Honneur – Causeries et debrief

0

Poule 1

Cette 12ème journée dans cette poule 1 aurait pu ressembler à une succession de résultats “logiques”. Ce fut le cas pour la Vallée du Girou, en mode diesel, Léguevin, sans pitié pour Auterive, La Salvetat qui a bonifié son large succès face à des Caussadais quelque peu diminués, et Saint-Gaudens, qui a maîtrisé Lisle-sur-Tarn, hors de ses bases. En revanche, Mazères s’est pris les pieds dans le tapis à Saint-Juéry. Une victoire d’un tout petit point qui permet aux Tarnais de passer devant Muret et Lisle, qu’ils retrouveront lors de la prochaine journée pour un derby tarnais qui vaudra cher.

On regardera avec attention aussi le choc entre St Gaudens et Léguevin, deux équipes en grande forme. Muret devra réagir face à La Salvetat. Caussade et Mazères basculeront du bon ou du mauvais côté après leur confrontation directe. Rendez-vous le 29 janvier prochain pour connaître la suite des aventures de cette poule 1 passionnante…

lisle st gaudens fabries 01 17
Lisle-sur-Tarn n’a pu se défaire de l’étreinte saint-gaudinoise (photo C. Fabries)

Réactions

Lionel Viguier ( coach de St juery): On avait déjà retrouvé du caractère lors du match précédent et je pense que c’est ce qui nous aide à gagner. Bastien Daurelle, notre ouvreur faisait son retour et nous a permis de développer beaucoup de jeu. Grâce à des lancements très propres en touche autant offensifs que défensifs, nous avons pu nous mettre en place et inscrire deux essais. Nous avons multiplié les temps de jeu avec le collectif de l’équipe, chose qui prime chez nous, n’ayant pas d’individualités qui sortent du lot. On court après le score tout match, mais les joueurs ont eu du caractère pour vaincre l’adversaire avec le soutien du public venu nombreux.

Laurent Estaque, entraîneur du MCS : On est passé à côté c’est dommage. C’était un match très brouillon, nous avons fait beaucoup trop de fautes pour l’emporter. On a fait face à une équipe vaillante mais limitée. Nous n’avons pas su, ni pu, prendre le dessus, et prendre le jeu à notre compte. Encore des regrets mais on manque de rigueur, de discipline, et de concentration.

Didier Herrerias (Entraîneur, Vallée du Girou): «En première mi-temps, c’était une purge de rugby. Muret s’est nourri de nos fautes pour mettre des points au pied. En seconde période, on va dire qu’on a joué à 40% et on met 29 points. On retiendra qu’on a pris le bonus. Dans la manière, il n’y a pas grand-chose à retenir de ce match. Le coaching devant a été vraiment payant, les gars qui sont entrés en jeu ont haussé le  niveau de jeu et ont permis de faire ce qu’on avait décidé avant le match, c’est-à-dire prendre des ballons en touche, les garder, amener l’adversaire à la faute pour marquer des essais.»

Laurent Marth (Talonneur, Vallée du Girou, deux essais marqués): On joue à l’envers en première mi-temps. On n’a pas de ballons, on subit l’envie de Muret. En seconde mi-temps, on se remet un peu à l’endroit. Après, quand on met notre jeu en place, ça va tout seul. On s’est recentrés sur les mauls portés, c’est une de nos forces depuis le début de la saison. A titre plus personnel, j’inscris deux essais oui, c’est grâce au très bon travail de mes coéquipiers. Avec l’expérience on apprend à mieux se placer sur ces ballons-là (rires).»

Nicolas Sanchez (Troisième ligne, Muret): «On les a bien contrariés en première période. On manque néanmoins de lucidité, de plaquages, de sens dans le jeu. On fait des mauvais choix. Après, on tombe sur une très bonne équipe de La Vallée. A nous de nous remettre en question. Notre objectif reste le maintien. Du fait de la restructuration du club, c’est très compliqué, on essaie de s’adapter. On va s’accrocher.»

Frédéric Abad (président Muret) : C’est une mauvaise journée au final. Et pourtant les gars se donnent vraiment à fond, ils méritent mieux. Je suis fier d’eux en tout cas.

Ludovic Derrua (co-président Caussade) : Nous n’avons pas fait d’impasse sur cette rencontre mais entre les blessés, les malades, et les suspendus, nous avons présenté un ensemble de joueurs plus hétéroclite qu’à l’accoutumée, et contre ce type d’adversaire cela ne pardonne pas.

Alex Martinez (entraîneur Saint-Gaudens) : « Au début de cette rencontre on ne pensait pas au bonus offensif. On fait un bon match face à une équipe rugueuse et sérieuse. Il a fallut montrer notre agressivité dans les dix premières minutes. Les mecs ont su mettre les ingrédients nécessaires, personne n’a triché. »

Matthieu Bruel (3ème ligne aile Lisle-sur-Tarn) : Quand tu prends 22-0 à la maison, il n’y a pas grand chose à dire. Je pense que l’on a été un ton inférieur à St Gaudens. Même si on a été présent devant dans le jeu, mais quand on était 5 sur un ruck, eux ne consommaient que 2 joueurs, donc impossible de créer du décalage pour nos 3/4. Du coup impossible de faire du jeu à par du pick and go. En défense on n’agresse pas assez l’adversaire, les placages ne sont pas assez positifs, provoquant des brèches dans notre ligne arrière. On sait que notre saison est compliquée, mais il y a deux niveaux dans la poule, St gaudens joue la qualif alors que nous c’est le maintien. Notre match le plus important sera dans 15 jours contre St juery, car si on veut conserver notre place en honneur, il faudra se concentrer sur nos adversaires directs au maintien.

Résultats
La Salvetat-Plaisance
31-0 Caussade
Vallée du Girou 29-12 Muret (17-3)
Saint-Juéry 25-24 Mazères-Cassagne
Lisle-sur-Tarn 0-22 Saint-Gaudens
Leguevin 67-5 Auterive

pub-habillage_rubriques-4mhabillage_pub-nouveau-scrossPoule 2

Le choc des extrêmes entre Moissac et Alban reporté, c’est Saint-Girons qui en a profité après un succès étriqué sur la Saudrune, pour se rapprocher de la première place. Montesquieu s’est plus nettement imposé contre Saint-Affrique et prend place sur le podium. Tarascon est dans le dur avec cette nouvelle défaite concédée à Bressols, même s’il faut noter que l’UST a joué à 14 pendant une mi-temps à cause d’un carton rouge. Pour les Tarn-et-Garonnais, ce succès leur donne une grande bouffée d’oxygène et cinq points d’avance sur le TUC, premier relégable. Les Toulousains se sont logiquement inclinés à Sor Agout, qui s’est ainsi éloigné quasi définitivement de toute crainte de descente. Les Tarnais vont pouvoir regarder vers le haut, et le très haut même, puisque la prochaine journée nous offre le derby à Alban, qui s’était imposé à l’aller. Un beau bras de fer en perspective.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Toute la détermination de Bressols, face à Tarascon, résumée sur ce cliché (photo Miss Bravo)

Réactions

André Marin (co-président Bressols) : Il nous fallait casser la spirale de défaites et cette victoire va nous relancer. Ces quatre points vont nous faire un bien fou, notre réserve s’impose aussi avec une victoire bonifiée, c’est une belle journée.

Julien Huguet (2e ligne de Tarascon) : Que de regrets ! On laisse filer un match largement à notre portée, 5 occasions ne finissent pas derrière la ligne, on manque de finition. On fait de belles choses, on n’a pas été récompensés. Il y a aussi des décisions limites. Dans notre malheur, c’est notre premier point de bonus de la saison, on se console comme on peut. On va s’accrocher jusqu’au bout, on n’est pas mort !

Pierre Marfaing (centre de Tarascon)
: «Un match important qui nous file entre les mains. On domine sur la plus grosse partie du match, sans conclure. Je pense qu’on mérite beaucoup mieux que ce point de bonus défensif. On était venus pour se retrouver, on est déçus du résultat. Mention spéciale à «Beber» (Bertrand Audabram) pour son doublé qui sera le seul de sa vie et à Flo pour son premier match en équipe Une.»

Résultats
Sor Agout
18-3 TUC
Moissac – Canton d’Alban (reporté)
Bressols 16-12 Tarascon
Saint-Girons 8-0 La Saudrune
Montesquieu 30-7 Saint-Affrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here