Honneur – Bressols-Moissac, dos à dos

0

La bataille tarn-et-garonnaise bat son plein dans la poule 2 Honneur. Si Caussade est concerné par le haut du tableau et la qualification, Lauzerte, Moissac et Bressols ont pour leur part, leurs regards fixés dans les rétroviseurs, avec la peur au ventre pour se maintenir…

26992418_1530284747026086_4290975066391098247_n
Un derby engagé mais sans grandes envolées (photo AM)

Dimanche dernier, parmi les nombreux derbys que propose cette poule, Bressols accueillait Moissac qui ne comptait que deux points d’avance sur son hôte du jour, et n’avait pas joué depuis 3 semaines (défaite contre … Lauzerte). Autant dire que le droit à l’erreur devient de plus en plus limité à quelques journées de la fin de cette phase régulière. Bressols prendra le début du match à son compte en première période, inscrivant un essai (par Julian Pradel) et une pénalité. Mais les visiteurs, plus réalistes que jamais, répondaient par un essai transformé, suivi d’un drop de leur ouvreur Geoffrey Cousin. 10-10 à la pause, un score qui restera inchangé jusqu’à l’heure de jeu. “Jojo” Cousin donnant trois points d’avance aux siens. Les esprits s’échauffent et une bagarre générale envoie un joueur de chaque camp, définitivement dehors. Il reste deux minutes à jouer, Bressols lance ses dernières cartouches. L’une d’elles leur offre la pénalité de l’égalisation. 13-13, score final, les deux voisins se quittent dos à dos, avec deux points dans leur escarcelle, au terme d’un match assez terne.

Moissac conserve ses deux longueurs d’avance et espère bien capitaliser en rencontrant Lisle sur Tarn, dernier et condamné. Bressols de son côté compte 24 points, autant que Lauzerte, défait avec le bonus défensif à la Saudrune, et que le TUC, vainqueur de Mazères. Mais dans cette course effrénée pour le maintien, Lauzerte et le TUC comptent un match en moins. Chaque point compte désormais, plus que jamais…


Réactions 

Mathieu Pradel (pilier Bressols) : On ne concrétise pas nos temps forts en première mi-temps, alors que nous faisons quasiment tout le jeu, mais sans être récompensés donc. Nous aurions dû mener à la pause. A l’inverse, Moissac est venu une fois dans notre camp, et ils ont collé au score. En seconde période, on commet trop de fautes, notamment dans les rucks et le rude combat qui nous a été proposé.

Geoffrey Cousin (troisième ligne centre Moissac) : On savait qu’en venant à Bressols ça allait être compliqué car ils jouent le maintien, comme nous. C’est dommage que nous n’arrivons pas à finir certaines actions pour se mettre à l’abri. On les laisse à 3 points et à la fin on prend 1 pénalité 22m face aux poteaux qui leur permet d’accrocher le match nul. C’est vraiment dommage, maintenant il nous reste 5 matchs pour nous maintenir, et on ne va rien lâcher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here