Féminines : Le Stade Toulousain, champion de France du suspense

0

Après avoir rencontré Bordeaux en demi-finale, c’est un autre pensionnaire de la poule 2, l’AS Bayonne, qui se présentait en finale face au Stade Toulousain Rugby Féminin. Un adversaire bien connu donc des joueuses de David Gérard qui avait obtenu un nul face aux stadistes durant la saison. L’issue s’annonçait donc incertaine et le titre offert au bout n’en revêtait que plus de valeur…

Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (7)

Car du suspense il y en eut, mais cela les coéquipières des sœurs Peyronnet commencent à nous y habituer depuis cette épique demi-finale remportée aux tirs aux buts. Des émotions également et le premier acte n’allait pas y déroger. Un carton blanc puis un jaune montraient la crispation des Bayonnaises. La pénalité de Mélanie Sabathié ouvrait le score après un échec adverse 3-0. Mais le Stade n’allait pas être épargné : Ambre Arnaud sortait en début de match puis Axelle Alaux sur saignement avant Charlène Corbière sur civière après un K.O. Sûrement perturbées par ces coups du sort, les rouge et noire encaissaient un essai des basques mais Sabathié rétorquait par un essai pour mettre les siennes devant 8-7. L’ASB repassait devant sur pénalité et le chassé croisé se poursuivait grâce à un essai de Coralie Bertrand. 13-10 pour le STRF, mais Bayonne ne capitulait pas et revenait à hauteur 13-13. Dix minutes à jouer, on s’acheminait vers un bis repetita et des prolongations, mais à deux minutes du terme une pénalité offrait le titre de champion au Stade. Le carton rouge récolté en toute fin de match n’ajoutant qu’un peu plus de dramaturgie mais ne changeait rien. Le Stade Toulousain Rugby Féminin obtient pour sa première année d’existence le titre de champion de France Élite 2 Armelle Auclair. Une fantastique performance qui ne permet pourtant pas aux filles du président Azzi d’accéder directement au Top 8. En effet, le règlement, largement discutable, leur inflige un match de barrage face au dernier de l’élite, La Valette. Une nouvelle montagne que Prune, Mélissa, Mélanie, Morgane, Axelle et toutes les autres championnes, tenteront de soulever la semaine prochaine.

Réactions

Marion Peyronnet  : “C’était un match très engagé des deux côtés, on fait 15 bonnes premières minutes mais sans scorer, après les Bayonnaises ont repris le dessus et passent devant à la pause. On remarque de suite après la mi-temps et ensuite cela s’est joué  avec le cœur. On s’était promis l’an dernier de revenir et de repartir avec le bouclier c’est chose faite. Ça récompense tout le travail accompli depuis 2 ans pour en arriver là, le staff, les dirigeants, les gens qui nous suivent. Je tiens a féliciter les Bayonnaises qui ont fait un gros match elles aussi. Voilà le premier objectif est atteint maintenant rendez-vous dimanche prochain pour jouer la montée en top 8.”
 Morgane Peyronnet :  “Très heureuse de remporter ce titre c’est magique ! On a bossé dur toute la saison pour vivre ça. C’est un aboutissement pour cette première saison qu’on n’est pas prêtes d’oublier. C’était un match dur, très dur, mais au final on gagne c’est énorme. Merci à tout le club pour cette saison, merci à tous les supporters de nous soutenir autant aussi.”

Retour en images sur cette finale avec “Pamisire”

Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (3)
Manon et Flavy André, les deux locales du jour, montrent le bouclier au nombreux public présent, avant la rencontre

Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (2) Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (5) Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (4) Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (1) Stade toulousain feminin finale 2015 bayonne - photo pamisire (6) 11108266_1599672803652799_2647843323453032713_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here