Insolite : un ouvreur-buteur… et lanceur !

0

Les problèmes d’effectif sont malheureusement monnaie courante dans le rugby amateur, notamment en réserves, et encore plus en fin de saison. Alors parfois, les coachs sont obligés de trouver des solutions, parfois étonnantes…

La réserve de Portet/Garonne fait face à une pénurie de joueurs, qui plus est, en première ligne. Dimanche, pour le dernier match de la saison régulière, il a bien fallu composer et aviser. “On est un peu en galère oui. On s’est retrouvé sans un nombre suffisant de première ligne pour jouer. On a débuté le match à effectif incomplet. N’ayant pas de talon de métier dans le groupe, et aucun lanceur, notre grand gourou de la B, Christophe Fracassini, dit Curé, n’a rien trouvé de mieux que de me faire lancer. Il avait déjà fait un concours pour le match précédent pour savoir qui lancerait, Romain Ridoire avait gagné et j’étais juste derrière…” voilà comment Nicolas Moreau nous explique ses grands débuts de lanceur en touche.

L’ouvreur-buteur portésien a donc rajouté une corde à son arc, et à son CV (qui selon les rumeurs, devrait s’enrichir d’une interview décalée prochainement). “Espérons que nous ayons le retour des absents pour les phases finales” précise aussitôt le néo-lanceur.

Au fait, on a oublié de vous préciser que lors du dernier match à domicile, face aux Baronnies, Nicolas a joué 10… puis troisième ligne centre, pour terminer seconde ligne. Vous avez dit polyvalence ? Nicolas est vraiment un 10…ponible. Mais à quand le talon-buteur ? On a bien vu un demi de mêlée en seconde ligne récemment ceci dit… (voir article : un deuxième ligne… tout neuf)

nicolas moreau ouvreur talon à la reserve de portet
Ouvreur-buteur-lanceur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here