Finale 1ère série Réserves – L’Union SARC…boute pour gagner le titre

4

Un stade comble, une ambiance des grands jours, un scénario comme seules les rencontres de phases finales savent les écrire. Cette finale de 1ère Série Réserve entre le Stade Athlétique Rabastens Couffouleux (SARC) et L’Union n’a pas dérogé à la règle. C’est aussi cela, le charme du rugby de nos campagnes. Dans les tribunes l’opposition était disproportionnée, tant les tarnais s’étaient déplacés en nombre pour encourager leurs couleurs rouges et noires. Sur le papier, l’opposition semblait disproportionnée aussi, tant le SARC avait dominé son sujet durant la saison régulière. Mais, au final, c’est la vérité du pré qui aura pris le dessus… (par Fidel OpHost)

SUPPORTERS RABASTENS RD
Une ambiance volcanique…

Rabastens débutera pourtant la rencontre tambour battant et ouvrait le score sur pénalité dès la première minute, avant de tomber dans un jeu plus approximatif, et surtout commettre beaucoup trop de fautes. Après dix minutes de jeu, déjà trois pénalités étaient offertes à l’artilleur unionais qui ne se faisait pas prier pour donner un premier avantage à ses couleurs (6-3).

Le SARC réagissait plus qu’il n’agissait mais ne mettait que trop rarement L’Union en difficulté. Même s’ils recollaient au score (6-6 à 32è) il y eut toujours une dernière faute ou un ballon perdu pour gâcher les occasions qui leur étaient offertes. La première mi-temps se terminera sur une petite friction que l’arbitre sanctionnera sévèrement par un carton jaune de part et d’autre.

L UNION ATTAQUE RD
L UNION n’a pas fait que défendre…

La défense de l’Union héroïque, et des décisions arbitrales contestées…

Après 10 minutes en seconde période eut lieu le premier tournant de la rencontre. Sur l’une des rares incursions dans les 22 mètres tarnais, L’Union écartait le jeu pour trouver sur l’aile le pilier Ehrhart qui après un cadrage-débordement en puissance finissait dans l’en-but adverse. Le juge de touche aurait levé son drapeau (pour signaler une faute ?) et après entretien avec l’arbitre central, l’essai était validé au grand dam du banc tarnais et du public dans la tribune (11-6).

A la 65ème minute après un plaquage à retardement, Rabastens allait même se retrouver en infériorité numérique suite à un carton jaune infligé à son buteur. Difficile dans ses conditions de revenir au score. Et c’est pourtant à partir de ce moment que les tarnais allaient connaître un gros temps fort. Ils investissaient les 22 mètres adverses, s’essayaient à des groupés pénétrants mais la défense haut-garonnaise veillait au grain et se montrait efficace. Sur l’un des mauls, Cambus s’extirpait mais terminait son action aux yeux de l’arbitre à quelques centimètres de la ligne fatale. Plutôt que de s’essayer dans un jeu large, Rabastens persistaitau près et sur leur dernière tentative se voyait sanctionné pour un ballon conservé au sol. L’Union se dégageait et la messe était désormais dite jusqu’au coup de sifflet libérateur de M. Bergon.

L’Union jubilait et remportait le dernier titre de Champion Midi-Pyrénées Réserve 1ère Série devant des joueurs rabastinois abattus mais dignes. A l’inverse de leurs supporters en colère. Car la seule ombre au tableau de cette finale agréable, aura été le comportement irrespectueux et odieux de quelques énergumènes dignes des brigades Ultra et des hooligans de nos amis footballeurs, lors de la remise du bouclier et des scènes de joies habituelles des vainqueurs. Regrettable…

L UNION DEFENSE L UNION RD

Réactions

Fabien Ehrhart, entraineur adjoint de L’Union : “C’est la consécration de toute une équipe, d’une bande de copains face à un adversaire qui n’avait pas connu la défaite cette saison. Nous sommes allés chercher cette victoire grâce à une défense et un collectif irréprochable durant toute la partie. Même si Rabastens était un adversaire de haute facture qui nous a posé beaucoup de problèmes, nous avons su, grâce à l’envie et la maîtrise de nos temps forts, l’emporter. Signe du destin et de la réussite, c’est mon frère qui était remplaçant qui a marqué l’essai victorieux. Cette victoire est également un encouragement pour tous les dirigeants pour l’avenir de notre club, car n’oublions pas que nous avons réussi à remporter un titre en équipe réserve trois années consécutives.”

Nicolas Ehrhart, auteur de l’essai pour L’Union :  “C’est avant tout la victoire de tout un groupe où l’enthousiasme de la jeunesse et l’expérience des anciens ont une fois de plus porté leurs fruits. C’est aussi un formidable cadeau pour notre capitaine âgé de 44 ans qui aura eu le privilège d’avoir été le dernier à recevoir ce bouclier. Après être passé par un quart de finale puis une demi-finale, où peu de monde nous donnait favori, nous avons su faire déjouer et douter Rabastens. Cette victoire, nous la devons à une défense de fer, agressive dans le bon sens du terme, et à la volonté démontrée malgré la chaleur. Mon essai ? Un essai d’ailier, marqué par un pilier, comme je n’en avais plus mis depuis les catégories Jeunes, mais c’est aussi cela le secret de notre réussite : tout le monde est capable de se surpasser dans l’intérêt de l’équipe.

Les échos des dirigeants du SARC :  ” Bravo à L’Union pour leur victoire, même si une victoire de nos joueurs n’aurait pas été usurpée. Globalement, nous ne pouvons rien leur reprocher tant au niveau de l’engagement qu’au niveau de l’envie qu’ils ont montré durant toute la partie. Nous faisons une très bonne entame de match mais nous n’avons pas pu concrétiser les rares occasions qui se présentées. C’était une rencontre engagée durant laquelle nous avons malheureusement pas été avantagé par les décisions du corps arbitral. Les cartons jaunes et blancs nous ont grandement handicapé alors que l’adversaire n’a été en infériorité qu’à une seule occasion en début de seconde mi-temps. Pourtant, nous ne pensons pas avoir commis davantage de fautes que l’adversaire. Un essai accordé à l’Union après entretien de l’arbitre avec son juge de touche, un essai non accordé pour nous, alors que notre pilier nous affirme avoir aplati dans l’en-but. Ainsi se joue une finale, des détails qui nous privent d’un titre que nous n’avons jamais réussi à remporter et qui désormais n’existera plus. Dommage pour tous les gars qui ont participé à cette belle saison où au final, nous n’aurons perdu qu’une seule rencontre… La dernière mais aussi la plus importante.

L UNION CAPITAINE RD
La danse d’un jeune capitaine de 44 ans

La fiche technique 

Finale Réserve 1ère Série – Samedi 24 Avril 2018 à 17h00
Stade Municipal de Montastruc
A.S L’UNION RUGBY :
Points : 1 E ; Ehrhart (50″) – 2 P ; Gau (6″, 9″)
Composition : Carbonnery ; Vignes, Gau, Bizeau, Estrade ; Clua (O), Laudet (M) ; Petriat, Capdeboscq, Eparvier, ; Itier (Cap), Tourenq ; Lapoujade, Vaissiere, Barbe. Remplaçants : Ehrhart, Martinez, Lacombe Chatain, Menaud, Chevallier, Guilhaume, Portrait

S.A RABASTENS COUFOULEUX XV :
Points : 2 P ; Pelissier (1″, 32″)
Composition : Bordes ; Esclapez, Pellissier, Belleyme, Magne ; Ducos (O), Couderc (M) ; Olle, Gay, Boyer F.(Cap) ; Castres, Casses ; Cambus, Boyer C., Bourg. Remplaçants : Grasser, Diaz, Fenouillet, Jouve, Poulain, Beaugeart, Vergé

Arbitre : Jéremy Bergon (Midi-Pyrénées) Juges de Touche : Théo Henriel ; Vincent Courtin
Représentant Fédéral : Jean Marc Corbière

L UNION VAINQUEUR RD

4 Commentaires

  1. À rabastens il y a de la ferveur qui confine malheureusement pour certains à la caricature. Sur que la tiedieur nous ennuie mais certaines attitudes et insultes ne nous grandissent pas. Chercher des excuses à des déviances qui pénalisent l image d un club ( qui n a jamais vraiment été dans le passé exempt de tout reproche ) n aide pas à construire l avenir. On peut chambrer , etre de la plus mauvaise foi, parfois même s expliquer avec les idiots d en face ( il y en a toujours dans une foule) mais bon le match fini , basta …. allumer l arbitre fait parti du folklore mais l insulter ?! Bon après tout heureusement il n y a pas eu de coups et de blessés . mais ce n est pas passé loin visiblement . Que des idiots se tapent dessus entre gens consentants , on peut le concevoir .Mais des dommages collatéraux sur des jeunes des vieux ou des mamans qui voulaient simplement applaudir un fils un ami un cousin ….. pour une finale de rugby de série .!!! Allons bon !!!

  2. Petite réaction aux précédents commentaires, nous regrettons forcément quelques débordements, cependant n’oubliez pas non plus le manque d’humilité de certains joueurs et dirigeants de l’union à la fin du match, refusant de serrer les mains des vaincus du jour,et les gestes et paroles déplacés de leur supporter, même si ceux-ci étaient peu nombreux. Que doivent penser également les joueurs de la B , lorsque ceux-ci sont remplacés par des joueurs de la 1, pour jouer la finale ? Je ne parlerai pas de l’arbitrage, rien à dire là-dessus, sauf leur incompétence, mais à ce niveau, il paraît que c’est normal. Donc, avant de poster des commentaires, regarder un peu dans le miroir l’image que cela vous renvoie, pas forcément très belle. Sinon, bravo à l’union et peut-être à l’an prochain sur le pré.

  3. C est dur d être aimé (supporté ) par des cons
    Bravo à L Union …et à son public dont l attitude est plus Conforme aux valeurs de l Ovalie ……

  4. Les supporters de Rabastens ont également eu ce comportement en demi finale en jetant leur fumigènes sur les supporters de Labarthe !!!!
    Quand à l’arbitrage ,je dirais ….chacun son tour !!!
    BRAVO L’UNION.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here