Honneur – La Saudrune s’en sort bien contre Tarascon

0

Dans une poule 2 largement dominée par le Canton d’Alban, deux outsiders au coude à coude pour la quatrième place qualificative s’affrontaient ce dimanche. Le RC Saudrune (31 points, 4ème), invaincu à domicile depuis le début de la saison, recevait Tarascon (29 points, 5ème), qui restait sur une série peu enviable de trois défaites après avoir pourtant réalisé un très bon début de championnat. Un duel à priori serré et indécis… (Par Marco Matabiau – Photos C. Bravo et P. Soncourt)

saudrune tarascon (3)
Tarascon à l’initiative pendant la première période…

D’entrée, on comprend quel va être le scénario de ce match: la Saudrune ne parvient pas à conserver le ballon et s’en débarrasse le plus souvent par un jeu au pied plus ou moins efficace alors que Tarascon, moins gaillard physiquement, essaie de construire un jeu dynamique autour de ses deux pièces maîtresses, le troisième ligne Huguet et le demi d’ouverture Audabram. C’est d’ailleurs ce dernier qui inaugure le «planchot» sur une pénalité des 22 mètres en face (3-0, 6è). Il faut attendre la 10è minute pour voir enfin les banlieusards toulousains enchaîner quelques temps de jeu. Une action qui semble promise à une belle conclusion, mais l’ailier Fromont laisse échapper la passe sautée de son ouvreur Santouil à deux petits mètres de la ligne. Les locaux reviennent néanmoins au score grâce à une pénalité de De Sa Pinheiro, consécutive à un hors-jeu de ligne de la défense ariégeoise (3-3, 16è).

Dans les instants qui suivent, Tarascon se procure une belle occasion : Audabram perce plein champ et croise avec son pilier Lafaille, lequel, après une belle course d’une vingtaine de mètres agrémentée de quelques crochets dignes d’un trois-quart centre, est repris à cinq mètres de l’en-but. Le ballon est certes éjecté, mais l’action avorte, le jeu au pied transversal d’Audabram manquant de précision. Les affaires ne s’arrangent pas pour la Saudrune puisqu’à la 30è, Perier est sanctionné d’un carton blanc pour être entré dans un regroupement par le côté. Des trente mètres sur la gauche, Audabram ne se fait guère prier pour redonner l’avantage aux siens (6-3). Juste avant la pause, sur une nouvelle «89» orchestrée par Huguet, Santamans (Saudrune) se blesse et doit laisser sa place à Oumbark. L’arbitre M. Maset (le fils de Thierry, glorieux ancien troisième ligne du Stade Toulousain, formé à Carmaux) met fin à une première période au cours de laquelle la Saudrune a multiplié les imprécisions et les mauvais choix.

Le banc de la Saudrune s’illustre

saudrune tarascon (5)
Les avants de la Saudrune ont eu fort à faire

Après le «coup de klaxon» du coach Johny Pereira à la pause, il faut attendre la 45è minute pour assister au premier véritable enchaînement des rouge et noir. Ils sont néanmoins pénalisés pour un jeu au sol irrégulier. Moment choisi par Audabram pour récupérer le ballon, jouer rapidement la pénalité et marquer un essai de filou après 60 mètres de course en solitaire. Avec la transformation, Tarascon prend le large (13-3, 48è). A cet instant, on se demande vraiment comment le match va pouvoir échapper aux Ariégeois. Et pourtant, à la suite d’une belle conquête en touche et une série de «pick and go», les joueurs du duo Pereira-Sahuque vont enfin trouver l’ouverture. Santouil allonge la passe sur Thereyol qui sert à hauteur, et dans un trou de souris, son arrière Serres arrivé plein gaz. L’essai est transformé et les locaux recollent (10-13, 52è). Cependant, La Saudrune retombe dans ses travers de la première période et se remet à rendre les ballons au pied, pour le plus grand bonheur de Marfaing et d’Huguet, omniprésent ce dimanche tant dans le combat que dans le jeu courant. Tarascon baisse néanmoins de rythme et se retrouve en infériorité suite au carton blanc reçu par Fournier (62è, maul effondré).

Les locaux remettent la main sur le ballon mais certains choix peuvent sembler pour le moins bizarres, comme cette décision de jouer à la main une pénalité 15 mètres en face. A la 68è, alors qu’il ne s’était rien passé jusque-là, une bagarre éclate. Bilan: deux cartons rouges (Galoux pour la Saudrune, Coisnard pour Tarascon). Dans la foulée, la Saudrune obtient une nouvelle pénalité, décide à nouveau de ne pas la tenter. Mais cette fois, le choix est payant : après une séquence de jeu à une passe, Meyer fixe la défense plein centre, De Sa Pinheiro inverse sur Santouil qui décale Moreau. Ce dernier, d’une passe volleyée, envoie Oumbark derrière la ligne. Pour la première fois du match, la Saudrune prend l’avantage (15-13, 73ème). Tarascon essaiera bien de repasser devant, insistant sur le jeu au près, espérant peut-être obtenir une pénalité, mais il n’en sera rien.

Au final, les Ariégeois enchaînent une quatrième défaite consécutive et doivent se contenter d’un bonus défensif, bien maigre butin si l’on considère la prestation plutôt complète qu’ils ont fournie. Pour sa part, malgré un match fébrile et de nombreuses approximations, la Saudrune empoche les 4 points, conserve son invincibilité à domicile et peut entrevoir plus sereinement la qualification pour les phases finales.

saudrune tarascon soncourt
La défense de Tarascon n’aura craqué qu’en toute fin de partie

Réactions

Johny Pereira (Entraîneur, Saudrune): «Une victoire acquise dans la douleur. On a déjoué face à cette belle équipe de Tarascon. On n’a pas mis en place le jeu comme on le voulait. On avait dit qu’il fallait les agresser, dans le bon sens du terme, et les garder chez eux. On a rendu le ballon au pied alors qu’il aurait au contraire fallu davantage le conserver. On a aussi été laxistes sur l’agressivité défensive. On a tout fait, malgré nous, pour que cette équipe de Tarascon se mette dans le sens du jeu. Automatiquement, on a subi. Heureusement que sur deux ou trois coups, on arrive à revenir au score et on passe devant, mais concrètement, on ne retiendra que la victoire.»

Patrick Rescanières (Entraîneur, Tarascon): «On a envoyé du jeu mais ça n’a pas voulu sourire. On a une équipe jeune et joueuse, parfois trop d’ailleurs. On se fait cueillir juste à la fin, par un essai, à mon avis, contre le cours du jeu. De plus, on a quelques occasions au pied qu’on laisse en route. Après, dans l’ensemble, je trouve qu’on fait un bon match, plutôt plaisant. A nous maintenant de retrouver un peu d’efficacité.»

Julien Matéos (Troisième ligne, Saudrune): «Un match difficile. D’entrée, on n’a pas du tout été agressifs. Eux ont très bien joué le coup, avec des passes après contact, des remises intérieur. Nous, on levait la tête, c’était déjà trop tard. On a eu beaucoup de mal. Le point positif, c’est qu’on a su relever la tête et réenclencher suite à l’essai qu’on encaisse en première période. Depuis le début de la saison, notre point fort, ce sont les ballons portés, mais les équipes en face commencent à nous connaître, s’organisent très vite pour qu’on ne puisse pas les mettre en place. C’est sûr qu’à la fin de la rencontre, on a réussi à les consommer davantage pour ensuite pouvoir écarter et trouver la faille.»

saudrune tarascon (1)Bertrand Audabram (Demi d’ouverture, Tarascon): «Depuis le début de la saison, on essaie de jouer. C’est ce qui a fait notre force déjà l’an passé. Il ne faut pas qu’on lâche, ça va finir par payer. On produit du bon rugby mais on n’est pas récompensés au final. C’est un peu agaçant. Comme face à Bressols le weekend dernier, on franchit mais on ne réussit pas à conclure.»

saudrune tarascon (4)Feuille de match

A Cugnaux (Stade Raymond-Gasc):
Rugby Club Saudrune bat US Tarascon XV 15 à 13 (mi-temps: 3 – 6)

Arbitrage: M. Adrien Maset (Comité Midi Pyrénées)

Pour La Saudrune: deux essais Serres (52è), Oumbark (73è) , une pénalité (16è) et une transformation De Sa Pinheiro
Pour Tarascon: un essai (48è), deux pénalités (6è, 30è) et une transformation Audabram.

Cartons rouges: à la Saudrune, Galoux (68è) ; à Tarascon, Coisnard (68è).
Cartons blancs: à la Saudrune, Perier (30è) ; à Tarascon, Fournier (62è).

Composition des équipes 

Saudrune : Serres ; Fromont, Rouve, Thereyol, Beldjoudi ; Santouil (o), De Sa Pinheiro (m) ; Santamans, Mateos (cap), Figeac ; Rivière, Galoux ; Perier, Massonier, Pereira.

Sur le banc: Rogues, Meyer, Courtial, Moreau, Oumbark, Lendormy, Fernandes Da Silva.Entraîneurs: Johny Pereira et Olivier Sahuque.

Tarascon: Marfaing ; Coisnard, Alberich, Sanchez, Sers ; Audabram (o), Dumas L. (m) ; Huguet, Dumas N. (cap), De Macedo ; Afkir, Ramos ; Lafaille, De Oliveira, Delmas.

Sur le banc: Fournier, Pitarresi, Gonzalez, Thery, Pesquie, Gamba, Fernandez.Entraîneurs: Patrick Rescanières, Pascal Audabram et Florent Fe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here