Féminines Top 8 – Le gros coup du BSORF

0

C’était la journée de tous les dangers pour Blagnac-Saint-Orens. Après un douloureux revers la semaine passée face à Bobigny, et à quatre journées de la fin de la phase de poules, il fallait absolument l’emporter pour garder des chances de qualification pour les demies-finales…

bsorf (2)
Farouche combat devant (photo club)

Mais la venue de Montpellier, Safi N’Diaye et Gaëlle Mignot en tête, n’incitait pas à l’optimisme. Les débats sont restés équilibrés tout la première mi-termps, sifflée sur le score pas forcément représentatif des intentions manifestées, de 0-0. Début du second acte. L’armada héraultaise se resserre alors et joue sur son point fort. A la 50ème minute, une belle cocotte finit sa course dans l’en but des locales. Un essai par Gaëlle Mignot, non transformé. Au lieu de baisser la tête, les blagnacaises trouveront les ressources mentales, physiques et techniques nécessaires pour inscrire leur seul essai, mais transformé celui-ci. Deux points qui font toute la différence au final. Victoire 7-5, à l’énergie, à la volonté et au forceps. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, Bobigny, qui avait fait tant de misères à ces mêmes blagnacaises une semaine plus tôt (victoire 15-26), s’inclinait face à Rennes. Une bonne opération donc, puisque le BSORF remonte à la troisième place. Le déplacement à Rennes ne sera pas simple, mais une victoire en Bretagne, et les coéquipières de Manon André qui fêtait son retour à la compétition après de longs mois d’absence, pourront envisager de disputer un véritable match de barrage face au Stade Toulousain.

Réactions

carla neisen et margaux deylaud
Carla Neisen et Margaux Deylaud

Audrey Abadie : Après là déroute du week-end dernier qui nous a mît un grand coup de pied aux fesses, nous avions à cœur de nous ressaisir, non pas forcement par le résultat car nous savions que ça allait être très très compliqué contre Montpellier, mais par l’engagement et l’état d’esprit. C’était pas un grand match de rugby, mais l’esprit d’équipe, de camaderie sur un terrain a été retrouvé avec en bonus une victoire contre Montpellier. La qualification n’est pas acquise, loin de là, nous allons continuer de travailler durant les semaines à venir. Et mention spéciale pour le retour de Manon André et Manon Bigot !

Margaux Deylaud : C’est une victoire qui fait du bien après un match engagé. Nous avons gagné grâce à notre solidarité et l’envie du banc lorsqu’il est rentre. Nous attendons le prochain match avec impatience. Dans deux mois, contre Rennes. Nous sommes dans un super championnat cette saison, avec un très bon niveau qui donne envie de jouer plus. Et pour le derby face au Stade Toulousain, ce sera un match comme les autres, à la maison cette fois. Un match qu’il faudra gagner absolument.

bsorf (1)
Les Bsorfeuses peuvent avoir le sourire, elles viennent de réaliser une grande performance, et une bonne opération au classement

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here