FFR : 6.9 millions d’euros (supplémentaires) pour le rugby amateur

0

Près de 1 000 participants pour le Congrès 2017 qui s’est tenu à Bourges pendant trois jours en fin de semaine dernière, c’était déjà une belle performance, un record même selon certains (anciens) habitués. L’annonce du budget 2017-18 atteint également, des sommets pour le rugby amateur… (source FFR.fr)

Alexandre Martinez, Trésorier Général de la FFR, a présenté le budget prévisionnel sur les prochaines saisons : « Le budget est un outil au service du projet sur lequel le président Bernard Laporte a été élu. Celui de 2017-18 prévoit une redistribution vers le rugby amateur de près de 8 M€ supplémentaires par rapport à la saison dernière. Sur l’ensemble de la mandature, ce seront au total près 60 M€ reversés au monde amateur. Les aides prévues sont financées par l’augmentation des recettes, grâce notamment à une meilleure captation de la richesse produite par le XV de France ».

Le budget 2017-18, validé par l’Assemblée Générale, traduit ainsi l’engagement d’une meilleure redistribution des richesses vers le rugby amateur, à travers des mesures concrètes à hauteur de 8 M€ d’aides supplémentaires.

Près de 7 M€ d’aides directes :

  • Réduction du coût des licences (3.7 M€)
  • Augmentation de la caisse de blocage pour les divisions fédérales (1.2 M€)
  • Disparition des amendes techniques (0.2 M€)
  • Amélioration du remboursement des indemnités kilométriques pour les séries territoriales (0.4 M€)
  • Recrutement des cadres techniques (test en 2017-18 sur comités pays de la Loire et Alsace) (0.5 M€)
  • Opération « 1 ballon pour 5 licenciés » (0.6 M€)
  • Accompagnement spécifique des territoires des DOM – TOM (0.3 M€)

1 M€ d’aides indirectes :

  • Augmentation du nombre des matches sur les compétitions fédérales
  • Réduction des déplacements (transport et hébergement)

Afin de financer ces mesures en faveur des 1900 clubs, la FFR entend développer les recettes liées aux équipes de France (billetterie, sponsor maillot, droits TV…), tout en optimisant les coûts de structure et de fonctionnement (création d’une centrale d’achat, arrêt du projet Stade …). Au total, le budget 2017-18 de la FFR est légèrement déficitaire (-0.3%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here