Insolite : le TEC sur le bon Canal

0

Tous les moyens sont bons pour créer une cohésion de groupe. Les joueurs du TEC, qui n’en sont pas à leur coup d’essai, ont choisi de partir de Toulouse pour rallier Narbonne via le Canal du Midi lors d’un weekend vélo mémorable…

Le départ de la course était prévu le vendredi 5 juin à 14h15 précises. Une première étape longue de 65km, disputée sous une pluie battante. Le corps de Nico Tesseyre, dit « Sirop », imperméable aux efforts ovales, ne l’était pas pour le vélo et la pluie visiblement. Mais le mental fait toujours la différence. Surtout quand on sait que l’arrivée de cette étape est prévue à Castelnaudary, et que l’odeur du cassoulet l’a remotivé dans les derniers kilomètres.

196535139_525585858460717_4275095802156793628_n
Départ depuis la Bretagne sud pour les six courageux

Fabien Caldo dit « la Cald », a eu la chance d’apercevoir un animal sauvage au niveau de Villefranche-de-Lauragais. il a confondu un ragondin avec un crocodile. A moins de 2km de l’arrivée, une première crevaison était signalée pour Matéo. Les mauvaises langues diront que vu l’état de son vélo, ce n était pas étonnant : qu’il avait dû le gagner à un jeu concours de Primark. Le peloton arrivait malgré tout groupé, et après une bonne douche pour se réchauffer, profitait d’un bon petit cassoulet à la maison du… cassoulet.

197372725_356486249146142_600908741057886736_n
Les larges sourires au moment de rentrer dans la maison du Cassoulet

197319092_1831963243641459_2844768654338485674_n

Samedi matin, départ de la deuxième étape, longue de 85km cette fois, de Castelnaudary à Azille. La pluie de la veille a rendu les bords du Canal humides et les chemins lourds. A moins que ce ne soit le cassoulet de la veille qui ait rendu la route plus compliquée. Toujours est-il que le départ a été retardé car il a fallu attendre l’ouverture de l’Intersport local à 10 heures pour changer la roue de Matéo. Après une bonne moitié d’étape parcourue, et en souvenir d’un match de championnat de France disputé à Trèbes, les Técistes ont décidé de s’y arrêter pour une pause méritée. Pas de pâtes de fruit, ni de boisson vitaminée, juste un bar-resto classique pour recharger les batteries.

197389779_489035295701023_4606917326675324321_n
Trèbes de plaisanterie

Le soleil revenu, le ventre plein et le moral regonflé plus à bloc que le pneu de Matéo, la fine équipe a repris sa route vers l’arrivée, programmée à la résidence de Jouarres, magnifique domaine au milieu des vignes bien sûr. Aucun pépin technique n’était à signaler, ni physique. Ce qui faisait perdre de nombreux paris sur la côte de « Sirop », que certains voyaient abandonner. Alexandre Via dit « Titi », le plus âgé du groupe, avale les kilomètres sans la moindre douleur. Une prise de sang pour révéler la présence de produits dopants était réclamée… en « vin » ! Arrivés au Domaine, les forçats de la route se délectaient d’un plouf dans la piscine, avant le plouf des glaçons dans les verres. Le barman local, Adil, s’est chargé de remplir les gourdes durant le multiplex de la dernière journée du Top 14, jusque tard dans la nuit.

197690301_470748707346501_8050019040914470597_n
Arrivée à la résidence
196853451_967786710623058_5795105983788766944_n
Happy hour… jusqu’à pas d’heure

Dimanche, 3ème jour, après une courte nuit, les corps et les têtes sont bien fatigués, avant de prendre la direction de Narbonne. 40 km au programme, avec un nouveau départ retardé, avec la crevaison de… Damien Chartier avant même le départ ! Certains l’ont soupçonné de l’avoir fait exprès pour retarder le départ afin de récupérer de la soirée. Finalement, la dernière étape se passera sans encombre. A la vue de la Cathédrale de Narbonne, chacun y allait de sa prière, bien différente. Les corps meurtris, les fessiers aussi, les joueurs du TEC prenaient la direction des Halles de Narbonne. Un passage obligé pour se restaurer avant de prendre le train pour rentrer à la maison.

197678150_159620632810725_6322034656836490795_n
La fameuse perche du Canal du Midi
194404770_649280666032000_6779976351584397747_n
Pas de dopage, mais quelques rails
197881050_1469501473388130_5223872437579819625_n
Arrivée à Narbonne, devant la cathédrale. Amen !

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here