Féminines : le rassemblement entre Cahors et Luzech sort du Lot

0

A l’heure où la distanciation sociale est encore de rigueur, certains ont plutôt misé sur un rapprochement. Sous l’impulsion du président de Cahors, Didier Valade, et de la présidente de Luzech, Ghislaine Rossignol, le rugby féminin lotois va en effet prendre un nouvel essor avec une entente entre les deux clubs…

101197069_143273313944538_1991337955880337408_o
Didier Valade et Ghislaine Rossignol, les présidents de Cahors et Luzech unissent leurs forces (photo club)

La tour de l’Impernal, emblème de Luzech, est suffisamment haute pour mirer du coté des trois tours du célèbre Pont Valentré de Cahors. C’est donc bien pour développer et optimiser le potentiel rugbystique féminin du bassin cadurcien, que ce projet a été lancé. Désormais, avec la réunification de ces “quatre tours”, il faudra parler du “RCL”, comprenez le Rassemblement Cahors-Luzech. Les Infernalles de Luzech vont donc pouvoir apporter leur expérience au club phare du département, précurseur en matière de rugby féminin avec la création d’une équipe en 1968, sans lendemain malheureusement. Une union qui évidente a priori, qui devrait faire la force, de ce qu’il conviendra d’appeler un rugby de bassin (près de 50 000 habitants), plus qu’un rugby de club, dans le sud lotois.

Les filles du RCL seront engagées dans un championnat de Fédérale 2 à XV, avec entraînements et matchs partagés entre Luzech (le vendredi) et Cahors (le mardi). Le challenge est ambitieux, mais le rugby féminin est en progression chaque année, et il était certainement temps pour la préfecture du Lot de s’y associer.

“L’aboutissement d’un gros travail !”

Les premiers engagements pour la saison prochaine sont déjà actés, avec des filles très motivées à l’idée d’être les pionnières de ce projet. Celles qui voudraient les rejoindre sont évidemment les bienvenues (voir affiche plus bas). Evidemment, pour cause de coronavirus, il va falloir patienter avant de pouvoir étrenner les nouveaux et beaux maillots de l’entente, aux couleurs rouges luzéchoises, et bleues cadurciennes. Mais ce rassemblement prouve, si besoin était, que le rugby féminin poursuit son ascension.  Ghislaine Rossignol, présidente emblématique de Luzech, s’est une nouvelle fois, investie pleinement dans ce projet, et ne cache pas sa satisfaction : “Cela faisait trois ans qu’on y pensait, car il nous semblait logique qu’une ville comme Cahors soit concernée par le développement du rugby féminin. D’autant que les filles y sont scolarisées en grande majorité. Ce projet n’est que pas celui d’un groupe séniors mais bien du rugby féminin pour toutes, et à tous les âges. Il y a déjà des équipe M15 et M18 avec le regroupement RQF (Rassemblement Quercy Féminin) en place. On veut donc le pérenniser dans notre secteur. Didier Valade s’est toujours montré intéressé, il a suivi nos avancées, pour valider le tout au final. Je suis évidemment très heureuse de voir ce projet aboutir de la sorte, car c’est vraiment l’aboutissement d’un gros travail, avec déjà, un bel engouement général.”

Un engouement qui se confirme aussi au travers du staff. L’entraîneur reconnu des féminines de Luzech, Samuel Alix, devient le manager du RCL. Audrey Galthié, infernalle de la première heure, devient quant à elle, entraîneur des trois quarts : “Je suis très contente de retrouver le chemin des terrains en tant qu’entraîneur, ça me manquait énormément ainsi que ce groupe de super joueuses qui pour le plupart sont aussi mes copines. On va passer une super saison. Je suis ravie de participer à cette nouvelle aventure du RCL. C’est un très beau projet qui va permettre au rugby féminin de se développer dans le sud du Lot. Cette entente est le début d’une longue et belle aventure. J’ai hâte de retrouver tout le groupe et de commencer les entraînements afin de mettre en place notre avenir.” L’inusable Mélanie Cot s’occupera de la préparation physique, Léo Chastan joueur à Cahors, viendra également prêté main forte, tout comme Bertrand Cavalon, vétéran de Luzech, lui aussi, emballé par cette dynamique nouvelle.

“Une surprise à chaque pas” clame à juste titre l’office de tourisme du Lot. Il serait donc surprenant qu’avec autant de bonnes volontés et de capacités, le RCL ne s’installe pas durablement dans le paysage, et même, d’y trouver, avec une ambition raisonnable, une bonne place dans les mois à venir…

94104749_131100425161827_5716961019868217344_n

100771994_142387047366498_4747920302292336640_o

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here