Honneur – Saint-Girons-Tarascon, un derby “eau” en couleurs

0

Saint-Girons a les épaules assez larges pour porter le costume de favori de sa poule, et sans doute même pour l’obtention du titre au printemps prochain. Mais il a fallu batailler ferme en attendant face à une équipe de Tarascon fidèle à ses valeurs, pourtant amoindrie par plusieurs absences, au point de ne coucher que 20 noms sur la feuille de match (dont deux réservistes). La pluie, couplée au froid, s’est invitée pour rendre la pelouse du Luc encore moins accueillante…

IMG_6147 (Copier)
Tout au long du match, les avants des deux camps se sont offerts de belles empoignades (photo C. Bravo)

Les Lions Verts, en manque de rythme, dû à trois matchs reportés, a été pris à la gorge par son voisin ariégeois. Audabram concrétisera cette domination au pied. Lazerges lui répondra avant que Durrieu pour les locaux, ne marque le premier essai du jour avant la pause (10-9).

Secoués dans les vestiaires, les joueurs de “Saint-Gi” adoptaient un plan de jeu différent, en portant des ballons qui allaient faire mal. Pujol le seconde ligne local aplatissait pour donner de l’air à son équipe. Lazerges lui, la mettait hors d’atteinte à un quart d’heure du terme (18-9). Mais Audabram, le buteur de l’UST, ne ratait pas l’occasion qui s’offrait à lui pour ramener les siens dans un bonus défensif mérité et méritoire. 18-12, score final d’un match disputé âprement, dans des conditions à la limite du praticable, rendant la pratique plus que compliquée. Néanmoins Saint-Girons, malgré trois matchs en moins, reste solidement en tête, et Tarascon, grâce à ce point acquis de haute lutte, peut encore croire en ses chances de qualification.

Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (2)
Guillaume Lazerges a goûté de près à la défense acharnée de Tarascon (photo Pascal Villalba)

Réactions 

Lionel Heymans (entraîneur Saint-Girons) : Sur le début de match, on se trompe de stratégie en voulant jouer les ballons dans notre camp, malgré le vent favorable. A l’inverse, une très bonne entame de cette valeureuse équipe de Tarascon, qui elle s’est tout de suite bien adaptée aux conditions. On a passé les 20 premières minutes à défendre sans céder, ce qui est très bien. A la 1/2h de jeu, on est mené 6 à 3 mais cela aurait pu être pire. Suite à la 2ème pénalité de Tarascon, on a eu une réaction d’orgueil qui nous a permis de marquer un essai par Jonathan Durrieu après un bon ballon porté des avants. Une dernière pénalité de Bertrand Audabram a ramené Tarascon à 10 à 9 à la mi-temps. Il a fallu se mettre un peu en colère dans les vestiaires pour qu’enfin, on choisisse la bonne solution. Bien que je comprends nos joueurs de vouloir essayer de jouer malgré les conditions, on a restreint le volume de jeu, appuyé sur des ballons portés et du jeu à 0 passe. On a réussi à marquer un 2ème essai et une pénalité pour se mettre à l’abri d’un essai transformé 18 à 9. Mais Tarascon, à l’image de leur match plein de volonté et d’enthousiasme, a marqué la pénalité du bonus défensif, mérité, à 2 minutes de la fin. On a finit le match sans avoir le dernier frisson d’être rejoint. Sur l’ensemble je pense que le fait de ne pas avoir jouer depuis 3 semaines a vraiment été un handicap, on a joué 4 matchs en 3 mois ! Et à partir du 25 février nous n’avons plus de trou jusqu’à… la fin de la saison ! Pour terminer je veux féliciter une dernière fois tous les joueurs et les supporters des 2 équipes pour la volonté de jouer et l’enthousiasme dans les tribunes malgré des conditions dantesques.

Vincent Bonzom (coprésident de Saint-Girons) : «En première mi-temps nous avons rendu trop de ballons en voulant jouer. Deux points positifs aujourd’hui, la défense intraitable, et le grand match du paquet d’avants. Ces matches, il faut les gagner puis les oublier. Avec de tels terrains et sous la pluie les valeurs sont nivelées car on ne peut pas accélérer.

Patrick Rescanières (entraîneur de Tarascon) C’est un bon point de bonus défensif. Les garçons sont allés le chercher. Je ne pense pas que beaucoup d’équipes l’ont pris au Luc. Après, il faut avouer que Saint-Girons a une belle équipe. Je leur souhaite le meilleur pour la suite. Nous, on va essayer d’aller chercher la qualification même si ce sera dur. On avait un petit effectif (hier). Avec quelques copains de plus, on aurait pu être un peu plus près au score. Malgré les absences, on s’accroche.

Julien Huguet (troisième ligne de Tarascon) : Énormément de regrets. Une victoire n’aurait pas été un hold-up. À la fin, on manque de lucidité, on rend des ballons au pied alors qu’on peut aller chercher la victoire. Ramener un point de chez ce qui se fait de mieux dans la poule, c’est pas mal. On arrive à 20 “péluts” (sic) avec 2 gars qui doublent en réserve. On s’accroche, mais c’est dur. La qualification, pour les deux équipes, serait une bonne récompense pour ceux qui jouent le jeu. Bonne continuation à Saint-Girons.(propos receuillis par M. Ramos)


 

Photos du match signées Pascal Villalba

Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (6)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (6)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (13)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (13)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (4)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (4)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (5)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (5)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (1)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (1)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (8)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (8)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (7)
Saint Girons Tarascon 02 18 P. Villalba (7)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here