Jérôme Solnon (ASVEL) : “Ça aurait pu être catastrophique !”

0

L’ASVEL, plus connu pour son basket que pour son rugby, évolue pourtant en fédérale 1. Les joueurs du Rhône occupent même une très belle troisième place dans la poule 4 (avec 35 points), dominée par Mâcon et Nîmes. Hier, le déplacement à Grasse (8ème, 23pts), s’annonçait périlleux, mais nul doute que le club ne pensait pas qu’il le serait autant…

villeurbane 09 17
Villeurbanne se souviendra longtemps du dimanche 11 février (photo club)

En effet, comme le rapporte le Progrès, les Villeurbannais ont vécu un dimanche noir. Gérard Gabet, président des Vert et Noir, explique pourquoi : “Nous avions loué quatre minibus, garés depuis samedi soir dans la cour du siège du club, situé rue de Château-Gaillard à Villeurbanne. Quand nous sommes arrivés pour prendre la route dès 6h30, nous avons constaté qu’ils avaient tous été vandalisés avec plusieurs pneus crevés sur chacun d’entre eux. Nous avons donc changé nos plans au dernier moment et effectuer le déplacement en voitures particulières, ce qui n’est déjà pas la panacée pour jouer un match l’après-midi.”

La suite des événements a pris une tournure qui aurait pu être réellement dramatique. “Sur l’autoroute, à hauteur de Saint-Rambert d’Albon, un véhicule a percuté l’une de nos voitures, conduites par notre 2e ligne Jérôme Solnon. Elle est partie en tête à queue avant de taper les barrières de sécurité. Elle a été complètement détruite. Il y a avait cinq de nos joueurs à bord. Par chance, ils n’ont pas été blessé. En revanche, le véhicule incriminé a pris la fuite.” 

“Je n’ai pas de mots pour cette personne qui aurait pu en tuer 5 sans même se soucier de quoi que se soit !”

Nous avons contacté Jérôme Solnon, qui se remettait de ses émotions, dont le témoignage fait froid dans le dos : “Ça aurait pu être largement pire, on s’en sort sans grosse blessure alors que ça aurait pu être catastrophique et je pèse mes mots, étant aussi pompier volontaire. Je vois souvent des accidents et je peux vous certifier qu’on a eu de la chance, car taper un mur à 100km/h, ça fait du bruit. Heureusement que je possédais une bonne voiture qui a véritablement fait son boulot (La photo de la voiture peut témoigner du choc). Mais on n’a pas grand chose je me répète, tant mieux. Je n’ai pas de mots pour cette personne qui aurait pu en tuer 5 sans même se soucier de quoi que se soit ! Heureusement que ça nous tombe dessus j’ai envie de dire, car nous, rugbymen, sommes quand même préparés pour des impacts. Une famille avec des enfants, ou des retraités, je ne pense pas que les conséquences soient les mêmes.”

Le seconde ligne nous a également indiqué qu’il avait eu le temps de noter la plaque d’immatriculation du véhicule en fuite, et comptait déposer une plainte, pour ne pas être considéré comme seul fautif de cet “accident.

27999279_1796938203651011_2113950481_o

28033585_1796938196984345_700089941_o
L’état de la voiture de Jérôme Solnon se passe de commentaires

Le président de l’ASVEL a pris ses responsabilités dès hier, puisqu’il a déposé deux plaintes pour vandalisme sur les minibus et pour l’accident sur l’autoroute, en notifiant le délit de fuite. Il a ensuite pris une décision, sportive celle-là : “L’ensemble de nos joueurs était tellement choqué par ce qui venait de se passer que j’ai pris la décision de renoncer au déplacement à Grasse. J’ai bien entendu averti le club local et la Fédération de notre décision. Compte tenu des circonstances, j’espère que la FFR fera preuve de mansuétude, et ne nous déclarera pas forfait, mais que nous pourrons jouer ce match à Grasse à une date ultérieure.”

Il semble en effet probable (mais pas obligatoire) que les instances se montrent indulgentes envers les Villeurbannais. A suivre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here