Infirmerie : les maffrés du week-end

0

Chaque dimanche provoque malheureusement des blessures, plus ou moins importantes. Ici, les blessés gardent la tête haute, tout comme leur moral, et ce malgré la douleur, et les conséquences. Nous leur rendons hommage, tout en leur souhaitant un prompt rétablissement

14585432_1058091940913350_805504716_nQuint-Fonsegrives a livré une âpre bataille dimanche à Briatexte, et a ramené une méritoire victoire (12-17). Mais le groupe a déploré la sérieuse blessure de son centre Benjamin Castagnino, à la dernière minute du match. Le malheureux a reçu un coup de genou dans le bas du dos, et ne pouvait plus bouger. Il est parti avec les pompiers pour passer une radio à la Clinique de l’Union, qui n’a rien decelée. “J’avais vraiment très mal, une ambulance m’a ramené chez moi, et le lendemain c’était pire. Je suis allé à l’hôpital de Purpan où on m’a fait passer un scanner. Et là, on m’a annoncé que j’avais trois vertèbres cassées !“. Depuis, Benjamin est toujours bloqué et reste dans sa chambre d’hôpital, il devrait en sortir d’ici une semaine et retrouver la totalité de ses moyens d’ici un mois ou deux. Il a pris le temps de nous dire un mot sur le match et l’attitude quelque décalée de ses collègues :  “Je suis fier du match réalisé et des copains, car on se devait une petite revanche après notre prestation moyenne en ouverture de championnat. Donc je suis bien content de cette victoire, je penserai bien à tout le monde dimanche. La photo ? Ca ne leur aurait pas ressemblé s’ils avaient été sérieux dessus, donc je ne leur en veux pas (rires).”

14569762_1058091954246682_755169830_n-1
La belle solidarité des joueurs de Quint pour remonter le moral d’un copain en souffrance

paul-fabiani-vielmur

Parmi les nombreux derbys tarnais de la poule 2 de 2ème série, celui qui opposait Lacaune à Vielmur a laissé des traces. Le nez cassé et déplacé de Paul Fabiani (Vielmur) en atteste, lui qui nous déclarait avec humour : “L’ouvreur adverse a confondu ma tête avec le ballon ! Mais comme l’a dit avant moi Walter Spanghero, heureusement que j’avais le nez, sinon, je le prenais en pleine gueule.” A noter que lors du match des réservistes, Valentin, un autre joueur de Vielmur, a dû quitter le terrain sur blessure, mais sous les applaudissements et une belle haie d’honneur des adversaires qui méritait d’être aussi soulignée…

dsc04259

 

Enfin, c’est à Lauzerte que les pompiers ont eu le plus de travail. D’abord en réserve, avec les blessures conjuguées de Benjamin Mouret dit baleine, sorti du terrain après une bonne acromio-claviculaire. Il était rejoint par Jean Patrick Bezombes alias Coco, victime d’une grosse entorse. Les deux compères ont donc pris le camion des pompiers direction Moissac pour s’y faire soigner. Et quelle ne fut pas leur surprise au moment de voir un troisième puis un quatrième collègue, dont Thibaut Vieillevigne, le troisième ligne de l’équipe première, venu se faire recoudre l’oreille, qui pose pour une photo somme toute assez drôle. Bon rétablissement à tous !

14570602_1294769593868432_7274060723271463273_o

mouret-benjamin-lauzerte-reserve

 

 

14525142_1294769400535118_2340620581861394649_o14550861_1794901660757903_2032711820_o

14550735_1794901670757902_1063006092_o
Comme on se retrouve !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here