Hors stade : des joueurs du Castres Olympique en prison

0
castres olympique
La belle initiative du club tarnais auprès des jeunes, impatients de rencontrer leurs héros (photo club)

Plusieurs joueurs professionnels du CO ont rendez-vous à la prison pour mineurs de Lavaur ce jeudi. Mais que les supporters se rassurent, il s’agit là d’une démarche tout à fait louable…

L’établissement pénitentiaire se prépare donc à vivre un après-midi rugby inédit. Tulou, Tichit, Cabannes, Combezou, Fontaine, Decrop, accompagnés par les entraîneurs Charrier et El Abd iront à la rencontre de ces jeunes au parcours accidenté. Ils seront introduits par Sylvain Peguillan, cadre technique au comité du Tarn de rugby, qui, lui, franchit régulièrement les portes de l’établissement. Depuis plusieurs années, en effet, avec ses collègues du comité du Tarn, il vient animer des séances rugby, deux fois par semaine, pour les jeunes détenus (15-18 ans). Après un temps d’échauffement, la dizaine de participants est séparée en deux équipes qui s’affrontent virilement, sous l’œil attentif de Sylvain et du moniteur de sport de l’établissement. Le terrain synthétique, un peu ancien, laisse quelques traces de brûlures sur les membres des joueurs, mais le jeu – parfois le combat – reprend vite le dessus.  « En règle générale, le match est viril. Et si l’un d’entre eux se laisse emporter, on lui explique que le contact fait partie des règles, et qu’il peut lui aussi utiliser cette technique pour museler l’adversaire » nous explique le cadre technique. La démarche est pédagogique, geste à l’appui, et permet quelques « temps morts » qui font tomber la pression. Certains jeunes, sans avoir forcément déjà pratiqué, affichent de réelles prédispositions. Chaque semaine, le groupe se reforme, mais il reste limité à 10, et il y une liste d’attent. Parfois, une équipe extérieure est invitée, comme récemment les juniors de Labastide-Beauvoir. « On a même fait des matchs entre détenus et surveillants, et tout s’est bien passé », ajoute Sylvain, qui attend avec impatience la confrontation avec les pros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here