Floris Berdeil (co-président Bonnac) : “Le club sera bien présent à la rentrée ! “

0

Non, le BO n’est pas mort. Nous ne parlons pas ici du club basque bien sûr, mais bien du BO de l’Ariège, le Bonnac Olympique. Le groupe séniors était au bord du gouffre il y a quelques jours, mais la volonté d’un noyau dur de copains a fait basculer le sort du club du bon côté. Un temps envisagé, la mise en sommeil ou le forfait ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

Bonnac AG
Le bureau tout nouveau du BO

Il fallait une bonne dose de volonté et de franche camaraderie pour sauver Bonnac. Floris Berdeil, 32 ans, pilier, et Dimitri Massat, 30 ans, deuxième ligne, n’en manquent pas. Les voici co-présidents de Bonnac…et joueurs donc. Une première particularité. La deuxième se situe au niveau des futurs coachs. En effet, Alexandre Lamy, ancien joueur lui aussi, blessé au genou, va prendre en charge les avants. Pour les arrières, ce sera Bruno Tastet. mais ce dernier risque fort de jouer encore, donc un troisième coach est recherché.

Floris Berdeil nous donne son sentiment sur cette situation peu courante : “Il y avait 58 licences au début de la saison dernière. On l’a fini à 26, car certains ont arrêté en cours de route. Il y a eu quelques départs en plus. Mais il restait une vingtaine de joueurs. On pouvait quitter le club, on nous attendait à bras ouverts même. Mais on s’est dit qu’il valait mieux se battre pour maintenir une équipe ici. Ca nous embêtait vraiment de laisser tomber le club. On est une bande de copains, il y a pour le moment 21 licences, et on attend neuf joueurs encore. Ensuite, il fallait un président, alors,je m’y suis collé, avec Dimitri. Non, Bonnac n’est pas mort. Bonnac sera bien présent à la rentrée ! “

Hier soir avait lieu l’AG du Bonnac Olympique version 2015-2016. Le club sera bien là à la rentrée prochaine pour disputer le championnat de deuxième série. Avec au bout une belle aventure humaine à vivre sûrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here