Jean-Luc Delaneau (président Decazeville) : “Une poule de derbys !”

0

A moins de trois semaines du début du championnat de fédérale 2, Jean-Luc Delaneau, président du Sporting Club Decazevillois, nous a fait part de son sentiment sur la situation de l’équipe fanion, des Belascain (champions midi-pyrénées 2015) et des ambitions de son club de coeur, qu’il ne cache pas…(par Barga)

jean luc delaneau président decazeville
Un président tourné vers l’avenir avec optimisme (photo S. Murat)

Président, que retenez-vous de la saison passée, quel bilan faites-vous ?

Jean-Luc Delaneau : Je suis satisfait de la saison que nous avons réalisée. Car nous nous sommes qualifiés pour les phases finales, malgré le fait que ce fut une saison à risques.

C’est-à-dire ?

Oui, nous avons voulu créer une équipe Bélascain, et cela a joué sur le groupe des seniors car nous avons fait toute la saison avec seulement 23 joueurs. Le seul regret que j’ai, c’est lors du dernier match de poule, contre Mazamet, nous avons eu quatre blessés et nous n’avons pas pu jouer à fond le 16ème de finale contre la belle équipe de Nîmes.

Comment s’est passée la préparation de cet été ? 

Nous n’avons réalisé qu’un match amical samedi dernier à L’Isle-Jourdain. Une équipe déjà bien en place, prête pour jouer la fédérale 2, et qui a remportée le challenge de l’Essor contre Castelsarrasin. Nous avons fait match nul, 26-26. Nous sommes très satisfaits du comportement des joueurs. Le groupe était au complet. Je garde totalement espoir pour accrocher une place dans les quatre premiers.

decazeville nimes sebastien murat
Le président regrette de ne pas avoir pu disputer le 16ème de finale à armes égales en juin dernier (photo Sébastien Murat)

C’est votre objectif avoué ?

L’objectif étant d’abord de ne pas faire les mêmes erreurs que la saison dernière, en étoffant un peu plus le groupe. Avec la montée de quatre Belascain notamment, plus le recrutement de plusieurs bons jeunes, afin d’avoir un groupe de 34 joueurs capables d’évoluer en fédérale 2. Nous avons eu 12 départs pour 24 arrivées. L’objectif est de finir dans les quatre premiers oui, mais, ça va être compliqué car Gaillac et Cahors sont les deux favoris de la poule, selon moi. Et la poule sera compliquée.

Justement,  cette poule 7 réserve de beaux matchs en perspective et surtout, de bons derbys ?

Oui, c’est vrai, c’est la poule des derbys, qui devraient déplacer les foules, contre Levézou Ségala et Figeac notamment. Tant mieux. On s’y prépare aussi.

decazeville 1
Jean-Luc Delaneau entouré par deux fidèles dirigeants (Jean-Marc Rouzet et Raymond Bras, au club depuis 50 ans) qu’il vient de récompenser en juillet dernier. C’est aussi cela Decazeville (photo club)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here