Honneur – Muret bat Portet d’un souffle

0

C’était le derby du sud toulousain, entre deux équipes en recherche de points et de repères. Muret a débuté l’année par une défaite très honorable chez le leader, à Saint-Girons, tandis que Portet n’a pas joué, peut être un handicap ? Nous allions être fixés plus tard. Beaucoup de monde comme au bon vieux temps pour assister à ce derby, dont le match aller avait été très spectaculaire… (par Tonton Coach)

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100

Finalement, même le temps est de la partie et quelques rayons de soleil permettent aux nombreux spectateurs de se réchauffer. Le début de match montre les intentions des deux équipes, qui font preuve de volonté de jouer, Muret plus par ses avants, alors que Portet alterne le jeu avec de l’occupation au pied. Le premier quart d’heure est agréable à suivre, le jeu se cantonne au milieu du terrain, mais aucune des deux équipes ne veut fléchir et finalement, se neutralise. Qui va craquer le premier ? Rosso (Muret) hérite d’un carton blanc à la 14’ et laisse donc ses camarades à 14. Sur une touche aux 30 mètres dans son camp, Muret est pris à la faute et l’artificier visiteur, Lapeyrade Benjamin, transforme cette pénalité pour Portet (0/3, 18’).

Les Muretains se lancent alors à l’assaut de la ligne adverse, opposent à leurs adversaires un défi physique et Notarris, capitaine de Portet, est lui aussi prié d’aller se reposer 10 minutes sur le banc pour fautes répétées (24’). Sur une mêlée à 5 mètres de Portet, introduction pour les visiteurs mais les Murétains récupèrent le ballon, Gonzales inverse le jeu et Dupuy marque en coin l’essai salvateur (5-3, 30ème). Cet essai a pour effet de réveiller les velléités des visiteurs. La passe au pied de l’animateur portésien Lapeyrade, pour son ailier, est toute proche d’aboutir. Ce n’est que partie remise car à la 35 minute, Lapeyrade encore lui, sur pénalité permet à Portet de reprendre l’avantage (5-6). Quelques minutes plus tard, sur une belle attaque, il adresse une lumineuse passe au pied pour son centre qui aplatit sous les poteaux. La transformation suit, 13 à 5, score à la pause.

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100

Manque de carburant pour Portet…

La deuxième mi-temps commence de la même manière et dès la première minute, Lapeyrade, décidément très en vue, permet sur pénalité à Portet de mener par 16 à 5. Le travail de sape des avants du Rugby Club Muretain va alors commencer, la défense adverse va se lézarder et surtout les visiteurs vont baisser le pied physiquement. Et quand le physique ne suit plus, la tête aussi lâche, la gestion du score devient de plus en plus dure. A forcer de taper fort sur le mur portésien, celui-ci se met à la faute. Querre, par 2 pénalités (46 et 61’) permet aux locaux de revenir à 11/16. Coup du sort supplémentaire, Balanca, centre de Portet, à la 66’, écope d’un carton jaune pour un placage haut. Portet faiblissait sous les coups de butoir des locaux à 15 contre 15, mais là… Et arriva ce qui devait arriver. Encore un coup de filou de Gonzales, le capitaine courage de Muret. Sur une pénalité à 5 mètres de l’en-but visiteur, en véritable 9, il profite de l’inattention des visiteurs pour aller marquer un essai qui non transformé, permet l’égalité parfaite, 16-16.

Il reste 13 minutes à jouer et l’air est de plus en plus irrespirable. Portet aura-t-il assez d’essence dans le moteur pour résister aux assauts des locaux ? Et comme toujours le manque de lucidité va jouer un mauvais tour. Sur une relance de ses 22m, Portet se met stupidement à la faute dans un maul à 30m face aux barres. Nous sommes à 4 minutes du terme et Querre, le butteur local ne va pas se faire prier pour la transformer. Muret mène 19-16 et dresse les barbelés, car Portet jette ses dernières forces dans la bataille. Mais rien n’y fait et l’arbitre libère alors les deux équipes sur une petite, certes, mais précieuse victoire des locaux. Chaque équipe a eu sa mi-temps et peut être qu’un score de parité aurait mieux reflété la physionomie du match, mais l’équipe la mieux préparée physiquement a gagné. A Portet, on félicitera le travail de la charnière, et le RCM peut encore remercier son capitaine Gonzales qui a sans doute évité une désillusion à son équipe…

VLUU L100, M100 / Samsung L100, M100


Les réactions :

Benjamin Lapeyrade, demi d’ouverture Portet : « On fait une bonne première mi-temps où on arrive à imposer notre jeu avec une bonne alternance jeu à la main et occupation du terrain. A la mi-temps on mène 13 à 5 et peut être qu’ensuite on cherche trop à gérer. On sort d’un break de 3 semaines sans jouer et physiquement on a marqué le pas. A partir de la 60ème minute, on a plus d’essence dans le moteur et on perd notre lucidité. On perd ce match alors qu’on pouvait espérer mieux. Dommage, mais nous avons produit de belles choses et il va falloir aller chercher les points à l’extérieur maintenant.

Bruno Gonzales, demi de mélée RCM : « Au match aller, nous avions déjoué et aujourd’hui nous voulions montrer de quoi nous sommes capables, mais cela a été dur. Portet a bien joué le coup et nous avons eu du mal notamment dans le jeu au pied. D’habitude, notre buteur s’en sort mais aujourd’hui c’était un jour sans. Mon essai ? C’est un essai de filou en profitant de l’inattention de l’adversaire, l’arbitre me dit que je peux le jouer alors je tente le coup. Cette victoire nous fait du bien. »


Feuille de match 

Muret/Portet : 19/16.

RCM : Male- Chatellard- Crassous- Reynes- Radenac- Rosso- Falcou T- Dupuy- Gonzales(cap)- Fournil- Lapeyrade- Falcou M – Querre- Levade- Le Berre. Remplaçants : Bouffil- Vialette- Valadier- Gil- Marques- Auriac- Desprez.
2 essais : Dupuy (30’) et Gonzales (67’)- 3 pénalités : Querre (46’, 61’ et 76’).
Carton blanc : Rosso (14’)
Entraineurs : Biaggini Rémi et Enrique Laurent.

Portet : Lenormand- Quintard- Cavalli- Brigard- Dirat- Ridoire- Vincente- Nottaris(cap) – Mereiles- Lapeyrade- -Lachaume- Fassini- Balanca- Faure- Cabirol Remplaçants : Mahieu- Beranger- Pecharman- Chauvet- Jurado- Thieurmel-. Vetzschegger
1 essai : Fassini (38’), 1 Transformation et 3 pénalités : Lapeyrade: (17’, 35’ et 41’)
Carton blanc : Notarris (24’) et carton jaune : Balanca (66’).
Entraineurs : Lacrampe Eric et Saint-Roma Thierry.

Arbitre : Bailly Yohan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here