Finale champ. de France 2ème série – Boulogne, vers une triple couronne ?

0

Dimanche dernier à Lannemezan, Boulogne-sur-Gesse jouait presque à domicile contre Bazet. De par deux joueurs qui en avaient porté les couleurs tout d’abord (Sylvain Portalier et Sébastien Trotta) mais aussi par les nombreux supporters qui avaient suivi leurs favoris sur le plateau lors de cette demi-finale du championnat de France. Le match a été âpre, et plus disputé que prévu en tout cas. Avec un score de 17-15 à l’heure de jeu, il a fallu piocher dans les réserves. Et il faut croire qu’elles sont bonnes, puisque les Boulonnais ont inscrit deux essais dans la foulée, pour l’emporter finalement 27-15…

boulogne finale contre séverac 05 18 (3)
Boulogne, ici lors de la finale gagnée contre Séverac en Midi-Pyrénées, est à une marche d’un nouvel exploit (photo Fabriès)

Champion de France 4ème série, champion de France 3ème série, voilà donc que Boulogne s’offre une nouvelle finale nationale en 2ème série. On aurait presque tendance à banaliser cette performance, rare. Certaines voix se sont bien élevées au moment du titre régional glané par l’USB il y a deux mois, proclamant que cette équipe était composée de joueurs ayant évolué à des niveaux plus élevés et qu’il fallait relativiser. La réponse de Pascal Niolet, co-président avait été alors cinglante : « « On a un joueur qui vient de Masseube à 10km de Boulogne oui. On a recruté aussi deux gars de promotion honneur. Mais on n’a recruté aucun joueur de fédérale cette année. Il nous en reste trois ou quatre, c’est vrai, mais qui y ont joué il y a plusieurs années maintenant. On a un groupe vieillissant, on sait qu’il va falloir le rajeunir pour exister en 1ère série l’an prochain. J’imagine que tous les clubs se renforcent chaque saison quand ils montent non ? De toute façon, on sait ce qu’il se passe dans notre cuisine, c’est le plus important. »

A bon entendeur donc. Boulogne sur Gesse n’a pas que des partisans, mais peut compter sur de nombreux soutiens. Ils se manifesteront physiquement dès dimanche, jour de finale, à Cahors, avec notamment deux bus complets de supporters qui déferleront sur la préfecture du Lot en vert et blanc. En… vert et contre tous, ou presque. Il faudra faire preuve de beaucoup de solidarité pour aller chercher un troisième titre de champion de France consécutif. Car Limoges EC, l’autre finaliste a visiblement des arguments à faire valoir après son 37-17 en demi-finale contre Bagnolet, à Orléans la Source. Mais quelque chose nous dit que l’expérience de ces grands rendez-vous comptera à un moment ou à un autre dans cette finale. La 6ème en trois ans pour l’USB, qui a décidément la clé du bonheur…

35145880_2119316328304910_4549450091177443328_n


Réactions après le match de Bazet 

Christophe Dulong (dit Bouba, coach): Nous avons fait un très bon match. Le seul bémol est qu’on ne concrétise pas assez dans nos temps forts. Contrairement à Bazet qui a été très pragmatique et très bien organisé défensivement. Maintenant l’essentiel est fait et nous avons immédiatement basculé sur la finale.

PASCAL NIOLET(co-président): Que dire de cette magnifique aventure ? Un tandem de co-président avec Alain Cabailh, 30 dirigeants qui bossent toute l’année, un entraîneur rigoureux, 26 joueurs qui répondent présents sur le terrain. L’équipe a été renouvelée à 50% part rapport à l’an passé, 5 joueurs peuvent faire un triplé ! Je n’oublie pas la mairie, les sponsors et les supporters. Dans la vie on ne peut pas être d’accord avec tout le monde mais quand tout le monde porte le même maillot, voilà ce que ça donne, certains comprendront. TOUS ENSEMBLE, ALLEZ L USB !

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here