Honneur – La Salvetat, victoire méritée contre Muret

0

Après ses succès à domicile contre Lisle-sur-Tarn et et la Vallée du Girou, Le Racing Club Muretain voulait savoir s’il était exportable après sa déconvenue à Léguevin. La Salvetat, après trois victoires de rang, une sans bavure à domicile contre Mazères, et deux autres, plus poussives chez les deux autres promus (St Juéry et Caussade), voulait enfin se tester contre un gros calibre. L’opposition promettait beaucoup… (par GR Vin)

salvetat-muret-gerard-riviere-1
Le pack Salvetain a fait mal à son vis-à-vis (photo GR)

Durant les premières minutes, les locaux imposent un gros rythme mais se mettent à la faute. Le buteur muretain Le Berre ouvre le score. Dans la foulée son homologue, Potabes, des 45m en coin, tente mais rate l’égalisation. Mais La Salvetat fait donner ses avants dans les 20m adverses. Louge derrière le maul, prend la défense trop pressée de Muret, trop vite montée au large, et marque sous les poteaux. Potabes transforme, 7-3. Les buteurs aggravent la marque chacun à leur tour (10-6). On arrive à la 23e minute, M. Bralley l’arbitre arrête une action nettement à la faveur des visiteurs. Les spectateurs manifestent leur étonnement. La raison ? Il vient de se blesser au genou, ce qui provoque l’arrêt de la partie pendant 20mn. Finalement, il reprendra le match après des soins et un joli strap. La reprise du jeu se fait donc sur une mêlée, Gonzales trouve Libralato (de retour dans son ancien club) qui joue au pied pour une touche dans les 15m adverses. Le lancer est dévié par Saison, dans le camp de La Salvetat, et Theuliéras, plus prompt, récupère le ballon et renverse un défenseur pour inscrire l’essai. Le Berre transforme et les deux équipes se retrouvent à égalité 13-13. Potabe redonne rapidement l’avantage aux siens sur pénalité. Le Berre des 40m en moyenne position est trop court pour égaliser, mais l’arrière Medeau récupère le ballon pour un festival de 80m le long de la touche. ce dernier prend une défense muretaine plutôt attentiste à revers par un beau slalom. Quignon en repli le stoppe à 10m de la ligne mais ne se sort pas du placage. Pénalité, Carton jaune, pénal touche, essai collectif, du travail bien fait, sept points (23-13). Dans sa course poursuite, Muret par son buteur, des 35m de face peut revenir mais ce dernier, à la surprise générale, rate les barres. Le Berre manque encore une occasion, mais des 45m en coin cette fois, peu de temps après. La pause est sifflée sur le score de 23-13.

Muret volontaire, La Salvetat efficace

salvetat-muret-gerard-riviere-4
Le RCM pris dans l’étau avec 4 des meilleurs acteurs du Match : Ponsolle, Perea, Medeau pour La Salvetat, et Gonzales pour Muret (photo GR)

A la reprise c’est le temps fort Muretain, Le Berre retrouve le chemin des barres et les avants aux 40m, offrent à Gonzales un bon ballon dans l’avancée, qui donne à son ouvreur Libralato, puis Auriac et Ghanmi tous deux sur un pas décalent Le Berre, qui néglige un deux contre un et choisit un petit coup de pied à suivre. mais le rebond trompe les deux derniers défenseurs Salvetains, Ghanmi qui a parfaitement suivi récupère et plonge en terre promise. Essai non transformé, 23-21, le match est encore relancé. Le RCSP qui a senti le vent du boulet, redouble d’engagement. Gonzales et Tomzac, qui ne jouent pourtant pas dans la même catégorie, échangent quelques politesses et vont se reposer 10mn. Potabes rajoute trois points pour la Salvetat, qui après plusieurs tentatives, voit son centre Ponsolle, intenable, s’arracher après une belle combinaison et marquer en bonne position. Avec la transformation l’écart de 12 points ressemble à un break (33-21). On assiste malgré tout à une belle réaction de Muret, qui envoie du jeu, avec encore Medeau qui fait la différence, casse le placage de Giblain, et fait parler ses jambes. Mais celles de Gonzales revenu du frigo, et du diable veau vert l’empêchent de conclure sur le poteau de coin. La dernière minute verra les visiteurs et notamment le solide Auriac, tenter de récupérer le bonus défensif, mais n’y parviendront pas, la faute à une défense jaune et bleue intraitable. Le RCSP enchaîne un quatrième succès de rang, mérité, et peut entrevoir la suite de la saison avec de belles certitudes. Muret peut regretter le bonus défensif qui semblait à sa portée, mais peut se consoler avec une meilleure prestation loin de ses bases, que celle livrée à Léguevin.

Côté Salvetat, Louge le capitaine a montré la voie, Perea le huit dans le style Cigagna s’est aussi montré excellent capitaine de touche. Maitrejean très pénétrant et très au point sur les renvois, Falzon talon explosif, Ponsolle dangereux sur tous les ballons, et Medeau à l’arrière, auteur de deux énormes valises ont démontré que le RCSP avait une équipe de qualité. Côté Muret / Eaunes, Gonzales a été une grand animateur comme d’habitude, Auriac toujours aussi précieux au centre, et Theulièras égal à lui-même. Enfin un clin d’œil mérité au vétéran Brachet (42 ans) et au courageux Quinet.

salvetat-muret-gerard-riviere-2
La joie de Ghamni qui vient de marquer (Photo GR)

Les réactions 

Paul Schlegel, (co-entraîneur La Salvetat) : On a été un peu poussif, on s’est écarté du plan de jeu, on n’a pas forcément joué assez de ballons. Mais on est quand même satisfait, on mérite les quatre points. On est très content du groupe qui est jeune et qui a une grosse marge de progression. On voulait gagner contre une bonne équipe de Muret et rester dans la dynamique. Travailler à l’entraînement quand on a gagné, c’est quand même plus confortable.

Jules Julian (co-entraîneur La Salvetat) : C’est un peu dommage car il y a eu beaucoup de déchet et beaucoup d’indiscipline surtout en première mi-temps. On a été beaucoup sanctionné mais on a été bons en touche et sur les ballons portés. On va préparer Auterive et Saint Gaudens dans de bonnes conditions malgré tout.

Laurent Enrique, (co-entraîneur du RCM) : Je suis déçu car on pouvait faire quelque chose ici. On leur a mis le doute en recollant chaque fois au score. Mais ce qui nous a manqué surtout, c’est le respect du plan de jeu. On n’a pas su jouer chez eux, sortir proprement de notre camp. Si on ne respecte pas les consignes, on n’a pas les moyens de s’imposer sur le talent de tel ou tel joueur.

Florian Bataille (co-entraîneur Muret) : je regrette le point défensif, mais on a manqué trop de plaquages on n’a pas fait de pressing et surtout devant ils étaient trop dominateurs physiquement. On a trop subi par moments et on a trop joué chez nous.

salvetat-muret-gerard-riviere-3
“Johnny” Ponsolle déchire la défense, et va clore la marque (Photo GR)

Feuille de match

LA SALVETAT PLAISANCE – MURET 33-21 (Mi-Temps : 23 – 13)
Arbitre : Bralley Kevin (MP) – Spectateurs : 500 environ

Vainqueurs : 3E Louge (6) Collectif (32) Ponsolle (60) 3T 4P Potabes (13, 17, 27,51)
Carton Jaune : Tomczak (55)
Carton blanc : Tomczak (37)

Vaincus : 2E Theulieras (24) Ghanmi (49) 1T (49) 3P Le Berre (2,10,42)
Carton jaune : Brachet (17) Gonzales (55)
Carton blanc : Quignon (30)

Evolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 10-6, 13-6, 13-13,16-13,23-13 / 23-16, 23-21,26-21, 33-21

La Salvetat : Medeau,Vernier, Ponsolle, Chicher, Potabes, (o) Dulaurans, (m) Gouaze, Perea, Maitrejean, Maure, Maussion, Louge, Tomczak, Falzon, Faure
Sur le banc : Millan, Proudhom, Frances, Atia, Villas, Herbert, Temmar

Muret : Le Berre, Desor, Desprez, Auriac, Falcou, (o) Libralato (m) Gonzales Quignon, Saison, Theulieras (cap), Escude, Brachet, Gerardot, Richard, Quinet
Sur le banc : Male, Chatellard, Tocabens, Lamarque, Giblain, Pitelet, Ghanmi

Réserves : La Salvetat Plaisance – RC Muretain 31 -0

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here