faire !
Fiche d’identité
Né le : 08/01/1987 à : Lavelanet
Profession : Police municipale à Foix
Parcours en club : École de rugby jusqu’en cadet à Foix. Stade Toulousain en Crabos, Reichel et Espoir. Montauban espoir, Pamiers fédérale 2, Vallée du Girou en Fédérale 1, Carcassonne à 13 en élite 1 et Foix en première série.
Poste : Actuellement 8 et Avant talonneur ou pilier
Poids : 110 kg
Taille : 1,85 cm
La photo dossier-bonus
IMG_3098
Spéciale dédicace à son ouvreur, Anthony Sandre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here