Honneur – Le point après le premier bloc

1

Ils ont repris avant tout le monde et en sont déjà à trois journées disputées. Au moment où les joueurs d’Honneur vont souffler un peu ce week-end, nous en profitons pour faire un point sur ce début de  championnat qui nous donne déjà quelques indications majeures…

Poule 1

14380148_1181787251883473_6765068330821230159_o
Les adversaires de Léguevin sont prêts à tout pour connaître les secrets de leur réussite en ce début de saison (photo Sab)

 

Lors de notre présentation d’avant saison, nous avions mis une pièce sur cinq équipes ayant le statut de favori pour accrocher les quatre premières places. Parmi elles, Léguevin cumulait aussi l’étiquette de l’outsider. Force est de reconnaître que le Coq, après une victoire poussive à Caussade, s’est remis sur le droit chemin en enchaînant deux nouveaux succès, nets et sans bavure. D’abord contre Muret, puis à Auterive. Les léguevinois sont en tête avec 14 points sur 15 possibles, tout comme Saint-Gaudens, qui réalise aussi un départ parfait. Et devinez qui va se rencontrer dans 10 jours ?

La Salvetat-Plaisance peut se féliciter de son début de saison aussi. 3 victoires, dont deux à l’extérieur (chez les promus St Juéry et Caussade). Des succès acquis dans la douleur loin de leurs bases, mais des points qui compteront assurément. Le succès plus convaincant acquis face à Mazères prouve aussi que le RCSP version 2016-2017 sait aussi jouer au rugby. La réception de Muret lors de la prochaine journée sera un nouveau test de taille pour les hommes de Julian-Schlegel.

La Vallée du Girou aurait pu compter trois victoires en autant de matchs. Il aurait fallu pour cela présenter une meilleure copie à Muret dimanche dernier. Stéphane Robert, l’un des deux coachs n’a pas apprécié la prestation plus que moyenne de ses troupes. Néanmoins, l’Entente reste dans le bon wagon, grâce notamment à deux bonus offensifs.

Muret avait souffert contre Lisle sur Tarn pour l’emporter au final en ouverture de championnat. La gifle reçue à Léguevin demandait réparation et un réaction. preuve que l’équipe a du mental, sa partie livrée contre la Vallée. Le déplacement à La Salvetat permettra de savoir si l’entente Muret-Eaunes sait voyager.

Lisle-sur-Tarn a bousculé Muret donc, avant de cartonner Auterive et de subir la loi de Saint-Gaudens ensuite. Rien de honteux à perdre contre ces deux formations, et rien d’extraordinaire non plus à dominer largement une équipe d’Auterive en grande difficulté. Donc on s’intéressera de près au derby quel es Lislois iront disputer à Saint-Juéry, pour en savoir un peu plus sur les capacités mentales et physiques de ce jeune groupe en reconstruction.

Auterive déjà dans le dur

Jeune, le groupe de St Juéry l’est aussi, et en a payé le prix fort contre la Salvetat (défaite 5-6), puis contre Saint-Gaudens que les Tarnais ont fait déjouer avant de s’incliner une deuxième fois à domicile. Le revers subi à Mazères dimanche dernier laisse Le coach Lionel Viguier dans l’expectative, en attendant de voir ses joueurs prendre confiance et s’affirmer. Un nouveau faux pas à domicile serait fâcheux. Il risque d’y avoir des étincelles dans le Tarn dans 10 jours.

Caussade n’est pas mieux loti avec trois défaites également. Même si les Tarn-et-Garonnais sont passés près de la victoire contre Léguevin et La Salvetat (14-16, et 18-19). De quoi rester optimiste et espérer se rapprocher de Mazères, son prochain adversaire. Le MCS qui a donc signé sa première victoire dimanche dernier, sans briller, mais avec une marge de progression que doit apprécier le duo d’entraîneurs Martin-Estaque.

Enfin, les craintes évoquées à l’encontre d’Auterive se sont bien confirmées. Un groupe dépourvu de nombreux éléments partis sous d’autres couleurs, et trois lourdes défaites qui ne laissent rien présager de bon. Mais comme l’entraîneur-joueur Thierre Picco nous l’a indiqué, les joueurs donneront tout sur le terrain chaque dimanche.

pub-habillage_rubriques-o-rugby

1
2

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here