Insolite : la grosse perf de Romain, l’ouvreur-président

0

Il se prénomme Romain et joue à l’ouverture. Non, il ne s’agit pas de Romain Ntamack, mais bien de Romain Guillot, de 15 ans son aîné. Ce dernier cumule la casquette de président et de joueur du RC Cruas (Poule 5, 1ère-2ème série Auvergne Rhône Alpes). Sa feinte de passe légendaire et son accélération sur 2.53m à plus de 7km/h, lui ont permis de se signaler le weekend précédent le confinement contre Chatillon. L’occasion de rendre hommage au… Daim !

120371365_3358460867553480_9179435060587226282_o
La fameuse feinte de passe à Boniface, qui marche si souvent (©RJ Photos)

L’ouvreur ciel et blanc, a en effet inscrit un essai, puis un deuxième, et enfin un troisième. On pensait que ce triplé serait déjà écrit en lettres d’or dans les livres d’histoire du club, mais Romain a poussé le bouchon en allant en terre promis une quatrième fois. Dans la forme de sa vie, ou presque, cette belle dynamique est donc stoppée à cause de ce deuxième confinement. Mais c’est aussi l’occasion de faire une pause méritée sur le bonhomme.

C’est qu’on a le rugby dans le sang dans la famille Guillot, à l’origine de la création du RC Cruas en 1980. Romain chausse les crampons dès 6 ans pour ne plus les ranger depuis. Il a porté les couleurs de la Voulte, du Teil et du RC Cruas bien évidemment. Les couleurs ciel et blanches du club lui donnent un côté mi-Fin Russel, mi Juan Martin Hernandez. Cet amoureux du beau jeu sera forcément ravi de cet hommage, lui qui a instauré une cagnotte dans laquelle sont versées 2€ à chaque fois que l’on parle du club.

Combien va-t-il verser ?

Selon nos informations, Romain Guillot devrait s’acquitter de 20€ cette fois pour ce vibrant hommage rendu sur RugbyAmateur.fr. Un hommage qui ne serait pas complet si nous ne précisions pas l’origine de son surnom : “le Daim”. Il a été simplement et logiquement acquis grâce à sa ressemblance avec l’animal, connu pour être capable de s’adapter à toutes les circonstances. Romain en a fait la démonstration à maintes reprises, notamment lors des 3ème mi-temps.

Ce claustrophobe maladif, garde comme fait d’armes majeur d’avoir été raffûté comme une brindille lors d’un tournoi à 7, par un certain Abdellatif Benazzi. Le natif de Montélimar aime les nougats, mais tente de les éviter sur le pré. Il préserve sa dentition et sa voix pour pousser la chansonnette dès qu’il le peut, lui le fan de Johnny et Michael Jackson. Et quand ses jambes de 35 ans le lui permettent après un match (et un quadruplé), il n’hésite pas non plus à montrer qu’il sait aussi bien manier la balle que danser frénétiquement. Toute l’équipe salue son ouvreur de président, avec respect et admiration, mais nous vérifierons très prochainement que la cagnotte s’est bien enrichie de 20€. Voire plus avec un tel hommage…

120433324_3358456670887233_7908578451944413688_o
La genouillère n’est pas de trop pour supporter l’explosivité du jeu de Romain. Notez sa coquetterie poussée à l’extrême avec des crampons assortis aux couleurs du club !   (©RJ Photos)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here