Insolite : déchirure, béquilles, et changement d’arbitre

0

Dimanche, les équipes réserves de Bretenoux-Biars-Vayrac (46) et de Lauzerte (82) n’ont pas fini leur match… avec le même arbitre. Ce dernier, très apprécié pourtant par tous les acteurs de la rencontre pour sa pédagogie, n’a pas été récompensé, car victime d’une déchirure…

La soigneuse de Lauzerte a bien tenté de préserver la cuisse meurtrie, en vain. M. l’arbitre devait se résoudre à laisser son sifflet. A défaut d’un arbitre suppléant, un tirage au sort se doit d’être effectué pour désigner un entraîneur d’une des deux équipes, pour diriger la partie interrompue.

Mais comme le coach de Lauzerte, est également blessé depuis peu, et porteur de béquilles, c’est l’entraîneur local qui a pris naturellement le relais, en endossant une chasuble orange. Et puis comme ce match se devait de rester particulier, puisque délocalisé aussi à cause de la pluie, il s’est soldé par un bon match nul 11-11. 

76730651_2475964096013820_7046646082545123328_n
la cuisse gauche, malgré les soins, est restée douloureuse. Trop pour reprendre le jeu…

76962987_966572463714715_7764211379698925568_n

77382647_2821035601241816_1708793708406636544_o
A gauche, Mathias, 3ème ligne, fracture du Tibia. Au centre Fredo, entraîneur-joueur, fracture péroné avec arrachement ligaments. A Droite, Benjamin, 2ème ligne, ligamentoplastie cheville. Qui veut arbitrer ?
77422169_2820950661250310_7900402847034900480_o
Une chasuble orange, et hop, le tour est joué… (photos Aurélie Russo)

77110901_2820951191250257_4229924757945974784_o

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de