L’interview décalée de…Julien Vello (Gaillac)

0

A contre courant d’une famille de footeux, il a pris le chemin de l’ovalie, du côté d’Albi. Il y a fait toutes ses classes, et n’aura cessé de franchir les étapes une à une, jusqu’en espoirs, avant de faire le bonheur de Gaillac depuis trois saisons. Au coeur des débats, sur et en dehors du pré, Vello pour les intimes, et les autres, a franchi encore une marche supplémentaire en participant à notre interview décalée. Investi pleinement, il ne cache rien, et vous dit tout de la vie interne d’un groupe gaillacois en pleine forme. Comme lui. Belle promenade en Vello…

483730_10200992561236347_962307507_n
David Roumieu ?

Côté privé

Ton surnom ? Mon nom suffit en général sinon c’est la Velle ou Ju.

On te confond avec qui ? David Roumieu, quand j’ai les cheveux hyper courts, mais je n’ai quand meme pas ces oreilles !

Ta musique du moment ? Catch et release, de Matt simons

Ta série préférée ? Vikings

Ton film préféré ? Gladiator

Ton Acteur préféré ? Paul Walker

Jessica-Alba-Rolling-Out-Joi-Pearson_7Ton Actrice préférée ? Jessica Alba

En dehors du rugby, ton sportif préféré ? Zinedine Zidane pour ce qu il a amèné au foot francais

Ton héros dans la vie réelle ou dans la fiction ? Mon grand père, pour tout ce qu’il m’a appris et apporté.

L’émission télé que tu regardes régulièrement ? « N’oubliez pas les paroles » pour ma superbe voix, sinon j’aime bien aussi « l’Amour est dans le pré » !

julien vello (4)L’endroit que tu aimerais faire connaître ? Ma capitale à moi : Marssac sur Tarn

Ton passe-temps favori en dehors du rugby ? Passer du temps en famille et avec les copains autour d’un bon repas.

Ta plus grosse honte ? Croyant que la caissière du Mac Do s’était trompée sur ma commande, je retourne la voir en demandant où était ma glace, elle me répond que ce n’est pas une glace mais un thé glacé que javais pris. En effet, il y avait marqué « the glace » sur le ticket). Je remercie au passage mon prof d’anglais pour ce moment de solitude.

Ta première cuite ? J’avais 14 ans, mes parents nous avaient laissé la maison, on décide de faire un mélange d’alcool et je n’ai même pas tenu 2h.

Si tu étais un animal ? Une marmotte, pour ces heures de sommeils.

Si tu gagnes des millions au Loto, ton premier achat ? Des implants capillaires bien sûr !

Ton plat préféré ? Lasagnes

Ton dessert préféré ? Crème brûlée

Tu peux partager un repas avec trois personnalités, qui choisis-tu ? Jean Jacques Goldman pour le fond musical, Vincent Moscato pour ces saucisonnades et Eric Dimeco pour les coups de gueule

Quel est le petit nom que tu donnes à ta chère et tendre ? Chérie. Simple et efficace.

 

Côté terrain

julien vello (5)
Quand les gênes de famille ressortent

Comment as-tu découvert le rugby ? Dans ma famille tous le monde jouait au foot, mais moi j’aimais bien regarder le rugby à la télé, et j’ai voulu essayer.

Ton joueur préféré ? William Servat, il m’a fait aimer mon poste.

Ton club préféré ? Albi, car c’est là que tout a commencé, et j’y ai rencontré mes meilleurs copains.

Celui que tu n’aimes vraiment pas ? Montpellier, parce que je trouve qu’il y a beaucoup d’étrangers.

Ton meilleur souvenir rugby sur un terrain ? Quand j ai été champion de France espoirs avec Albi

julien vello (1)
Souvenirs de SCA

Ton pire ? Notre défaite l’an dernier à Nîmes en 1/16 de finale. On est passé près de la montée, à quelques minutes.

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Jérôme Arru, pour ses grands coups de gueule sur le terrain et pour son perfectionnisme en conquête

Ton plus beau geste réussi sur un terrain ? Rattraper et plaquer un ailier qui filait à l’essai, en pleine course, je le précise au cas où !

Ton plus beau raté ? Lors d’un match contre Colomiers avec Albi en espoirs, important, je sors ma plus grande qualité, le lancé en touche. Je réalise un total de 10 sur 15…pour l’adversaire. Avec en prime, une défaite !

 

Côté vestiaires 

julien vello (2)
Veille de match, les mains au chaud, pour assurer de meilleurs lancers

Que fais-tu la veille d’un match ? Je regarde les matchs de top 14 avec les copains, puis resto

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Olivier Gisquet pour ses nombreuses blagues : shampoing au jus de raisin, chaussures attachées entres elles, résine sur les poignées de voiture ou sinon les 4 roues de ma voiture démontées. Il ne manque pas d’inspiration.

Le plus fêtard ? « Zaza » je tiens à préserver son identité, pour ses fins de soirées, où il montre son maxi kyste entre les jambes, et à n’importe qui.

Le plus râleur ? Je n’arrive pas à départager Cédric Vayssiere et Jeremy Abrial

Le plus bagarreur ?
Florian Gisquet pour ses derniers coups…d’éclat, contre Decazeville.

Le plus fashion ? Dorian Gerbeau, toujours au top !

Celui qui fait peur sous la douche ? Romain Lalliard, pour ses regards persistants sur nos parties intimes.

Une anecdote mémorable ? Une rare intervention mais toujours pertinente, de notre pilier Florian Gisquet « aujourd’hui je vous le dis, il ne faudra pas avoir les couilles au cul, et on va leur mettre cul par-dessus tête. »

La phrase préférée d’un coach ? « Merdeee ! », « Plaquez aux jambes ! », ou « Impact ! »

Une question que tu veux poser à un coach ou un coéquipier ? A Jérôme Arru le coach :  » Est-ce que je pourrai, dans le même match, sauter et buter d’ici la fin de saison ? »

Réponse de Jérôme Arru : « C’est pas gagné, mais je vais réfléchir. Oui, je l’ai déjà vu botter… Et c’est justement pour ça que je dois bien réfléchir ! »

julien vello (3)Fiche d’identité

Né le : 26/09/1991  à : Lavaur
Profession: magasinier cariste
Parcours en club : S.C. Albi, Gaillac (depuis 2013)
Poste : talonneur
Poids : 94kg
Taille : 1m70

Ils ont dit 

Olivier Gisquet : En début de saison, il a voulu punir un jeune avec une bonne soupe de phalanges. Résultat ? Il s’est cassé la main !

12666242_952153254880401_2015741590_nFlo Gisquet : L’année dernière, lors d’une semaine sans entraînement, on s’était retrouvé pour une séance de muscu et en fin de séance Mr Vello a décidé d’aller faire une séance de décrassage dans les rues de Gaillac. Ils sont partis à deux, et avec mon frère on en a profité pour lui faire une surprise : petit démontage des 4 pneus de la corsa sur le parking du stade.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here