Finale Honneur – Les réservistes de la Saudrune touchent du bois face à Sor agout

0

La longue route vers le premier titre de Champion d’Occitanie Réserve Honneur s’est conclue ce samedi par une finale disputée à Saint-Orens, entre deux équipes issues de l’ancien Comité Midi-Pyrénées : le RC La Saudrune et Sor Agout XV. Sous les yeux d’Alain Doucet, Président de la Ligue d’Occitanie, ce rencontre, d’une correction exemplaire, aura tenue toutes ces promesses, tant au niveau de l’engagement et de la qualité du jeu fourni par les deux équipes, que du suspense final… (par Fidel HopHost)

07 ATTAQUE SAUDRUNE

Si dans les tribunes, les supporters de La Saudrune remportaient le premier duel de la journée, les joueurs de Sor-Agout, eux, souhaitaient profiter de l’appui du vent pour imposer leur jeu en première période. Mais comme la semaine précédente en demi-finale, ils se heurtaient à une défense haut-garonnaise bien en place et efficace. De surcroît, ils déjouaient dans leur jeu au pied. Sur l’une des premières attaques de La Saudrune, le troisième ligne Arsani s’échappait, tel un ailier, et aplatissait en coin le premier essai de l’après-midi. Malgré des conditions difficiles, Le Roy transformait et donnait un premier avantage à ses couleurs (7-0). Sor Agout continuait son pressing grâce à ses avants, et quand une brèche s’ouvrait, des maladresses stopper leurs espoirs de marque. Une seule pénalité récompensait les efforts sor agoutois. On semblait s’acheminer vers une avance minime à la pause, quand les avants de La Saudrune se mirent en évidence poussant Sor Agout à la faute. Une première sanctionnée d’un carton jaune consécutif à une montée sur un coup de pied de pénalité, puis un effondrement d’un groupé pénétrant dévastateur sanctionné d’un essai de pénalité lourd de conséquence, 14-3, score à la pause.

08 DEFENSE SAUDRUNE

Pour la seconde période, toute la question était de savoir comment La Saudrune allait gérer son avance avec l’appui du vent. Un premier élément de réponse venait de la difficulté à gérer le jeu au pied et d’investir le camp adverse. Pourtant en infériorité numérique, Sor Agout gérait bien mieux le jeu. Et sur une action bien construite, l’arrière Bonnafis intercalé redonnait de l’espoir à ses couleurs par un essai, transformé par Rigal (14-10 à la 45è).

La Saudrune dominait territorialement pendant une dizaine de minutes. La solide défense tarnaise résistait bien, avant de craquer une seule fois. Mais c’était lourd de conséquence, Rigal, ayant retenu son adversaire sans le ballon, se voyait sanctionner sous les poteaux par un carton jaune et une pénalité (17-10 à la 58è). A nouveau en infériorité numérique, Sor Agout ne baissait pas les bras pour autant. Les supporters tarnais donnaient de la voix sentant que l’exploit de la semaine dernière (essai à la dernière minute) était à nouveau à portée de main. A la 69è, après un maul, les avants s’effondrent dans l’embut pour un essai collectif. Allaient-ils se diriger vers une deuxième prolongation en huit jours ? Il fallait pour cela que la transformation passe. Malheureusement pour les tarnais, elle passait à droite des poteaux (17-15).

07 ESSAI 2 SOR AGOUT

02 ATTAQUE SAUDRUNE

Il restait dix minutes à jouer, Sor Agout semblait plus frais physiquement, mais La Saudrune défendait becs et ongles son mince avantage jusque dans les arrêts de jeu. La fin de partie est stressante, et un hors-jeu est signalé. Sor Agout se voyait offrir la possibilité de l’emporter, avec une pénalité à une trentaine de mètres des poteaux. Rigal s’élance, le public retient son souffle, le ballon s’lélève, et une nouvelle fois le ballon terminera sa course à droite des poteaux. Il y aura bien un renvoi aux 22 mètres mais la machine tarnaise était dès lors complètement enrayée et La Saudrune fort de son faible avantage, pouvait exulter quand l’excellent arbitre J.M Tartini libérait les acteurs de cette passionnante finale. Bravo à tous les acteurs !

10 VICTOIRE SAUDRUNE


La feuille de match

La Saudrune – Sor Agout 17-15 (mi-temps 14-3)

R.C LA SAUDRUNE :
Points : 2E: Arsani (14″), Pénalité (40″) ; 1 T : Le Roy ; 1P : Dellaud (58″)
Cartons : Blanc : Lami (64″)
Composition : 15 – Monsarrat ; 14-Lafragette, 13-Ibanez, 12-Revilla (cap),11- Matéo ; 10 -(o) Dellaud,(m) 9 – Le Roy ; 8 – Soncourt, 7- Aisani, 6 – Lepicard ; 5 – Lami, 4 – Battut ; 3 – Hubert, 2- Massonies, 1 – Thomas. Remplaçants : Moncomble, Belouaert, Cotte, Boulard, Jolimonde, Laboudie, Bousset

SOR AGOUT XV :
Points : 2E: Bonnafis (45″) ,Berthoumieu (69″) ; 1T : Rigal ; 1P : Rigal (30″)
Cartons : Jaune : Bonnet (39″) Rigal (58″)
Composition : 15 – Bonnafis ; 14 – Combes, 13 – Azémar, 12- Imart, 11 – Bardou ; 10 -(o) Rigal, 9 – (m) Dedet ; 8 -Berthoumieu, 7 – Vidal, 6 – Bousquet ; 5- Munier, 4 – Lacaze ; 3- Najac, 2 – Alenda, 1 – Martinet (cap) Remplaçants : Batut, Febvre, Granier, Noulir, Bonnet, Gardies, Fonvieille

Arbitre : Jean Marc Tartini assisté de Valentin Billard et David Dayraud (Ligue Occitanie)

11 REMISE BOUCLIER

11 TOUR D HONNEUR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here