Finale Honneur Réserves Occitanie – Saint-Juéry titré contre Mauvezin au bout du suspense

0

C’est sur le magnifique complexe sportif René Albus de Bruguières (31) que s’est disputée la finale des équipes réserve Honneur, entre Saint-Juéry Arthès et Mauvezin, deux équipes qui avaient dû batailler ferme pour arriver en finale, en s’imposant lors des dernières minutes. Avec des supporters festifs, du beau temps, deux formations joueuses, et un arbitrage de qualité, tous les ingrédients étaient réunis pour avoir du spectacle, de la passion, et de l’émotion. Sans oublier le suspense, jusqu’au bout des arrêts de jeu… (par Fidel Ophost)

(©Domi Host RugbyAmateur) (17)
Plus de 1 000 supporters étaient présents (©Domi Host RugbyAmateur)
(©Domi Host RugbyAmateur) (18)
(©Domi Host RugbyAmateur)

Les supporters tarnais, venus en masse (dont 4 bus !) avaient pris possession de plus de la moitié de la tribune. Les Gersois n’étaient pas en reste, massés autour du terrain et près de la buvette. Tout ce beau monde perpétuait ainsi les traditions de transhumance printanière des phases finales, oubliées durant deux ans.

Comme souvent en pareille circonstance, l’enjeu prend le dessus sur le jeu, malgré la volonté évidente des deux équipes de produire un rugby de qualité. C’est pourquoi il fallait attendre vingt minutes et une faute tarnaise, pour que le pied du buteur gersois Guichard ouvre le score (3-0). En confiance, Mauvezin s’installe dans le camp adverse, mais la défense de Saint-Juéry veille au grain et laisse passer l’orage sans encaisser de points. Après une nouvelle tentative de jeu au large, une interception tarnaise suivie d’une course de cinquante mètres, s’achève par un essai entre les poteaux de Paraystre (3-7). Mauvezin ne se laisse pas abattre pour autant. Après une nouvelle faute et une pénalité à 25 mètres, les Gersois ont l’occasion de revenir au score, mais prennent l’option de la touche. Un mauvais choix puisque qu’il entraînera une perte de ballon. C’est donc un SJAO opportuniste et réaliste qui regagnait les vestiaires avec un maigre avantage (3-7).

(©Domi Host RugbyAmateur) (1)
(©Domi Host RugbyAmateur)
(©Domi Host RugbyAmateur) (15)
(©Domi Host RugbyAmateur)
(©Domi Host RugbyAmateur) (2)
Avoir la main mise sur le jeu (©Domi Host RugbyAmateur)

Mauvezin et Saint-Juéry se rendent coup pour coup

Dès l’entame du deuxième acte, Mauvezin prend le jeu à son compte. Greze trouve la faille dans une défense mal placée, il délivre une dernière passe à Villemur, entré en cours de jeu, qui marque l’essai (10-7, 43ème). Les Tarnais réagissent aussitôt et dominent pendant dix minutes, mais sans marquer le moindre point. A l’inverse, Mauvezin, suite à une nouvelle faute, choisit la pénaltouche : avec l’appui de tous les avants gersois, et de leurs supporters, Esplandes donne un avantage plus conséquent à ses couleurs (15-7, 48ème). Saint-Juéry est dans les cordes, et reçoit en plus un carton jaune (Barrau). Mais malgré son infériorité numérique, les Rouge et Vert ne se découragent pas. Trujillo, d’une pénalité bien ajustée remet même les siens dans la partie à l’heure de jeu (15-10). Connu pour ses vertus de solidarité et son abnégation au combat, l’emblématique capitaine tarnais Cupoli (le plus ancien joueur de son équipe malgré son jeune âge) sonne la révolte. Un premier maul avorte par un renvoi d’en-but mais sanctionne les Gersois d’un carton jaune pour Manas. Les Tarnais sont transfigurés, après un groupé pénétrant, ils marquent un essai collectif en coin. Essai que Trujillo transformait magistralement pour redonner l’avantage aux siens (15-17, 73ème).

(©Domi Host RugbyAmateur) (19)
L’essai de l’égalisation, avant la transformation en coin, qui s’avèrera décisive… (©Domi Host RugbyAmateur)

Derniers moments fatidiques

Dès lors, toute la question était de savoir si une nouvelle fois, Mauvezin allait renverser le score, dans les dernières minutes. Après de nombreuses tentatives infructueuses endiguées par une défense tarnaise quasi-parfaite, un ultime ballon joué au sol par Saint-Juéry offrait au buteur gersois une occasion en or de donner un avantage décisif dans les arrêts de jeu. La pénalité à 25 mètres, face des poteaux, semble facile. La pression est énorme, et le malheureux Guichard qui avait porté haut ses couleurs par ses réussites jusqu’en finale, rate la cible. Les supporters tarnais explosent de joie, leurs favoris aussi. Saint-Juéry, déjà auréolé d’un bouclier du Terroir avec l’équipe première, touchait encore du bois avec son équipe réserve. Ce premier bouclier occitan est aussi le premier titre régional conquis depuis… 1981 ! Une bien belle réussite, inattendue en début de saison.

(©Domi Host RugbyAmateur) (12)
Dernière attaque, dernières émotions… (©Domi Host RugbyAmateur)
(©Domi Host RugbyAmateur) (11)
M. Courtin siffle la fin de cette belle finale (©Domi Host RugbyAmateur)
(©Domi Host RugbyAmateur) (7)
(©Domi Host RugbyAmateur)

Mauvezin vaincu aussi en équipe première le lendemain par Sète, pourra se consoler de l’excellent parcours réalisé par ses deux formations séniors, et reporte désormais ses ambitions sur le championnat de France. Avec, pour les réservistes, le secret espoir d’une revanche face à Saint-Juéry


Réactions

Laurent Verdier, entraineur Mauvezin : « On a assisté à une belle rencontre entre deux solides équipes, et nous pouvons avoir des regrets. Pour moi le sort du match s’est scellé dans la gestion de notre jeu après nos deux essais. Nous étions alors dans un temps fort et nous n’avons pas su revenir dans leur camp pour aggraver la marque. Pour la dernière pénalité, personne ne peut lui en vouloir, la semaine dernière, c’est lui qui nous fait gagner. Cette semaine ça passe de peu à côté, c’est le rôle ingrat du buteur, c’est aussi ça le rugby. Nous sommes certes déçus par cette issue mais il nous reste désormais le championnat de France pour poursuivre l’aventure de cette belle saison « 

Richard Cahuzac, manager Saint-Juéry : « C’est la victoire d’un club tout entier avec un fantastique public derrière nous. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vu une telle ferveur et un tel engouement populaire. Il faut associer à cette victoire, Alain Armengaud et tout le groupe des entraineurs du SJAO. Face à une très belle équipe qui nous a poussé dans les derniers retranchements, ça s’est joué à très peu de chose. Comme ça nous arrive souvent, il y a eu dix minutes de flottement à la reprise, mais nous avons su très bien réagir. Nous avons remis la machine en route grâce à la volonté et l’abnégation de tous. Place désormais au championnat de France qui constituera le bonus de cette saison exceptionnelle. »


La feuille de match

St Juéry – Mauvezin : 17 – 15 (mi-temps : 7 – 3)

ST JUERY ARTHES OL RUGBY :
Points : 2 E : 35″ Payrastre, 73″ Collectif / 2 T : Trujillo / 1 P : 61″ : Trujillo
Cartons : Jaune : 56″ Barrau
Composition : 1-Bardou ; 2-Cayre ; 3-Fages ; 4-Innocente ; 5-Cupoli (Cap.) ; 6-Rousseau ; 7-Calmet ; 8-Laur ; 9-Muller ; 10-Trujillo ; 11-Bourrier ; 12-Payrastre ; 13-Bega ; 14-Kuntz ; 15-Armengaud – Remplaçants : 16-Albajara ; 17-Faure ; 18-Simonnet ; 19-Jany ; 20-Barrau ; 21-Padilla ; 22-Cathalo

R.S MAUVEZIN:
Points : 2 E : 43″ Villemur, 48″ Esplandes / 1 T : Guichard / 1 P : 20″ Guichard
Cartons : Jaune : 67″ Manas

Composition : 1-Biffi ; 2-Esplandes ; 3-Verloppe ; 4-Berge ; 5-Carrère ; 6-Marconnet ; 7-Laborde ; 8-Coquerel ; 9-Candelon ; 10-Piase ; 11-Barra ; 12-Sartre (Cap.) ; 13-Manas ; 14-Grezes ; 15-Guichard
Remplaçants : 16-Dupont ; 17-Pontac ; 18-Grateloup ; 19-Vigouroux ; 20-Tonin ; 21-Villemur ; 22-Grezes

Arbitre de Champ : Vincent Courtin ; Juges de Touche : Hugues Samora ; Michel Alarcon
4ème Arbitre : Assia Taj Errida – Représentants fédéraux : Moïse Lacombe ; Henri Palanque

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here