A l’heure des derniers matchs d’une saison, les aiguilles tournent aussi pour mettre un terme à certaines carrières. Celle de Mélanie Cot a débuté il y a longtemps, un temps que la galanterie nous oblige à ne pas situer trop précisément. Captaine des Inferanlles de Luzech, un rôle qu’elle s’est confiée à la création d’une équipe dont elle est l’élément moteur, “Méla” s’est montrée exemplaire tout du long. Car plutôt que de longs discours, elle a préféré les actes. Et a gagné le respect de toutes et tous… (photos club USL Mimi)

mélanie cot luzech 04 19 (15)
Au milieu de ses troupes, toujours

Dimanche dernier, c’était sa dernière à la Douve. Comprenez le terrain de Luzech, celui qui abrite les fameuses “Infernalles”, dans le Lot. Une des premières équipes féminines de la région Occitanie. Mélanie Cot en fait partie depuis la première heure, elle qui en a été la grande instigatrice. A 42 ans (oopps on a dit son âge), elle a décidé de raccrocher les crampons. Une dernière fois, elle aura menée ses troupes vers la victoire (nette et sans bavure contre Trélissac). Elle qui n’aime pas attirer la lumière sur sa personne, a eu droit à une très belle ovation de la part du public, et bien sûr de ses copines. Aidant les émotions à remonter et à sortir de ce corps maintes fois meurtri. Comme en début de saison. Et pourtant, elle va relever un dernier défi, celui d’aller le plus loin possible en phases finales, pour en apprécier chaque instant, chaque regard, chaque émotion. Et faire que ce numéro 12 rentre un peu plus dans l’histoire des Infernalles. Rendez-vous est pris contre Montauban. Il sera alors temps de clore le chapitre joueuse, pour en écrire un autre… sur le banc de touche.

“C’est une meneuse hors pair, une volonté, un engagement, qui forcent l’admiration…”

D’ici là, Ghislaine Rossignol, présidente de Luzech, avouait son admiration pour la joueuse et la femme : “Mélanie, c’est la capitaine de l’équipe par excellence, elle en fait partie depuis sa création, et fait surtout partie des belles rencontres que le rugby a pu m’apporter. Elle arrête sa carrière de joueuse, mais va rester dans le staff. C’est une meneuse hors pair, une volonté, un engagement, qui forcent l’admiration. Elle s’est blessée en début de saison, mais elle a travaillé dur physiquement pour tenir la et revenir, pour être là auprès des plus jeunes. Elle mérite amplement l’hommage de toutes et tous.”

Le dernier match à Luzech de captain Méla, en quelques photos…

mélanie cot luzech 04 19 (1)

mélanie cot luzech 04 19 (13)

mélanie cot luzech 04 19 (2)

mélanie cot luzech 04 19 (7)

mélanie cot luzech 04 19 (8)

mélanie cot luzech 04 19 (14)

mélanie cot luzech 04 19 (17)

mélanie cot luzech 04 19 (12)

mélanie cot luzech 04 19 (11)

mélanie cot luzech 04 19 (4)

mélanie cot luzech 04 19 (16)

mélanie cot luzech 04 19 (10)

mélanie cot luzech 04 19 (6)

mélanie cot luzech 04 19 (3)

mélanie cot luzech 04 19 (5)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here