Honneur – La Vallée du Girou taille patron face à Léguevin

0

En Division Honneur, la rencontre au sommet de la poule 1 se déroulait ce weekend à Pechbonnieu. En effet, l’Entente de La Vallée du Girou (1ère, 63 points), en pleine confiance puisqu’elle restait sur dix victoires consécutives, avait l’occasion d’asseoir de façon définitive sa place de leader en recevant son dauphin Léguevin (2ème, 52 points), une équipe elle aussi sur une belle dynamique puisque victorieuse de cinq de ses six dernières rencontres. Même si la tâche s’avérait des plus ardues pour les visiteurs, nul ne doute qu’ils avaient pourtant à cœur d’effacer la courte défaite subie sur leurs terres, dans les ultimes instants d’un match âprement disputé, lors du match aller. (Par Marco Matabiau)

vallée du girou léguevin 02 17 (7)
Léguevin a bien résisté en première mi-temps (photo JR HUC)

D’entrée, Léguevin confisquait le ballon et enchainait les actions sans pour autant réussir à concrétiser. A la charnière, Martin et De Chasteignier (habituel centre, replacé pour l’occasion à l’ouverture, le 6ème ouvreur utilisé par l’équipe cette saison) alternaient les zones de jeu, dans lesquelles le seconde ligne Tauheluhelu venait souvent se proposer. La Vallée s’arc-boutait et ne cédait pas. Ce même Tauheluhelu recevait un carton jaune pour un plaquage haut sur l’ailier Vaisioa (6è), mais malgré cette infériorité numérique, le Coq gardait bel et bien son emprise sur le jeu, les locaux se contentant de rendre le plus souvent le ballon par l’intermédiaire du pied droit d’Astolfi. Après un premier échec en position difficile, Everhard récompensait la domination des visiteurs des 35 mètres en face (3 – 0, 14è). A peine les équipes se retrouvaient-elles à quinze contre quinze que Joyet, le centre de la Vallée, écopait à son tour d’un carton jaune pour un plaquage à retardement (16è). Au jeu des cartons, Léguevin allait à nouveau se retrouver en infériorité, le capitaine Cunnac recevant à son tour une «biscotte» pour un plaquage dangereux sur Tournay tout près de sa ligne d’en-but. Perez ajustait la pénalité (3 – 3, 28è). Sur le coup de renvoi, on assistait enfin à un mouvement digne de ce nom de la part des locaux. Astolfi et Joyet, tout juste revenu en jeu, donnaient le tournis à la défense des rouge et bleu, mais l’action avortait. Sur l’action, nouveau coup dur pour Léguevin: le troisième ligne Bayol se blessait à la hanche et devait quitter prématurément ses coéquipiers. On se dirigeait vers la pause quand, dans le temps additionnel, Marth, le talonneur de la Vallée, recevait à son tour un carton, blanc celui-là, pour un jeu au sol illégal. Aux citrons, les deux équipes étaient donc à égalité (3-3), un score qui ne reflétait pas la domination des visiteurs qui avaient, il est vrai, raté deux pénalités dans le domaine du réalisable.

Les Loups déplument le Coq

vallée du girou léguevin 02 17 (6)
La Vallée du Girou a accéléré dès l’entame de la seconde période (photo JR Huc)

Changement de décor en seconde période. Dès le coup d’envoi, le Léguevinois Antony laissait échapper le coup d’envoi et les joueurs du Girou mettaient la pression en multipliant les mauls portés suite à des conquêtes en touche toujours aussi propres, notamment par le très aérien Tournay. Le demi de mêlée visiteur Martin écopait d’un carton blanc (43è) pour avoir effondré un de ces mauls sur la ligne de but (alors que fort bien placés à une bonne soixantaine de mètres de l’action, les entraîneurs bleu et blanc Herrerias et Robert estimaient que leur joueur avait bel et bien aplati en terre promise). Ce n’était que partie remise: sur l’action suivante, Gasc, bien emmené par son pack, marquait l’essai. Perez transformait: 10-3 pour la Vallée. Les locaux allaient définitivement faire le break quelques minutes plus tard: suite à un dégagement approximatif de l’arrière visiteur Bos, son homologue Astolfi relançait côté droit et retrouvait Perez. L’ouvreur prolongeait sur Chamouton qui, à quelques mètres de la ligne, servait d’une belle passe croisée son centre Grange: 15-3 (51è). Sept minutes plus tard, Chamouton récidivait. Après un bel enchainement initié par Sournia, il servait son ailier Sanchez petit côté pour un nouvel essai: 20-3, puis 22 – 3 avec la transformation de Perez (58è). A la 67è, le pack du Girou mettait à nouveau son adversaire au supplice et Chamouton, toujours lui, se faufilait petit côté pour inscrire le 4è essai des siens (27-3).

Léguevin tentait de réagir et continuait à lancer le jeu mais, sur un nouveau ballon échappé, Joyet (Vallée) récupérait et sprintait sur 50 mètres pour finir entre les poteaux. Le trois-quart centre se voyait ainsi récompensé de son match complet. Perez transformait : 34 – 3 (73è). Le bonus offensif était assuré, et ce n’est pas l’essai en coin de Raux (75è), sur une belle action lancée par De Chasteignier, qui allait ternir le tableau (34 – 8). Au final, la Vallée du Girou, après une première période très apathique, a une fois encore démontré son fort potentiel et sa capacité à s’adapter aux formes de jeu proposées par ses adversaires. La première place de la poule est d’ores et déjà assurée, ce qui permettra sans doute aux hommes du président Mondon de bien gérer la fin de saison régulière pour espérer réaliser de bonnes phases finales. Pour sa part, Léguevin a tout simplement été battu par plus fort. Si le jeu proposé en première période a été de qualité, l’équipe a eu beaucoup de mal à soutenir la comparaison, notamment physique, avec son adversaire du jour, il est vrai mieux armé, pendant les 80 minutes de la rencontre.

vallée du girou léguevin 02 17 (3)
vallée du girou léguevin 02 17 (3)Réactions Les Loups de l’EVG en route vers la première place et un statut de prétendant plus que sérieux pour le titre (photo JR Huc)

Réactions

Stéphane Robert (Entraîneur, Vallée du Girou): «Une première mi-temps au cours de laquelle Léguevin a été très entreprenant. Ils nous ont gênés sur les rucks, ils ont retardé les ballons, envoyé beaucoup de jeu, mis du rythme. En seconde période, on a passé la vitesse supérieure devant, on a bien enchaîné derrière. Cela a permis aux trois-quarts de se libérer et de marquer de beaux essais. Défensivement, on a également fait une belle  partie.»

Arnold Duquesne (Président, Léguevin): «Une belle première mi-temps, bien équilibrée. En deuxième période, on est tombés sur une très belle équipe, prête à nous recevoir, bien préparée. On a senti que la Vallée prenait l’ascendant dès les dix premières minutes, avec deux essais coup sur coup. On a marqué le coup moralement. On n’a pas réussi à tenir le même rythme pendant 80 minutes. Petit à petit, on a lâché du terrain. A signaler le très bon arbitrage de Monsieur Bralley, ce qui a permis de voir un match agréable et ouvert de la part de deux équipes qui avaient envie de produire du beau jeu.»

Fabien Gasc (Troisième Ligne et capitaine, Vallée du Girou): «Une première mi-temps difficile face à une belle équipe de Léguevin, bien organisée devant et qui avait encore sans doute en tête le match aller. On a mis du temps  à faire les choses, mais petit à petit, on a réussi à imposer notre jeu, à les fixer pour pouvoir arriver à jouer derrière. Sur la première période, on a été perturbés dans les rucks parce qu’on n’y mettait pas l’intensité nécessaire, contrairement à eux. Au rugby, il faut d’abord gagner le ballon avant de vouloir l’envoyer derrière. Une fois qu’on a fait cela, on a pu mettre notre jeu en place.»

Julien De  Chasteignier (Ouverture, Léguevin): «Une première mi-temps au cours de laquelle on a réussi à rivaliser physiquement avec la Vallée. Ils sont très costauds. On a opposé notre vaillance à leur bonne organisation. Le score final est logique: à force de subir sur les impacts, on prend des points. En plus, ils font entrer les remplaçants qui sont aussi performants que leurs titulaires, qui sont expérimentés. Nous, on n’a pas ça. Ils ne sont pas premiers de poule pour rien.»

vallée du girou léguevin 02 17 (5)Feuille de match

A Pechbonnieu (Stade Edouard Labbé): Vallée du Girou bat Léguevin 34 à 8 (mi-temps: 3 – 3) – Arbitrage: M. Kevin Bralley (Comité Midi-Pyrénées)

Pour La Vallée du Girou: 5 essais Gasc (45è), Grange (51è), Sanchez (58è), Chamouton (67è), Joyet (73è), 1 pénalité Perez (28è), 3 transformations Perez.

Pour Léguevin : un essai Raux (75è), une pénalité Everhard (14è)

Cartons jaunes: à Léguevin, Tauheluhelu (6è), Cunnac (27è); à La Vallée du Girou, Joyet (16è)

Cartons blancs: à Léguevin, Martin (43è) ; à La Vallée du Girou, Marth (40è)

Composition Vallée du Girou: Astolfi ; Sournia, Joyet, Grange, Vaisioa ; Pérez (o), Chamouton (m) ; Gasc (cap), Rieutord, Furlan ; Piu, Tournay ; Mizzi, Marth, Saurin.
Sur le banc: Malzac, Almon, Fournier, Lemaitre, Ponsole, Sanchez, Cabane.
Entraîneurs: Stéphane Robert et Didier Herrerias.

Composition Léguevin: Bos ; Faure, Ancaert, Everhard, Raux ; De Chasteignier (o), Martin (m) ; Antony, Bayol, Gistau J.; Tauheluhelu, Delpont ; Samson, Darche, Cunnac (cap).
Sur le banc: Gistau B., Galaup, Ates, Goubert, Pagèze, Julia, Berthier.
Entraîneurs: Marc Thévenot et Mickaël Carré.

vallée du girou léguevin 02 17 (4)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here